lundi 22 novembre 2010

Madame et monsieur Ouimet

J'aime bien discuter. Toutefois, il vient un moment ou un sujet où c'est bien plate à dire, mais il n'y a pas de discussion possible.

J'ai souvent dit aux enfants qu'il y a un paquet de trucs où je suis prête à négocier («Je peux lire 5 minutes encore avant le dodo», genre) et d'autres qui ne sont pas négociables. Un point c'est tout.

Et puis, négocier, ce n'est pas «limer» pour avoir quelque chose ou encore commencer systématiquement ses phrases par un «Oui, mais...» (et les suites sont aussi variées qu'inimaginables!).

«Oui, mais...»
- mon amie en a (je m'en fous!)
- j'ai pas eu le temps (euhh? tu ne regardes pas la reprise de Kaboum depuis 15 minutes, toi?)
- je l'aurais fait après (oui, oui, il me semble!)
- j'ai oublié (quoi, encore?)
- toi, tu peux (moi, c'est moi! Toi, c'est toi!)
- mon frère, lui, ... (Lui, c'est lui! Toi, c'est toi! Et c'est moi qui décide!)

Vous voyez le genre.

Le nombre de fois dans une journée qu'on dit «Oui, mais...». Alors chez nous, on s'est mis à s'appeler madame ou monsieur Ouimet quand on surprend quelqu'un à le dire. Discuter, argumenter et négocier, ce n'est pas que dire des «oui, mais...». On a le droit de le dire si on ajoute un bout de phrase après le «oui». Mais argumenter pour argumenter avec juste un «oui, mais...», finito!

Et vous, il y en a des Mme Ouimet (ou des M.Ouimet chez vous!)

4 commentaires:

Maman pieuvre a dit…

Chez nous c'est plus Monsieur et Mme Benlà. (Ben là, c'est pas juste! Ben là, tu me l'avais pas dit!)

Ça devient une nouvelle souche de noms de famille québécois!

vieuxbandit a dit…

Hahahaha! nous, vivant bilingues, on a longtemps eu un "Butt Dad"! Comme dans:
-No.
-But DaAaAaAaAaad!
-Did you just call me Butt Dad?

Ça mettait fin au chiâlage dans le rire :-)

Au secours, mon fils m'apprend la vie ! a dit…

Et si on essayait les "non mais" ;o)

Mamantroispointzero a dit…

Hi, hi, hi! Ici, c'est plutôt M. et Mme Mais là...