vendredi 14 mai 2010

Un beau bouquet de pissenlits!

Vous devez être comme moi et multipliez les excuses pour ne  faire entrer dans la maison les 8 bouquets quotidiens de pissenlits! Les enfants sont pourtant tout fiers de rapporter les mains toutes collantes ces boutons jaunes soleil!

Ouachhhhe! Des pissenlits? Fleurs qui me font éternuer et dont on ramasse les aigrettes un peu partout! Les pissenlits dans un quartier, c'est comme un jugement facile à faire. Celui qui en a sur son terrain, c'est clairement le paresseux, le jardinier inattentif et celui qui ne se soucie pas de l'apparence de sa maison.

Bref, les enfants me rapportent plein de bouquets pissenlits... car j'en ai plein sur mon gazon (en fait, par bout, ce sont mes pissenlits qui sont plein de gazon, enfin bref!). Et finalement, c'est très bien ainsi. Oui! Oui! C'est vrai! J'ai décidé de ne plus me battre contre ces plantes envahissantes. Bien sûr, j'en lève les plus disgracieux, ceux qui osent pousser directement dans mon jardin ou ceux directement sur le bord du patio. Mais autrement? Finie la guerre folle perdue d'avance! Les pissenlits sont le dernier retranchement des "trop parfaits" qui jaugent les pelouses des voisins à la recherche d'une source potentielle de vantardise pour eux. "Moi, je n'ai aucun pissenlit! J'ai passé 8 heures dimanche à les enlever!". Bravo! Nous, on est allé au parc, j'ai lu un livre, on a inventé une histoire, on s'est fait un pique-nique, on a pris une marche jusqu'à la crèmerie et sur le chemin du retour, on a fait un bouquet de pissenlits. Je n'en reviens pas de voir les gens s'activer, pressés comme dix bien souvent, dans les centres du jardin pour trouver la dernière arme efficace pour leur chasse aux pissenlits. Comme si leur vie en dépendait! Ils en ont du temps, que je me dis toujours.

Avoir des pissenlits sur son terrain pourrait être vu comme de la négligence, mais j'aime bien mieux penser que ce sont des gens qui vivent pleinement leur vie qui habitent dans cette maison. Des gens qui profitent du beau temps, des jardiniers sélectifs  qui ne se fient pas qu'aux apparences dans la vie... Un terrain immaculé sans aucune tache jaune? C'est selon moi la recherche de la perfection impossible! Une quête qui nous fait perdre trop de notre précieux temps pour quelque chose qui finalement ne dure qu'un temps! Serais-je vraiment plus heureuses si je ne voyais pas de pissenlits? Non! Tellement pas! Les pissenlits sont les fleurs les plus imparfaites qui soient et sûrement les plus mal-aimées. Mais, moi depuis quelques jours, elles me rappellent de savourer la vraie vie, celle qui vaut vraiment la peine! Elles me rappellent que j'ai une vie bien remplie et des idées plein la tête. Elles me rappellent que je dois choisir mes batailles et que je dois mettre mes énergies sur des projets qui n'animent. Pas sur des fleurs jaunes pas si laides au fond.

"Les enfants? Un autre bouquet svp!" Je vais le mettre sur mon bureau de travail.

21 commentaires:

Germaine professionnelle a dit…

Yes Pissenlits Power!!!

allaitersonconjoint a dit…

C'est toujours moins pire un bouquet de pissenlit qu'un bouquet d'oeillets. Moi des fleurs qui ressemblent à de vieux kleenex...

MadameMadame a dit…

Personnellement, je ne passe pas 8 heures à arracher les pissenlits mais je passe la tondeuse dessus avant qu'ils se transforment. Par respect pour les allergies

Nadine a dit…

La tondeuse est en effet une amie rapide! ;-)

Carolune a dit…

Je suis tellement d'accord ! on a tellement autre chose à faire dans la vie que d'adhérer au moule du voisin gonflable du gazon le plus vert.. on est pas sur un terrain de golf ! loll

Vive l'attitude (Z) pour les gazons !

Moi qui vient d'acheter une maison qui a un vrai jardin botanique tout le tour... my god, des heures de plaisir !

Anonyme a dit…

ahahah alors comme ça je peux arrêter de culpabiliser pour ma pelouse ou plutôt pour mon champ de pissenlit car je crois avoir plus de pissenlit que de pelouse sur mon terrain...et hee le voisin en face sa pelouse et verte et non jaune.... mais il m'arrive de vouloir en arracher juste pour le plaisir de les faire souffrir un peu et sinon, oh un coup de tondeuse et voilà ma pelouse revenue un peu plus verte...

Alors bonjour les pissenlits qui sont pas si laid...se sont presque les seuls fleurs que j'arrive à cultiver sans effort et sans les faire mourrir de noyade ou de coup de chaleur....

Bonne journée sous le soleil =)

La Belle a dit…

J'aime beaucoup ton point de vue !

vieuxbandit a dit…

De toute façon, jusqu'à récemment (historiquement), une belle pelouse n'était pas un grand pré vert mono-espèce "propre". Ce sont les fabriquants d'engrais et de semences qui ont parti le bal et nous ont convaincu. Les "beaux" gazons verts et propres dépendent aussi du sol, infiniment. Et vous savez quoi? Quand un entrepreneur construit une maison, il enlève (!) la couche de bonne terre qui s'y trouve et la remet très rarement (il... la vend!). Sans cette terre jamais un gazon n'aura l'allure souhaitée. Mais que de produits et de semences les gens achètent avant de s'en convaincre... 20 ans plus tard! Moi... je dis non au gazon! Sans animaux qui broutent de toute façon une pelouse n'a RIEN de naturel.

marieve a dit…

Le pissenlit fait de jolis bouquets mais n'oublions pas qu'il se mange! (Attention de l'endroit ou vous le récoltez assurez-vous que le site ne soit pas contaminé!!!) La feuille comme la racine. Le pissenlit est l'ami du système digestif. Les feuilles récoltées avant la floraison sont nutritives car riche en potassium, fer, vitamine C, carotène et vitamine du complexe B. Quant à la racine elle est hépatique, tonique, prévient la formation de calculs, doux laxatif, antirhumatismal et diurétique. Le pissenlit augmente l'excrétion des toxines et des polluants via les reins et le foie. (Je crois que s'il y a tant de pissenlit sur nos terrains c'est que la terre a besoin de se détoxiquer et le pissenlit joue, entre autre, ce rôle...!) Il tonifie aussi le foie et aide a le décongestionner. Il stabilise la glycémie et aide au syndrome prémenstruel. Avec toutes ses propriétés, pourquoi tant vouloir s'en débarrasser? Bon, c'est le moment boire ma tisane de pissenlits!

Sophie a dit…

Comment trouver un pissenlit mignon en moins de 2 minutes :
http://www.youtube.com/watch?v=_Yb6uSdc3JU

Mamanbooh a dit…

Zling! Zling! Zling, zling!

Le week-end, du matin au soir, on entend ces bruits que font les nombreux "arraches-pissenlits". C'est la nouvelle musique à la mode dans mon quartier!

Avec mes enfants, on cherche les plus beaux champs de pissenlits et je n'hésite pas à les mettre dans mes cheveux!

Je ne trouve ça beau, plein de vie et c'est fascinant de regarder cette petite plante pousser et changer aussi vite dans une seule journée.

Vive les pissenlits!

*En passant, merci, je me sentais bien seule de ce côté!

Belle coccinelle a dit…

J'aaaaaaaaaadddddddooore ce billet! On peut presque dire que les maisons avec ces fleurs jaunes sont habitées par des familles qui prennent soin d'eux-mêmes! Et c'est vrai qu'au fond, c'est pas si laid que ça. Mes filles sont folles de joie de voir toutes ces tâches jaunes sur notre pelouse. Ma coccinelle de 2 ans m'a dit hier : 'On est chanceux, hein maman, d'avoir de belles fleurs comme ça chez nous!' Bien oui, ma cocotte, on est bien chanceux!

Milou a dit…

Ma belle-mère a passé deux jours à faire la guerre à mes pissenlits...

Moi je les aime bien pourtant...

J'aime bien aussi voir ma petite les cueillir avec le sourire.

J'ai la "pire" pelouse du quartier, mais au moins, elle est écolo et nous, on ne stress pas à cause d'elle...

Marie-no a dit…

Dans une autre vie, j'arrachais les pissenlits. Depuis que j'ai des enfants et qu'eux s'émerveillent devant ces "superbes" fleurs, j'ai appris à les aimer moi aussi. Car en fait, pourquoi est-ce qu'on s'en prend à cette fleur? Après tout, elle met de la couleur dans nos cours fade au début du printemps et nous fait sortir de la grisaille de l'hiver. Et pleine d'humilité, elles disparaissent et laissent leur place à plus éclatantes qu'elles lorsque l'été amènent sa ribambelle de fleurs cultivées en serre!

Et puis, ce sont pratiquement les seules fleurs que les enfants peuvent s'amuser à cueillir sans réprimande (je sais, les fleurs des plate-bandes de ma voisine font de plus beaux bouquets mais pour garder de bonne relation de voisinage, je préfère les bouquets de pissenlits!!!)

"Les enfants! Les enfants! Le beau temps est arrivé! Qui va me cueillir mon premier bouquet de pissenlit de l'année?"

Guenièvre a dit…

D'après ton billet, notre famille prend BEAUCOUP de temps pour elle...;-)))

Quoi de plus mignon que de voir les enfants courir sur le gazon et cueillir un pissenlit et par la suite, voir le plaisir dans leurs yeux quand ils soufflent dessus.

C'est l'image que j'ai eu à mon arrivée hier soir, quand repue de fatigue, je suis arrivée à la maison avec les 3 enfants...

J'y pense encore et ça me fait sourire!!!!

Vive lse pissenlits!!!

Anonyme a dit…

Ah mon 3eme vient juste d'entrer dans l'age des bouquets de pissenlit (18 mois)... Et c'est toujours la même émotion lorsqu'ils cueillent juste pour moi leur premier bouquet de leurs petites mains malhabiles et qu'ils me le tendent avec fierté et jubilation... non franchement pourrait on se priver de ce petit moment de pur bonheur???

maman toute croche a dit…

Je ne m'étais jamais arrêté pour réfléchir aux pissenlits, mais la semaine dernière, ma propriétaire à réussi à se débarrasser de ceux qui ornaient notre terrain et ma fille de 2 ans était tellement triste en constatant qu'ils mourraient! Je déménage en maison en juillet et c'est clair que je vais les laisser pousser librement! Elle peut passer une demi heure à en cueillir, c'est quand même pratique!

Anonyme a dit…

Super beau billet!!!

Mon plus grand plaisir... partir avec mes fils, se trouver des pissenlit blanc... et aller les souffler près des terrains des trop parfaits qui ont passé 8h la veille à arracher leurs pissenlits!

J'adore les pissenlits! Mort aux tueurs de pissenlits!
Isabo

Mère Poule a dit…

Et bien moi, je les aime aussi avec leurs belles fleurs jaunes bien fournies.

Par contre, j'avoue les contrôler parce que me promener pieds nus dans un champs de pissenlits, l'été, c'est pas la joie... Et tant qu'a me taper la tonte de gazon, aussi bien qu'il me serve à quelque chose!!!

J'y vois là un façon de me ressourcer. Quand j'ai besoin de décrocher, une fois les petits couchés (et je ne touche en rien le temps passé en famille), je vais faire le tour de mon terrain, pieds nus. Seule. Au soleil couchant, juste avant que les maringouins ne sortent. Et je profites du moment... en en arrachant un ou deux, ou quand je suis en période de stress, je ne me sens pas coupable d'y faire un sérieux carnage.

;)

Mais j'avoue que de vouloir une pelouse quasi aussi verte qu'un golf est ridicule... Surtout qu,il n'y a rien de naturel en la chose.

Anonyme a dit…

Ahhhhhh que ça me fait plaisir De lire qu’il existe quelques irréductibles québécoises qui n’ont pas peur de quelques pissenlits dans leur pelouse…Mon chum rit de moi depuis qu’on est ensemble quand à chaque printemps, je lui dis que j’aime les pissenlits et que je trouve ça beau ce jaune soleil dans les pelouses…c’est presque la première fleur du printemps et puis tant pis, je n’ai pas honte de dire , même sans enfant chez moi, que j’aime ces petites fleurs, comme n’importe quelle fleur dans un jardin, parce que c’est naturel, parce que c’est coloré, parce que c’est la vie…

Ellys

Ausecoursmonfilsmapprendlavie a dit…

C'est drôlement joli, un bouquet de pissenlits. Mon héritier est trop grand pour m'en apporter, maintenant, et je le regrette bien !