vendredi 15 avril 2011

«C'est juste un enfant!»

Vous l'avez entendu celle-là? Souvent? Dans quelles occasions?

Perso, ça m'énerve un peu d'excuser un comportement, une gaffe, un échec, une erreur ou autre avec cette affirmation. Être à la place de l'enfant, j'haïrais bien cela! Je ne me rappelle pas que mes parents aient eu ce genre de remarque envers moi. Ils étaient exigeants et j'en suis bien reconnaissante aujourd'hui. Laisser un enfant gagner à un jeu pour ne pas qu'il fasse de crise? Regarder les voisins de table au restaurant en leur disant «C'est juste un enfant!» quand notre enfant fait une crise? Laisser notre petit sauter à pieds joints dans les flaques d'eau et éclabousser les autres en disant encore la même phrase?

C'est quoi le message qu'on leur envoie quand on dit cela? Parce que tu es un enfant, c'est ok de ne pas te forcer? Parce que tu es un enfant, je te laisse tout faire? Je t'excuse tout? Je ne dis pas qu'il faut exiger la perfection (je serais mal placée pour cela!). Mais ce n'est pas parce qu'un enfant est un enfant qu'il a le droit de tout faire, qu'il doit absolument gagner et que son comportement est excusable du simple fait qu'il est un enfant.

Entre les faire grandir trop vite et les garder petits longtemps, il y a une marge... Mais reste à savoir où elle est...

11 commentaires:

Moments de Maman a dit…

Oh que ça m'appelle ça! Depuis que je suis en couple avec le papa d'un petit garçon de 4 ans, il y a de ces moments où il laisse passer des trucs GROS COMME ÇA et quand je lui souligne que ça ne se fait pas, il lui arrive de me répondre " Mais c'est juste un petit gars de 4 ans!".

Déjà que c'est pas facile être la belle-mère ! J'ai tellement envie de lui dire " Et tu penses que je les ai élevés à quel âge mes deux enfants que tu trouves si charmant? 10 ans?".

Ahhh...ça fait du bien :)

vieux bandit a dit…

J'suis d'accord. C'est le "juste" qui me dérange. Je ne suis pas "juste une femme" ("juste un humain", ça par contre...!).

Anonyme a dit…

Ah ! ben là, je suis d'accord avec vous même si parfois je le dis. Mes parents nous excusaient jamais ma soeur et moi mais parfois j'aurais peut-être aimé qu'il me le dise, car un enfant ça demeure un enfant, qui ne connaît pas encore les rudiments de la vie, il veut découvrir, analyser et bien sûre tester. Je ne dis pas que tous les gestes s'excuse ou s'explique, mais lorsque je dis je genre de phrase ce n'Est pas pour excuser mes enfants, c'est plutôt pour calmer les personnes qui nous lancent un regard : As-tu vu ça.... Ouin pis ce n'est qu'un enfant rappelez-vous à cet âge ! Enfin bref, ça a peut-être l'ai confus mon mot, mais je trouve que ce billet l'est aussi dans le sens que tout dépend de la situation dans lequel on le dit ;-)

Bonne journée

Anonyme a dit…

Dans le cas de crises, je ne vois pas le but de les excuser effectivement, mais parfois comme dirait l'autre anonyme, et bien il y ades gens à qui l'on se doit de leur expliquer que ce ne sont que des enfants, non ça n,excuse pas tous les gestes mais parfois ça retourne du monde qui pense que des enfants ça ne dit pas un mot et que ça ne bouge pas...

Anonyme a dit…

Si mon enfant a un mauvais comportement, s'il fait quelque chose d'inacceptable, je ne l'excuse pas parce que c'est un enfant, je ne laisse rien passer. La discipline, l'encadrement et la constance sont importants pour moi. Je vais le gronder, lui demander de s'excuser, de corriger son comportement, etc.

Par contre, oui, dans ma tête, je me dis "c'est juste un enfant" pour me permettre de doser la punition. Il faut tout de même être conscient qu'un enfant est en mode apprentissage, qu'il teste l'autorité et repousse nos limites. Je ne réagis pas de la même façon envers un enfant de 3 ans versus un adulte de 30 ans qui fait une connerie. L'adulte, pour moi, n'a pas d'excuses et s'il fait une bêtise, je ne me gêne pas pour lui reprocher! Ou lui dire qu'il a été mal élevé ;) !

Virginie

°zabel° a dit…

bien oui, ça dépend pourquoi. C,est une question de gros bon sens. Le laisser gagner à un jeu parce que c'est "juste un enfant" et qu'il ne doit pas vivre de déception, le pauvre, je ne crois pas que ça lui envoie un bon message... il fera une crise à chaque fois qu'on lui dira non, qu'il ne sera pas content, c'est ridicule. Par contre, certains comportements sont directement liés à leur capacités ou non de faire/comprendre quelque chose, alors je deviens plus indulgente. Mais sinon, je ne suis pas d'accord de tout laisser passer à cause de l'âge... des enfants-rois que ça donne tout simplement... Heille, il ne faut surtout pas brimer leur "créativité" là, laisse-les donc écrire sur les murs et sur le plancher, il "s'exprime" !! aaaargh !

Anonyme a dit…

Ce qui est bien pire à mon avis, c'est quand c'est quelqu'un d'autre qui intervient avec ce fameux "C'est juste un enfant" alors qu'on est en train d'intervenir au près de notre enfant, surtout quand c'est un inconnu!

Anonyme a dit…

Oh que ton billet m'interpelle aujourd'hui. À chaque fois que je discipline mes enfant devant ma belle mère, elle me sort le "c'est juste des enfants". Le pire la dedans c'est qu'ils le savent qu'elle va dire ça et ils sont encore plus tannant dans ce temps là. Je suis sûre qu'on peut voir la boucane qui me sort par les oreilles...

Je crois que la prochaine fois je vais lui sortir ta phrase : Mais ce n'est pas parce qu'un enfant est un enfant qu'il a le droit de tout faire, qu'il doit absolument gagner et que son comportement est excusable du simple fait qu'il est un enfant.

Tu viens de me trouver un bon commentaire à lui dire qui la fera peut-être réfléchir. Et c'est bien vrai, ce n'est pas parce que se sont des enfants qu'on doit tout leur laissé passer.

À moi aussi ça fait du bien. Merci ;-)

Josée a dit…

Ce qui me frustre le plus, avec cette phrase est quand tu chicane ton enfant et que quelqu'un arrive et te dis, ces juste un enfant, laisse-le faire. NON!!! Ces pas parce-que ces un enfant qui doit agir de la sorte. Ces vrai que, ça peut arriver que je l'utilise, mais ça dépend du contexte. Il a des choses que, oui je vais dire que ces jsute un enfant, on est tous passé par là, mais d,autres que non, je ne le laisseras pas passer parce-que ces un enfant.

Mamantroispointzero a dit…

Ça dépend de la situation, il faut faire preuve de jugement.
Laisser un enfant déranger tout le monde sans intervenir: non.
Excuser un tout-petit qui vient de s'échapper sur le plancher: oui, c'est assez humiliant pour lui sans qu'on en rajoute.
Toujours laisser gagner un enfant: non. Mais dans certaines circonstances, je pense qu'on doit adapter notre niveau de jeu. Quel plaisir aurons-nous, en jouant au tennis par exemple, si je mets toute ma force dans mes coups et qu'il ne touche jamais à la balle? Aucun.

Evely a dit…

Perso, j'excuse mon fils quand ça lui prend tout son temps à mettre sa tuque ou a ranger ses jouets parce qu'il veut le faire lui même comme un grand. Je l'excuse quand pour monter ou descendre des marches c'est laborieux.

Je ne l'excuse pas s'il manque de respect envers les autres. Si on est au resto, l'excuse qu'il est un enfant ne marche pas avec moi. D'ailleurs la dernière fois, il s'impatientait et je suis sortie avec lui au toilette pour une conversation sur la manière d'agir. Au toilette une femme me dit, ben là c'est juste un enfant. J'ai répondu justement c'est un enfant qui va savoir que l'on ne fait pas de crises par impatience. Trois minutes plus tard on est retourné à table et il était gentil.

Bref, il y a des trucs que je suis d'accord c'est juste un enfant, mais quand on parle d'éducation et de comportements, je suis plus à dire que l'excuse ne marche pas. En fait, je trouve qu'il y a une grande part de respect envers les autres et ça il y a pas d'age pour commencer à apprendre