mercredi 25 août 2010

On a survécu à l'été!

Ça n'a pas été facile car, même si on avait tout planifié depuis la fin de l'hiver, rien n'a fonctionné comme prévu (la gardienne qu'on avait trouvée pour l'été a fait un accident d'auto et a dû être remplacée, son remplaçant -à 3 jours d'avis- a préféré rester sur le chômage et on a congédié la 2e gardienne -qu'on avait trouvé pour remplacer les 2 premiers- après une semaine pour cause de ''faute professionnelle'') alors on a dû improviser! Mais on s'en est sorti une fois de plus!

L'organisation estivale aura été un casse-tête jusqu'à la toute fin mais ça aura valu la peine! Les enfants, qui vont dans 3 écoles différentes durant l'année scolaire, sont devenus plus complices. Ils se sont levés tard tous les matins et... ils ont commencé à s'ennuyer au cours des dernières semaines. La piscine leur semblait moins attirante, ils ont relâché le bricolage frénétique de mosaïques, bref, ils étaient prêts à passer à autre chose et à reprendre le rythme ''4e vitesse'' de l'année scolaire.

Ça m'a rassurée car chaque printemps, c'est un dilemme. Seraient-plus stimulés au camp de jour? Se feraient-ils de nouveaux amis? Ou est-ce mieux de les réunir tous à la maison durant l'été, qu'ils profitent de la cour et de la piscine? Et qu'ils n'aient pas d'horaire.

C'est toujours ce point qui me fait pencher en faveur du casse-tête. Leur donner des vacances, une liberté. Prendre une pause de la routine réglée au quart de tour.

Alors que je réfléchissais à tout cela et que je me demandais si c'était leur dernier été de liberté, j'ai entendu ce commentaire d'une maman dans l'autobus: ''Rendu à la fin de l'été, mon fils n'est plus capable de se lever à 6h30 pour aller au camp de jour.''

Et il commence l'école dans une semaine?!

Je n'ai pas eu à réfléchir plus longtemps. Tant que je pourrai résoudre mon casse-tête estival, je vais continuer à leur offrir du bon temps, ensemble, sans réveil-matin.

6 commentaires:

Marie-soleil a dit…

OUfff Nancy tu me déculpabilise ce matin ;) Car moi aussi j'avais tout décidé en début d'été mais rien a été comme j'aurais voulu. Car je usis a la maison. Alors j'avais tout organisé les rv avec les spécialistes des enfants étaient tous en suspend pour l'été et je voulais vivre au jour le jour au cré des volonté des enfants. Mais un coup de téléphone la derniere journée d'école a changé tout les plans. C'était ste-justine !!!!! Alors quand ste-justine appelle après 22 mois d'attente de service tu cris ''PRÉSENT'' :( Alors on a respecté les rv. Mais je pense que malgré tout les enfants sont heureux de leur été ;) Et oui ca fait au moins deux semaines qu'ils demandent de retourner a l'école!!!

So a dit…

Je suis bien contente que tu aies réussi! Le casse-tête en vaut le coup en effet!

Je suis consciente de ma chance d'avoir une job sur le même rythme que mes enfants. Ici aussi l'été en a été un de grasses matinées en pyjamas et de complicité retrouvée. Je les sens en forme et reposés(peut-être trop même, haha!) pour la rentrée!

Mamanbooh a dit…

Mon casse-tête était un peu un mélange de vous toutes: des r.v. à Ste-Justine pour un, d'autres au centre de réadaptation à Blainville, un horaire assez souple, un CPE qui prenait Fiston quand je devais aller avec Fillette et un même CPE qui avait un groupe de grands (composés d'anciens et de frères et soeurs)qui prenait aussi Fillette quand maman allait avec Fiston...

J'ai deux petits coqs, alors le matin, ils se levaient très tôt, mais on prenait notre temps, on relaxait, pas de stress!

Bravo les filles! Nous avons survécu et ayons une petite pensée pour tous les enfants (et parents?)qui n'ont eu aucun répit cet été.

Bonne rentrée!!! :-)

So a dit…

Oui, en effet Mamanbooh!! Les entreprises ont malheureusement encore bien du chemin à faire côté conciliation famille-travail si je me fies à quelques amies. C'est déplorable pour les petits mousses qui passent 6 à 8 semaines en camp de jour entre deux années scolaires. Ouf!

Sainte-Nance a dit…

Ou bien ils ne peuvent plus se lever le matin, ou bien ils sont tellement crevés le soir (c'est bruyant, un camp de jour !) qu'ils s'endurent difficilement eux-mêmes ! Nous avons été obligés de choisir le camp de jour pour les 2 semaines (entre la garderie et nos vacances) et je cherche un autre plan pour l'été prochain. Ramasser d'autres enfants et faire venir une gardienne chez l'une d'entre nous pour l'été ? Des partantes ?

Anonyme a dit…

Nous sommes 2 familles qui réuni nos enfants dans ma cours (avec piscine et trampoline !) depuis 3 ans et on fait venir une gardienne (ou gardien c'est selon !). Mais en veillissant nos enfants ont tellement des goûts différents que la même gardienne ne satisfait plus les deux familles. De plus, mes enfants ont été contaminés cet été par le syndrome de l'enfant blasé. Nos vacances étaient les dernières de juillet et moi une supplémentaire à la mi-août... Depuis le 14 août je devais les "entertainer" sans arrêt puisque l'ennui était de la partie. L'an prochain il y aura un compromis : Camp de jour 2 jours semaines, garde à la maison 2 jours et maman 1 jour !!! Maintenant profitons de la période scolaire pour courir les conduire à toutes leurs activités, qui elles, ne les fatiguent pas tant pourtant ... Ah ! ce qu'on se complique la vie parfois !!!