lundi 30 janvier 2012

Marcher ensemble, main dans la main

Du moment où on les met au monde, on apprend à nos enfants à devenir autonome... soit à leur lâcher la main. Un peu. Parfois. Pour qu'un jour, ils sachent comment vivre sans nous.

Mais j'ai pas toujours le goût de leur laisser la main. Pour moi, il n'y a rien qui fait autant craquer mon coeur que de sentir une petite main toute chaude se glisser dans la mienne. Et on marche ensuite ensemble. Pour moi, c'est la preuve ultime pour leur démontrer que je suis là pour eux. On marche ensemble sans que l'un ou l'autre ne tire ou ne traîne (ou se fait tirer ou traîner!). Et c'est, pour moi, toujours touchant de voir des parents et des enfants marcher ensemble main dans la main. Pour aller à l'école, au service de garde, à l'épicerie, au cinéma, partout. Je les regarde. Je souris.

Et mon coeur se serre un peu quand je vois des enfants marcher dix pas derrière leurs parents ou l'inverse dix pas devant eux. Éloignés. Distants. Surtout quand les enfants sont petits. Ça me bouleverse.

Marcher, main dans la main: c'est être complice! En équipe. Ensemble.

Hier, pendant Star Académie, MissLulus a été touchée de voir les parents des candidats être si heureux et émus devant leurs "grands" enfants. Moi aussi, je suis comme cela. Et je lui ai dit que les parents, on est là pour les appuyer, les soutenir et les encourager même si on ne les tient pas par la main, physiquement! Même quand ils sont grands!

- Si j'allais là, tu m'encouragerais comme cela?

- Absolument!

Elle a souri. Contente.Presqu'émue.

Mais j'ai cru bon de spécifier que si c'était pour Occupation Double: nooooooooo way! Et je ressortirais plutôt mon sac de papier!

8 commentaires:

Michèle a dit…

J'y pensais dernièrement, je vais m'ennuyer de sa petite main qui prend automatiquement la mienne lorsqu'on marche côte à côte et que ma main approche la sienne. Un automatisme rassurant.

Bubulles a dit…

l'automne dernier je vivais un moment particulièrement difficile dans ma vie... mais le moment ou j'allais chercher mon fils au sdg de l'école avec ma plus jeune, qu'elle me tenait la main, et que dans ce geste je sentais toute sa confiance, son amour, et que je ressortais avec les deux mains pleines, c'était mon rayon de soleil dans une journée invariablement grise. Des fois je suis contente de les voir courir 10 pas devant moi, des fois je suis excédée et je suis contente qu'ils soient 10 pas derrière quand ils boudent parce qu'on a dit non à une énième portion de dessert, mais la plupart du temps je préfère de loin main dans la main...

Catherine a dit…

Je suis dans les premières "mains". Fiston a deux ans. Oui il donne la main de temps en temps, mais ce n'est que dernièrement, quand il se décide, qu'il allonge son petit bras pour prendre ma grosse patte. Évidemment, qui dit deux ans, dit "ne veut pas tout le temps". Des fois je me demande qui s'occupe de qui quand on marche main dans la main. Il ne sait pas à quel point c'est chaleureux et réconfortant!

Anonyme a dit…

Bhouou! Moi, mon grand garçon de bientôt 9 ans, il ne veut plus du tout! Même que cette année, il voudrait marcher seul pour aller à l'école et essait toujours de marcher beaucoup plus vite, ou beaucoup moins vite, pour "avoir l'air" d'aller à l'école seul...

Et moi, je trouve toujours une question ou un sujet de toute première importance à discuter avec lui sur le chemin de l'école du genre: "hee, attend moi, je voulais savoir, c'est quoi dont le...(ajouter ici n'importe quel sujet de l'heure) pour "avoir l'air" de marcher ensemble hihi!!

Mamanbooh a dit…

J'aime beaucoup ta réflexion,elle me touche, elle me rejoint et m'inspire.

Je vais aller coller mes petits et la prochaine fois que nous allons nous serrer la main (demain), je penserai à toi.

Anonyme a dit…

Catherine, tu me fais rire avec ton commentaire, moi aussi des fois quand mes petits gars de 2 ans veulent faire leurs indépendants, je joue le jeu comme quoi c'est moi qui en ai besoin... "et alors moi qui va me faire traverser" lol... et là tout fiers de leur grande responsabilité, ça marche parfois hihi...

Anonyme a dit…

Je suis suppléante dans une école primaire et j'adooooore sentir leurs petites mains qui trouvent un mini-réconfort dans la mienne. Qu'ils me racontent leur dernier reve, leurs tracas d'enfant ou qu'ils m'interrogent pour mieux me connaître, je chéris tous ces beaux moments.

Monica au Panama, en Alberta. a dit…

Je vous lis depuis le tout debut... Vous etes formidable!!!
Il me fallait laisser un commentaire sur ce billet, hier encore, Fils (14 ans) me donnait la main en faisant notre p'tite marche en famille. Cela n'arrive pas souvent mais c'est toujours tres agreable et que ca nous rechauffe le coeur, nous, les mamans. Il faut ajouter qu'il fait noir dehors et qu'il est plus grand que moi alors il peut y avoir nuance, pas sure qu'il le ferait en plein jour ;o))