mercredi 18 mai 2011

Le bonheur est dans la cuisine!

Aujourd'hui, en quittant pour le boulot, j'ai dit adieu à ma vieille cuisine. Bye-bye le plancher égratigné, ciao les vieilles armoires qui s'égrainaient sur les casseroles à chaque fois que j'ouvrais le tiroir situé juste au-dessus. Enfin! Les ouvriers vont tout arracher, de l'évier trop étroit au lave-vaisselle qui coule!

Mais la perspective de la nouveauté s'accompagne curieusement d'une petite crise de nostalgie inattendue de ma part... Nous avons fait notre entrée dans cette cuisine avec trois chaises hautes voilà cinq ans et il s'en est passé des choses dans cette pièce depuis ce temps! Combien de bouteilles de vin y ont été débouché entre amis? Combien de festins (z)imparfaits y ont été improvisés? Combien de discussions de plus en plus sérieuses nous ont rapproché chaque soir un peu plus des enfants? Combien de repas y avons-nous partagé toujours un peu trop à l'étroit, coincés entre le frigo et la porte-patio?

Alors que nous sommes plongés dans des rénovations majeures à la maison -et, forcément, tournés vers le futur- voilà que les souvenirs défilent!

Et quand je vois la maison s'agrandir et la rallonge prendre forme, quand je m'imagine la nouvelle salle à manger qui sera désormais juxtaposée à la cuisine (enfin spacieuse, fonctionnelle et avec plus de 3 pieds d'espace de comptoir!), que j'entrevois se dessiner la grande banquette qui accueillera bientôt une longue table où seront un jour rassemblés les premiers chums et blondes des enfants et, un jour, de nouvelles chaises hautes pour les petits bébés qui suivront, je me dis que le bonheur est dans la cuisine!

Il n'y a rien -pas un jeu vidéo, pas un écran plat de 50 pouces, pas un sofa assez confortable- pour égaler les moments passés en famille et entre amis autour d'un repas, même simple, même décongelé, même cuisiné à la va-vite!

Dites-moi que ça vous fait cet effet à vous aussi! (ou je mettrai cet hommage à la cuisine sur le compte des effets trop concentrés de colle de céramique... ;-)

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Bien d'accord avec toi et rassure-toi non ce n'est pas la colle qui te monte à la tête!!! Pour moi aussi les rassemblements dans la cuisine font partis des beaux souvenirs. D'ailleurs, au Québec c'est connu, les party et réunions de famille et d'amis se passent dans la cuisine et ce depuis belle lurette! Vive la cuisine!
Sophie

Maman se cuisine a dit…

J'ai refait ma cuisine à l'automne et j'ai eu les mêmes sentiments, surtout lorsque je peinturais par dessus toutes les marques que j'avais fait au mur pour mesurer mes enfants depuis leur naissance (ne vous inquiêtez pas, j'ai copié sur un grand bâton pour ne pas perdre le souvenir et je vais remettre dans ma cuisine...). Par contre, lorsque tu auras ta nouvelle cuisine, tu seras au paradis et tu ne voudras jamais retourner en arrière, même que tu n'en reviendras pas que tu vivais avec ça, pour moi en tout cas, une cuisine de 30 ans, ce n'était plus nostalgique... Bonne chance pendant les travaux et profites-en pour faire une bon ménage et replacer juste le nécessaire ;)

jaslabarack a dit…

Je comprends tellement ! J'ai reçu toute ma famille cette année à Noel. Lorsque tout le monde etaient assis à la table et que je me suis retourne pour les voir tous, je me suis mise à pleurer car j'etais émue de voir tant d'amour autour d'une meme table. J'adore la cuisine et j'ai bien hate de la mettre à mon gout moi aussi !!!

Anonyme a dit…

oh!...je vis avec un prelart si laid depuis 6 ans...et; dès la fin des classes mon chum installera le nouveau plancher en bois franc acheté depuis 1 mois.
Mais...ce prelart si laid camoufle très bien les miettes, permet à mes fils de faire de la trottinette, a permis aux jours de pluie d'accueillir la piscine verte pour se baigner pareil...ce prelart si laid qui me genait presque quand des nouvelles personnes venaient chez nous...jpeux pas croire que je vais m'en ennuyer!...mais lorsque je vais sortir la balayeuse pour la 3e fois dans la même semaine...je paris que oui!

Anonyme a dit…

Lorsqu'on a fait construire notre maison, on a fait rapetissé la salle d'eau (enlever laveuse-sécheuse, mis au sous-sol) pour pouvoir agrandir la cuisine, et notre entourage était comme: Pourquoi vous faites-ça, voyons dont!?!?! Ben parce que les partys, ils sont toujours dans la cuisine, pas dans la salle de lavage!

J'aime bien ma "grande" cuisine aujourd'hui (elle n'est pas si grande que ça, elle est juste plus grande que les autres qui ont le même modèle de maison...). Les finis sont pas super (mélamine, comptoir ben ordinaire), les électros ont vu de bien meilleurs jours, mais reste que c'est toujours l'endroit où on se retrouve.

Michèle a dit…

Bonheur dans la cuisine??? À qui le dis-tu! On en passe du temps assis à table. Avec un café. Avec l'ordi. Avec un bon verre de rouge. Autour d'un bon repas. Seul. Avec une gang de filles. Avec un couple d'amis. Avec ma petite famille. Avec la grande famille.On y pleure. On y rit. On se confesse. On se confie. Ne garder qu'une pièce de ma maison? Ma cuisine, et tout ce qui vient avec: les vieux souvenirs et les prochains moments inoubliables!

Moments de Maman a dit…

Ici aussi, les plus beaux moments et les plus beaux sourires naissent dans la cuisine!
Chaque fois que mon entrepreneur de chum me parle de rénover ma cuisine, j'ai un sentiment mi-figue mi-raisin. Oui, je rêve de nouvelles armoires, d'un beau back splash et d'un meilleur espace, mais c'est dans cette petite cuisine usée que j'ai passé des moments mémorables avec ma famille formidable et tant d'amis!

Fleurbleueisa a dit…

Hommage bien mérité à la cuisine où l'essentiel de nos vies se déroulent. La vie elle-même est régulée autour des repas. Moi, même trop petite, j'y tiens à ma cuisine et je m'y sens bien. Mieux que dans la salle de bains plus spacieuse ! comme quoi !