lundi 4 juillet 2011

Êtes-vous victime de harcèlement amical?

Depuis la fin de l'année scolaire, le téléphone ne dérougit pas et invariablement, c'est M., l'amie de Momo. Pas sa best ni rien, juste une amie... qui s'ennuie vraisemblablement. C'est ce que je pensais jusqu'à ce que je l'invite à une petite fête de piscine un dimanche. Pas compliqué: apporte tes flotteurs pour le creux, on fournit le reste. Mais cette invitation a suscité chez elle le besoin de nous appeler 17 fois en 2 jour!

Avez-vous à subir (ou déjà subi) du harcèlement amical par téléphone?

Ici, Momo et Lili ont chacune une copine qui s'adonne à cette passion. Et, comble de malheur, je les ai invitées toutes les deux à venir à la maison le même jour. Si bien que j'ai passé les 48 heures précédentes à gérer le téléphone.

M., l'amie de Momo (ce sont tous des appels différents, bien sûr...):

- Est-ce qu'il faut apporter une serviette? (si tu y tiens, mais j'en ai plein - et ils annoncent de la pluie alors on ne se baignera peut-être même pas!)

- Mon père ne veut pas que je mange plus qu'un hot-dog (ben t'en mangeras juste un, m'en fous!)

- Est-ce qu'il va y avoir de la salade? Mon père dit que je dois manger des légumes à tous les repas (tu peux apporter ton lunch si tu veux!!)

- Est-ce qu'on va être dehors entre midi et 14h, c'est très dangereux... (y'a des bonnes chances, c'est un Pool Party et il commence à 11h...)

- Je n'ai pas d'allergies mais je n'aime pas les mangues (who cares? Y'en n'a même pas au menu!!!!!!)

- Je dois apporter ma brosse à cheveux? (As-tu des poux? Tu viens passer 6 heures chez nous, au pire tu auras les cheveux cotonnés après la piscine!)

- Je dois prendre ma douche après la piscine pour enlever le chlore (la douche peut attendre chez vous, ce n'est pas une piscine publique!)

D., l'amie de Lili:

- L'auto de ma mère est au garage, tu vas pouvoir venir me chercher? (elle habite à Montréal et nous sur la rive-sud mais bon... ça va faire plaisir à Lili)

10 minutes plus tard: - Ma soeur peut venir aussi ? (bon, tant qu'à aller te chercher, autant embarquer ta soeur...)

10 minutes plus tard: - Ma soeur voudraient emmener 2 amies avec elle, c'est correct? (euh... NON! On n'est pas un taxi communautaire et on invite juste des gens qu'on connaît - que voulez-vous, on est plate de même!)

10 minutes plus tard: - Ma soeur dit qu'elle peut s'asseoir en avant si c'est parce qu'il manque de place... (NOOON! C'est juste NOOON!)

***

Pour ces deux petites, toutes les raisons sont bonnes pour nous appeler, c'est à se demander si elles n'ont pas notre numéro de téléphone greffé sous l'index! (et surtout, la vraie question: que font leurs parents???!!!)

Béni soit l'inventeur de l'afficheur! (même s'il faut rendre des comptes quand on ne répond pas): ''T'étais où? Pourquoi tu n'as pas répondu?'' Si bien que Momo est rendue une pro dans l'art de ne pas dire: ''On a vu que c'était encore toi, on n'a pas répondu''.

Sauf que je n'en peux plus d'être polie avec les enfants qui nous harcèlent. Avant je trouvais qu'elles faisaient pitié d'être laissées à elles-mêmes comme ça, mais là je n'en peux plus! La pitié a fait place à l'exaspération!

Je ne veux pas faire de peine à mes filles et briser une amitié sans doute agréable à l'école alors jusqu'ici j'ai gardé mon sang-froid et j'ai retourné la situation afin d'en profiter pour commenter constructivement ces comportements, leur rappeler quelques règles de politesse, l'ABC de l'usage du téléphone et susciter des discussions profondes sur l'amitié...

Ultime exemple: pendant que j'écris ce post - on est le dimanche matin 7h02 AM -trois heures avant l'arrivée des amis pour LA journée!- le téléphone sonne, c'est M.! Je m'empresse de répondre car toute la famille dort. Elle voulait nous dire qu'elle pense qu'elle va marcher pour venir à la maison. (AIE! Y'É 7H!!!! UN DIMANCHE!!!!! J'M'EN CÂLISSSE!!!!!) Et pour clore poliment la conversation, elle me dit: ''Est-ce que je peux raccrocher? J'ai d'autres choses à faire!''

Moi aussi, figure-toi!!!! (imaginez une face d'éberluée)

8 commentaires:

vieux bandit a dit…

Ben... ça se dit: C'est pas poli d'appeler avant 10h chez les gens (= mon heure, ça, question de politesse). Ou "chez nous la règle c'est xyz". J'ai fait la leçon à quelques amis du Coco et ils ont plus osé rappeler trop tôt (trop souvent, c'est plus complexe à expliquer...), de peur d'encore se faire faire la leçon.

(Me faire harceler comme ça... je pense que j'éteindrais la sonnerie!)

Capara a dit…

Ça m'a rappelé des souvenirs car quand j'étais jeune, ma soeur avait une amie comme ça et je la trouvais tellement fatigante! J'imagine que ma mère devait trop ça aussi «chiant»...

Ma fille est encore trop jeune pour avoir ce genre d'amitié mais je sais déjà que je n'aurai pas la patience d'endurer ça!! Je suis tout à faire d'accord avec le commentaire de vieux bandit.

Myriam a dit…

J'ai eu une amie comme ça quand j'avais 10 ans je crois, elle devait appeler 6-7 fois par jour et quand on était pas là, laisser 6-7 messages sur le répondeur. Bref, ma mère avait dit pas plus de 2 appels par jour je crois. Elle avait été offusqué un bout, mais ça avait fonctionné. Parce qu'à moment donné, il y a des limites!

Juillet a dit…

Peut être proposer aux parents de la gamine une inscription au camp de jour "Sac ton camp"...? :-)

Evelyn a dit…

ah mon dieu on sont les parents ?? ouff je te trouve pas mal patiente !

Carolune a dit…

ici ce sont plutôt les amis qui ''ne s'en vont plus''
et que leurs parents ne les cherchent pas non plus..

On soupe.. ils sont là.. on leur dit de partir.. ils sont encore là.. on veut pas être bête mais ON VEUT LA PAIX !!
Ils ne soupent pas eux ??

Ils débarquent et ''collent'' le reste de la journée...
misère..

heureusement ici, mon garçon de 7 ans n'appelle pas et ne reçoit pas encore d'appel.. j'imagine que les filles c'est pire !

Anonyme a dit…

Hilarant!

Anonyme a dit…

Ma best et moi a l'école primaire ont s'appelait chaque matin pour se dire comment ont allait être habiller question de s'habiller pareil évidement! S'en suivait 4-5 autres appels parce que ma best, très rigoureuse, m'appelait pour m'informer de chaque changement mineur de garde-robe du genre " finalement mon t-shirt rouge des new kid s'est au lavage mais ces pas grave j'en ai un autre...."