lundi 21 juin 2010

Merci les poupées!


Elle se met du vernis à ongles.
Elle se défonce sur le terrain de soccer.
Elle va jouer chez sa petite amie d'en face.
Elle lit toute seule.
Elle a des pieds presqu'aussi grands que les miens ("Même pas une longueur de gros orteil nous sépare!".
Elle est grande.
Elle a de l'attitude.
Elle a des répliques de mini-ado.
Elle s'intéresse aux choses des grands.
Elle écoute les nouvelles.
Elle a une sacoche et gère ses sous.
Elle a deux grandes palettes à l'avant.
Elle a définitivement perdu ses airs de "bébé".
Elle a des traits de jeune fille.
BREF: MissLulus devient grande. Épouvantablement grande. Elle vieillit. Tout le monde qui ne l'a pas vu depuis un bout me le dit.
Je le sais bien! C'est la vie! Mais même si c'est cliché: ça-passe-trop-vite! Le temps file... Et même si je ne suis qu'un témoin grandement impliquée, je ne peux rien faire pour arrêter le processus. Sauf que je me surprends à remercier les poupées quand je vois MissLulus jouer encore avec elles... encore pour un temps, je l'espère!

3 commentaires:

Mamanbooh a dit…

Je comprends!

C'est un repère rassurant. Une terrain connu. Un lieu commun pour vous retrouver!

Aveux: je n'étais pas très poupées, mais on a quand même joué jusqu'en 5e année! Ça te donne encore quelques années...

Evely a dit…

c'est tellement beau ce que tu dis. Je me souviens de cet age où on joue presque en cachette à la poupée parce qu'on est grande maintenant. En fait, ce devrait être le contraire, car on reste toujours petite avec un côté enfant, que l'on commence à apprécier quand les cheveux gris se pointent.

Ne t'en fais pas, elle sera encore une petite miss pour un certain temps.

Ausecoursmonfilsmapprendlavie a dit…

Le mien a de la barbe, maintenant, et figure-toi que quand je tombe sur ses photos à grosses joues, il me manque encore, le petiot !