jeudi 22 juillet 2010

Feu de camp, vin et projection dans le futur

Nous arrivons tout juste de deux semaines de vacances en famille. Des moments précieux qui nous permettent de "recharger nos batteries affectives" comme je me plais à le dire mais aussi qui nous donnent l'occasion, à Papa (trop) zen et moi d'avoir beaucoup de temps pour observer et échanger sur nos enfants.

Un soir, au feu, après le dodo des mousses, nous nous sommes mis à discuter des différences flagrantes entre nos deux enfants dans leur façon d'entrer en contact avec des enfants qu'ils ne connaissent pas pour s'en faire des petits copains de jeux.

Stratégie observée chez PetitLoup: En savoir le plus possible sur la personne avant de devenir amis. Mieux vaut savoir à qui on a affaire! PetitLoup entre donc en contact d'abord en se nommant, puis ensuite en posant plein de questions à l'enfant:
-Comment tu t'appelles?
-Quel âge as-tu?
-Où habites-tu?
-Est-ce que ça fait longtemps que tu es en vacances ici?
-Elle est où ta roulotte?
etc.

Et il vient souvent nous retrouver pour nous donner toutes ces informations qu'il a si précieusement recueillies. Quand on sourit, il retourne jouer, heureux, comme s'il avait notre "o.k.".

De son côté, Choupinette a une stratégie fort différente. Elle s'installe à côté d'un enfant qui joue et elle fait un jeu semblable, par exemple, se balancer. Une fois le contact créé, elle peut jouer pendant deux heures avec un enfant, revenir vers nous essoufflée et heureuse, et lorsqu'on la questionne, nous dire candidement qu'elle ne sait même pas le prénom de cet enfant.

Quelques coupes de vin aidant, Papa(trop) zen et moi nous nous sommes amusés à se projeter dans le futur, disons dans 13 ans, et imaginer ce que nos enfants auraient comme approche de drague... Voici ce que ça a donné...

PetitLoup, 18 ans, bien mis, sourire au lèvres aborde une fille en se présentant et lui offrant un verre. La fille accepte. Il lui demande son nom, son âge, si elle habite chez ses parents, ce qu'elle fait dans la vie, si elle sort souvent dans ce bar, etc. À la fin de la soirée, il lui demande son numéro de téléphone et il vient bien sûr nous raconter tout cela, question d'avoir notre assentiment avant de la rappeler.

Quant à Choupinette, 20 ans. Elle est arrivée seule au bar, s'est assise et s'est commandée un "drink". Elle se retourne et sourit au beau jeune homme qui prend un verre à ses côtés. Après quelque temps, ils se mettent à discuter, ont beaucoup de plaisir et passent une super soirée. Elle part avec lui à la fin de la soirée. Le lendemain quand elle arrive à la maison, et qu'on la questionne, elle nous dit qu'elle a rencontré un gars super.
- Génial, que nous lui disons, il s'appelle comment?
-Aucune idée.
-Et il fait quoi dans la vie?
-J'sais pas...
-Vous allez vous revoir?
-Hum... J'ai oublié de lui laisser mon numéro je crois...

Je vous épargne les fous rires qu'on a eu à se projeter dans le futur comme ça... Mais disons que ça nous a fait réalisé que le temps passe vite malgré tout et qu'on a encore envie de profiter de ces petits moments d'observations furtives encore bien longtemps!

(Z) Imparfaite invitée: So

4 commentaires:

Anonyme a dit…

J'aime...

Anonyme a dit…

C'est un beau billet . Merci de nous avoir partager cette tranche de vie :)

Lady Maxime William Marianne

Germaine professionnelle a dit…

J'avoue que c'est un exercice assez drôle à faire...mais pas avec trop de vin...je pourrais devenir nostalgique et émotive!

So a dit…

Merci!