lundi 29 novembre 2010

Regarder... et ne pas TOUCHER!


Une nouvelle exposition pour les enfants sur l'évolution des jouets à travers les années est en cours au Musée McCord à Montréal. Enfin! Une super exposition qui saura intéresser les enfants comme on n'en fait pas assez! Commentaire entendu : «Ouin! C'est poche! Les enfants ne peuvent même pas toucher!».

HEILLE! Dans la vie, les enfants ne sont pas toujours obligés de toucher! Oui, c'est l'fun des expositions interactives et où les enfants peuvent expérimenter des trucs. Mais ce n'est pas o-bli-gé! Les amener au musée, ce n'est pas plate juste parce qu'ils ne peuvent pas toucher! Les amener au musée, c'est leur apprendre que parfois, on ne fait que regarder. Et c'est amusant et intéressant quand même!

Des fois, je trouve qu'on a oublié que les enfants sont capables d'être grands. Qu'on peut leur montrer à ne pas toucher et que c'est bien correct! TOUCHE PAS! Ça se dit et ça ne leur fait pas mal!

C'est comme les gens qui transforment leur maison lors de l'arrivée d'un enfant. Un secteur pour les adultes, un secteur pour les enfants (là, où bien sûr, il n'y a aucun bibelot et où les portes et toutes les poignées sont munies de dispositifs anti-enfants!). Un monde aseptisé sécuritairement parlant. Je n'ai jamais compris. Ça se peut qu'un jour un enfant brise un bibelot (qui en a encore, au fait?), ça se peut qu'il renverse un jour du jus sur un livre, mais est-ce vraiment une catastrophe? On leur apprend à ne pas toucher à ce qui ne leur appartient pas. Tout le monde vit avec des limites, des trucs qu'on aimerait bien faire mais qu'on ne peut pas faire. Et c'est juste... la vie! C'est normal! C'est frustrant, mais c'est cela! Vaut mieux faire avec que de vivre dans l'illusion d'un monde où tout leur appartient et où ils peuvent tout faire (comme dans leur secteur "enfant" !). Leur donner un endroit à eux où ils peuvent tout faire et leur interdire des pièces communes de la maison? Je ne suis pas d'accord. Comment ensuite leur expliquer?

Comprenez-moi bien! Oui les enfants doivent être et vivre comme des enfants. Mais ils doivent aussi apprendre que tout ne leur est pas permis. C'est tout! Je ne veux pas d'un monde où tout est à leur épreuve et où ils ont accès à tout, je veux qu'ils intègrent le VRAI monde où on se bute parfois à des limites, mais où la vie est plus vraie...!

13 commentaires:

Mamanbooh a dit…

Quelle belle réflexion ce matin...

J'avoue que je me suis revue avant d'avoir des enfants et depuis les 6 dernières années et ma vision des choses a bien changé depuis.

Il ne reste plus de bibelot, ni de plante, les livres de tous se mélangent sur la table du salon et la notion de propriété est plutôt vague pour mes cocos... Pour moi aussi d'ailleurs!

Il est temps de mettre ça en pratique, avant que je devienne complètement folle et ça sera peut-être un bon déclencheur.

Merci, je suis encore songeuse...

Lawrichai a dit…

hehe Ici on a eu des petits conflits entre mon homme et moi ;)
Lui de dire "ne le laisse pas toucher à-ci à-ça il va les briser"
Et moi de rétorquer "Apprend-lui tout de suite comment ça fonctionne et on aura pas trop de problèmes"
^^

Ça a donné un petit bonhomme très curieux et pitonneux, qui n'avait pas de mal à prendre des photos à un an, a changer ses propres DVD à un an et demi et qui démarre des vidéo conférence avec sa grand-mère sur MSN à deux ans ;)

Bon bien sûr, on a quelques DVD de grafignés et mon ordi fait parfois des trucs bizarre, mais au bout du compte je crois qu'on est gagnant.

Lui laisser la liberté d'apprendre à manipuler certains objets nous rend plus facile à faire passer les interdictions sur d'autres.

Anonyme a dit…

En plus, lorsqu'on l'habitue à ne pas toucher certains objets à la maison, il ne le fait pas lorsqu'il arrive ailleurs. Plutôt qu'un enfant qui ne voit rien à la maison et qui touche à tout et casse tout lorsqu'il arrive ailleurs!

Une femme libre a dit…

Ne pas toucher au musée, bien sûr.

Mais se faire dire "non" à tout bout de champ à la maison à un an, quelle perte de temps et d'énergie inutiles. En plus, le très jeune enfant est un explorateur et plus il peut toucher, sentir et mettre en bouche, plus il apprend. Une maison adaptée à un bébé est aussi une maison sécuritaire où le parent peut lui aussi relaxer en sachant que le bébé ne va pas pouvoir mettre ses petits doigts dans les prises (couvertes) ou s'étouffer avec de petits objets (hors de sa portée). Une maison adaptée à la petite enfance, c'est une bénédiction pour tous. Les interdictions viendront bien assez vite. Quand l'enfant vieillit, on adapte à nouveau à son niveau. Un petit enfant qui se fait dire non à tout bout de champ devient soit timoré, soit sourd au non.

Pour ce qui est d'apprendre au bébé à se servir des appareils dès qu'il en est capable, je suis d'accord avec Lawrichai, on stimule alors sont intellect et son développement. Belle initiative.

Anonyme a dit…

C'est quoi ce blog, ça tourne de pire en pire... Un blog anti-perfection...où on juge de plus en plus les autres qui ne font pas pareils à soi...

Et juste apprécier votre vie sans vous comparer constament aux autres, ça ne vous tente pas...

Des sujets sur la mathernité sans perfection, ils en existent des tonnes, pourquoi vous comparer de plus en plus souvent aux autres en vous donnant biensûr raison? Ce blog n'était pas supposer combattre ça?

Anonyme a dit…

Oups, je n'ai pas signé tantôt, c'est moi Anonyme#1
Oui à adapter la maison, cacher les prises, etc, mais non à tout tasser, tout monter. Mes dvd restent où ils sont et je vais tenter de montrer à mon fils à ne pas les jeter par terre.
Stéphanie

Anonyme a dit…

Anonyme #2 est d'accord avec Anonyme #1 !

J'aime beaucoup votre blogue et loin de moi l'idée de le dénigrer, mais depuis quelques temps, on dirait que vous essayez d'être les plus imparfaites possibles et que vous vous insurgez contre tout et... rien!

Les sujets de vos billets sont souvent sans appels et ne permettent aucun commentaires sans risquer de provoquer votre ire.

Je le répète, j'aime beaucoup ce que vous écrivez et je vous suis depuis le tout début mais le ton a radicalement changé depuis environ 1 an.

Sans rancune! ;-)

Evely a dit…

Perso, nous nous sommes dit que la maison appartient à toute la famille. Dans la cuisine P'tit Clown a son tiroir avec des jouets. Dans la bibliothèque les livres de bébés et les notres sont ensemble. C'est certain qu'au début fiston prenait nos choses, mais on lui a montré qu'il y a ses choses à lui, ceux de mamans et ceux de papa. Bon deux trois cd grafignés, mais il s'est vite rendu compte que ses choses à lui sont bien mieux et plus amusante. Moi j'aime bien cette manière de faire. Au magasin on lui dit de toucher avec les yeux. Ça marche pas toujours, mais généralement parlant c'est correct. Enfin, pour nous c'est comme ça. Je me souviens que ma maman nous faisait toucher avec les yeux et on en faisait un jeu, à savoir comment les objets avaient l'air du côté qu'on ne voit pas. J'espère qu'il y verra lui aussi le jeu.

So a dit…

Je suis allée à cette exposition et j'ai vécu cette frustration, qu'ils ne puissent pas toucher. Justement parce que j'ai toujours voulu les laisser libre d'explorer tout en respectant les choses. Et pour moi un musée, c'est une occasion de connaître, de respecter. Je comprends très bien que la maison de poupée datant de 1880 ou la collection de poupées soient sous verre et ils les ont regarder longtemps d'ailleurs, mais j'aurais apprécié davantage d'occasion d'expérimentation. Nous sommes des adeptes de musées. Les deux que mes enfants ont préféré (Musée canadiens des enfants à Ottawa et Exploramer à Sainte-Anne-des Monts) permettre des découvertes de bien des façons, pas juste en regardant. Même le musée de la Pointe-à-Callières - qui est pourtant à caractère très historique - réussit à les intéresser. Mais là, déception... Bien personnel comme opinion, les enfants se sont amusés bien sûr, mais je ne me sentais pas au musée. Des jouets historiques et intéressants sous verre mis dans une salle de jeu moderne et quelque peu banale. Voilà!

Pour la maison, on a jamais bougé grand chose dans la maison. Les bouteilles de vin sont toujours restées à la portée des enfants, même bébés et on a jamais eu de gros dégâts! Vive la vraie vie. Pour ça, je suis bien d'accord par contre.

Marie-Claude a dit…

So, si tu vas à Ottawa essaie le Musée des sciences et technologie. Très bien fait. J'y suis allé il y a 30 ans et je m'en souviens encore très bien.

Si un plus long voyage vous intéresse le musée Ford à Détroit est très intéressant également.

Anonyme a dit…

Bof, chacun ses goûts pour les musées. Si cette maman aime les trucs interactifs, tant mieux pour elle. Il y en a qui y vont même pas au musée. Je vois pas c'est quoi le problème.

Pour ce qui est de ne pas toucher, c'est une question de discipline. C'est vrai qu'il y a des parents qui chamboulent tout leur environnement pour que leur enfant soit libre de tout faire, mais le monde n'est pas comme ça. Chez nous il y a des livres, des plantes, des bibelots (oui, en voyage je me laisse tenter...), pis j'ai jamais eu de problème. les enfants apprennent à respecter leur environnement. C'est pas facile, mais c'est ça. C'est correct d'avoir des limites et apprendre à ne pas tout casser dans la maison. C'est toujours plus facile de laisser faire et après de se plaindre parce que nos enfants ne sont pas tenables. Il y a des familles que je n'invite plus chez nous. Les enfants se pitchent dans mes affaires, fouillent dans mon linge, mettent de la bouffe partout, jouent dans mes cd, etc.

Anonyme a dit…

J'adore ce billet, surtout que ma belle-soeur a tapissé son salon (AU COMPLET) de tuile de mousse quand elle a eu sa fille il y a 4 ans, et que les tuiles sont toujours là...
Et moi, j'ai eu mon garçon 6 mois plus tard (il a donc 3 ans et demi) et j'ai toujours REFUSE ces maudites tuiles de mousse... Ma belle-mère, qui s'insurgeait: "Mais il va se faire mal s'il tombe!"
"Ben voyons, on ne peut pas tapisser tout en mousse, et de toute façon, s'il se fait mal en tombant, ben il va juste apprendre plus vite à rester debout!"
Fin de la discussion!

Moi, un enfant qui machouille des tuiles de styromousse, avec les BPA, les phalates, les peintures au plomb, j'sais pas, j'ai tendance à croire que mon plancher de bois franc, il est surement plus sécuritaire parce que justement, il ne se machouille pas! Un peu plus dur, mais bof...

Même chose pour les escaliers. Oui on a mis des barrières, mais à 18 mois, après lui avoir enseigné à monter/descendre sécuritairement, on les a enlevés. Chez ma belle-soeur, les barrières sont encore là... Ma nièce a 4 ans! 4 ans! Ils pensent peut-être que sa maternelle aura des planchers en mousse et des barrières d'escaliers...

Donc oui, on sécurise la maison, mais pas pour l'éternité... En tout cas, moi je suis pour l'apprentissage de l'autonomie...

Anonyme a dit…

Chez nous n'avons rien adapté pour les enfants, et pas interdit grand chose non plus... Il faut dire que les objets fragiles ou dangereux étaient déjà naturellement en hauteur, et les rares bibelots dans des vitrines... mais aucun dispositifs anti enfant sur aucune porte... par conséquent ils s'en sont donné a coeur joie sur les meubles à CD, les chaudrons et les tiroirs d'ustensiles de cuisine, une période qui dure environ de 9 à 15 mois. Il y a bien eu quelques emballages de CD qui ont un peu souffert, mais maintenant que mon dernier a 2 ans, les CD peuvent dormir sur leurs 2 oreilles depuis bien longtemps... Les 2 interdictions majeures soit les fils électriques et les couteaux sont passées très facilement puisque peu nombreuses et leur curiosité satisfaite à la maison, ils ne l'ont jamais exercée en visite... au contraire devenus confiants et sociables, ils s'intéressent bien davantage aux gens eux même.