lundi 16 janvier 2012

Bloguer, c'est la santé... mentale!

Quand on a lancé le blogue il y a (maintenant!) presque quatre ans, on le faisait pour s'amuser. Ja-mais on aurait cru être encore là à bloguer 1000 jours plus tard! J.A.M.A.I.S.

Au départ, bien égoïstement, on le faisait que pour nous. Deux amies qui ont une idée autour d'une bouteille de rosé dans un sous-sol sombre. Vrai de vrai. C'est le début des (Z)... Le reste, vous le connaissez. Car vous y étiez! Notre vie, on l'a exposée sous toutes ses coutures. Nos défauts, nos humiliations, nos coups de gueule, nos "vidages" de crotte sur le coeur, nos indignations, tout! Nos bons moments, nos plaisirs, nos envies, nos réflexions, aussi.

Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que par le fait même, on a contribué à notre propre santé mentale (et un peu de la vôtre aussi, parait-il!). Bloguer est bon pour la santé.  Et ça a été étudié à l'université (on vous avait fait un poisson d'avril en 2010 sur les (Z) - The thèse de doctorat, mais là on s'en rapproche!) 


Bloguer réduit le stress de celles qui l'écrivent (on peut en témoigner!) et de celles qui les lisent (youpi!) qui dépoussiéreront peut-être à leur tour leur clavier pour «faire sortir le méchant» et bloguer aussi! Ça crée un sentiment d'appartenance et surtout la vive impression de ne pas être seule à se sentir comme on se sent parfois (au choix: dépassée, fatiguée, heureuse, en colère, à boutte, inquiète, etc.). Et puis, sans compter que ça permet de décompresser, de voir sous un autre oeil ce qui nous arrive et ultimement (si possible) en rire et s'en faire moins! Parce que le gêne de l'incertitude et de la peur de ne pas tout faire (lire "être parfaite") pour être une super maman est ultra puissant. Sans compter - on l'oubliait - la culpabilité latente qui se manifeste au détour d'une remarque d'une collègue (parfaite), d'un commentaire d'une belle-soeur (parfaite), d'un conseil d'un mère (parfaite), d'une comparaison d'une belle-mère (parfaite), etc.

Tant mieux si bloguer nous a éloigné de tout cela. On est bien contentes de l'avoir fait. Et on va continuer. Ça nous fait du bien! Et c'est parfait ainsi!

Bloguer (ou lire des blogues) vous a aidé? Tant mieux! Racontez-nous! On promet d'ouvrir un rosé ce soir pour fêter cela! Et surtout continuez à bloguer. Même si ça dérange les autres. Même si ça les gêne. Même si votre médecin et votre psy risquent de vous voir moins souvent. Bloguez!

16 commentaires:

Karine a dit…

Trop vrai! Félicitations pour vos 4 ans!

Bloguer, moi je le fais pour vaincre l'ennui et l'isolement depuis que je suis déménager loin de mon petit monde! Ça m'occupe, ça occupe mon petit monde et ça me donne l'impression de faire quelque chose de constructif (ou non) en plus de m'occuper de mon petit monstre pendant la journée!

Je suis certaine que c'est vrai que c'est bon pour la santé!!

Julie a dit…

Oh oui! Vous lire est déridant, et bloguer est un exutoire.
http://www.juliemamanzen.blogspot.com/
Mon petit décrottage de coeur personnel...

Michèle a dit…

Ça crée une petite dépendance en tous cas! De lire d'autres blogueurs(euses), d'écrire et d'être lus!

mamanpomme a dit…

J'ai commencé à bloguer il y a très longtemps... et avant ça, j'avais un journal intime. Blogguer me permet de faire le vide, de sortir le méchant comme on dit! Et j'ai fini par flusher ma psy, parce qu'écrire me convient mieux que de parler!!!

Anonyme a dit…

Lorsque l'on est sincère envers nous-même, oui je crois que blogger peut être salutaire. Lorsque l'on doit constamment marcher sur des oeufs pour éviter de créer de conflits, lorsque l'on doit s'auto-censurer pcq notre opinion ne rejoint pas la masse d'Internaudes, alors non je ne crois pas que blogger soit salutaire.

Pour moi, il faut être en mesure de dire ce nous pensons, sans détour, tout bêtement comme ça sort. Malheureusement l'expérience m'a montré que c'était pratiquement impossible. Certaines opnions ne peuvent être dites ou écrites :-(

Pour celles que ça fonctionnent, bravo, je vous envi!

Catherine a dit…

Hey là ma mausus toi, ton intro ressemblait au début d'un texte d'adieu, j'ai eu peur. Bravo pour les 4 ans passéese et je vous souhaite minimum un autre 4 ans!

MARIE a dit…

Je confirme puisque mon blogue est devenu pour moi aussi un exutoire ! Et moi non plus, je ne pensais jamais y être encore, près de trois ans plus tard ! Alors ? Vive les blogues ;-)

Et surtout, ne lachez pas ;-)

Marie (Chroniques d'une cinglée)
http://chroniquesdunecingle.blogspot.com/

étoile a dit…

Je suis nouvelle dans le monde de la blogosphère et j'aime beauooup. Je fais plein de choses dans ma vie mais pour moi ce moment en votre compagnie me détend. J'y lis des oppinions qui me font réfléchir à mon tour sur des sujets qui m'intéressent.J'ai donné certaines adresses de blogues à mes amis et parfois on se fait des commentaires à travers ceux-ci et c'est amusant. Merci et félicitations et surtout bonne continuité.

Carina a dit…

C'est tellement vrai! Vous savez, j'ai mon blogue aussi... ce sont des tranches de vie que j'expose et je crois que je peux apporter une réflexion aux autres, rien de bon ou de mauvais, c'est juste une perspective, mon interprétation. Je vous lis toujours avec bonheur et je m'amuse beaucoup! Lire et écrire sont pour moi aussi essentiels que manger ;) ça me rempli et me comble de plaisir!!! :)

http://tranchesdevie.blogspot.com

La Belle a dit…

Merci pour vos mots (Z)imparfaits qui nous rendent moins stressés et plus en santé mentale!!!

Mamanbooh a dit…

4 ans, déjà?

Bravo!

C'est aussi une question de santé mentale pour moi, je pense que cela a fait une énorme différence de ma vie, ma santé et ceux qui m'entoure...

Merci de nous permettre de déroger au moule parfait, de nous faire rire, de nous enlever un énorme poids duc culpabilité sur les épaules.

Longue vie, en espérant vous lire encore très longtemps.

Psst!!! C'est à cause de vous que je blogue maintenant, oui! Oui! Votre faute! Pas pour vous copier, mais pour me défouler... Merci!

Genny a dit…

Félicitation pour vos 1000 jours !!! Vous êtes rafraichissantes ;)

Écrire ca fait du bien au mental c'est tellement vrai, je suis bien contente de voir que les universitaires l'ont compris.

Moi très spontannée et absolument sans censure ca me permet de me relire pour bien préciser ma pensée... parce que parfois ma parole est trop vite sortie et bien mal dit, alors mon texte je le travaille et je le "post" avec joie et confiance.

J'écris depuis 4 ans et ca m'a permis de sortir du deuil de ma fille. Depuis aout dernier je "post" mes textes pour transmettre l'espoir parce que toutes les histoires en son remplies, mêmes les pires épreuves. Tant qu'on écrit, c'est qu'on se bat pour demeurer en vie.

http://accroausoleil.blogspot.com/

Marie-Julie Parent a dit…

bloguer ça fait du bien en ta!!!! :)) ça permet de partager, de faire sortir le méchant, de se raconter, et de se faire des amies virtuelles qui sont ma foi devenue des amies précieuses. Et d'être lu, ça fait un petit velour au coeur! et on continue!!!!

Gen a dit…

Félicitations les filles, vous êtes trop rafraîchissantes!

Marie-Claude a dit…

Tellement vrai! Une chance que je blogue, pas assez souvent à mon goût mais bon. Quand je m'y mets, ça fait toujours du bien.

Aange a dit…

Vous lire aussi est bon pour la santé !! Merci les filles ! xxx