lundi 6 février 2012

Une maman pour jaser

«Maman, on peut jaser?»

C'est la phrase que j'aime le plus au monde. Oui, oui, plus que «je t'aime, maman!» car elle renferme tout ça à la fois.

Et je l'entends au moins une fois par jour de Momo, Lolo ou Lili. Y'a pas une journée où mes enfants n'ont pas une chose extrêmement importante à me dire, juste à moi. Évidemment, l'importance du secret ou du souci à partager est relative à 8 ans mais je suis toujours preneuse. Soit je lâche tout illico (particulièrement quand ça me permet de refiler une tâche domestique à TriplePapa!), soit je leur fixe un rendez-vous un peu plus tard en journée. Et, croyez-moi, à l'heure pile, j'ai ma petite tape sur l'épaule. «Maman, on peut jaser?»

Mais ce que j'aime encore plus, c'est entendre: «Avec toi, on peut tout dire» ou encore «Tu as toujours une solution». Quel que soit le secret ou le tracas -ou la bonne nouvelle à partager dans l'intimité sans vouloir faire de la peine au frère ou à la soeur- j'aime que je leur inspire assez confiance pour qu'ils me choisissent moi -et pas TriplePapa!- pour me faire leurs confidences.

Bien sûr, quand je ne trouve pas la solution, je leur dis d'avoir confiance et que ça me viendra pendant la nuit et j'en profite pour tout raconter à TriplePapa qui, la plupart du temps, est le plus créatif pour trouver des solutions à des problèmes qui n'en sont pas vraiment. À deux, on forme une super équipe de gestion de mini-soucis mais ça, les enfants n'ont pas à le savoir.

Pour l'instant, c'est moi la Queen! Et je compte bien entretenir avec soin ma réputation!

10 commentaires:

Claire a dit…

Comme tu as raison !
Maintenant que mes enfants ont grandi et sont adultes, ce qui me manque le plus, c'est ce sentiment que je pouvais toujours trouver une solution aux soucis de mes enfants. Profite bien !

Mamanbooh a dit…

Oh!!!

Très touchant ce matin, j'ai hâte d'avoir ce privilège...

Je sais, je sens que mes enfants ont confiance et peuvent compter sur moi, mais ils ne parlent pas encore assez pour ça.

Mais, je garde espoir!

Michèle a dit…

J'espère que tu conserveras ce beau lien que tu as avec tes enfants pour qu'ils continuent de te jaser ça en grandissant...car les problèmes seront parfois de plus grande envergure....mais tu auras alors des mégas solutions!

Mario Levesque a dit…

C'est vraiment un beau partage, ce matin... Merci beaucoup! ;)

étoile a dit…

Quel beau billet.La complicité que tu as avec tes enfants est touchante. La confiance qui s'établie avec nos enfants reste avec le temps. Je la vis avec mon fils et la relation est excellente. Devenu adulte il me confie encore des choses mais il choisi ce qui lui convient le mieux.Quand la confiance est là elle reste.merci pour ce billet.

Anonyme a dit…

Suis-je la seule à avoir tiquer sur "j'aime que je leur inspire assez confiance pour qu'ils me choisissent moi -et pas TriplePapa!- pour me faire leurs confidences" ? Il est important que les enfants se sentent autant en confiance avec l'un et l'autre des parents ! Imaginez la même situation lorsque les parents sont séparés et les enfants en garde partagée: ça serait intenable que la mère s'approprie toute la confiance des enfants au détriment du père !

Nancy a dit…

@Anonyme: si je ne suis pas là, ils vont voir TriplePapa sans aucun problème! Mais chez nous, on a chacun nos forces. Sachez qu'ils ne viennent pas me voir quand ils se font mal. Je suis la psy, pas la garde-malade! Chacun ses forces!

Carina a dit…

Je m'adresse à Anonyme ;) je ne crois pas que les enfants ne soient pas en confiance avec le papa, c'est juste que la douceur et la façon d'aborder la vie de la mère l'emporte souvent et c'est plus marquant à un tout jeune âge.

C'est pareil chez moi. Mes gars ont 8 et 11 ans et quand il s'agit de questions spécifiques, ils s'adressent à moi et quand c'est moins profond ou existentiel ils s'adressent à Daddy. Il n'y a aucune jalousie de la part de mon conjoint. Les parents ne s'écrasent pas, il doit y avoir une maturité de la part de chacun. Si nous étions séparés, ce serait la même chose car ce qui prime est le bien-être de nos enfants ; il n'y a aucune ambivalence à ce sujet. Il demeure à chacun des parents d'établir ce petit je ne sais quoi qui lui permettra d'avoir une place toute spéciale pour ses enfants.

Mais peu importe, l'essentiel est ce que NOUS apportons à chacun d'eux afin qu'ils se développent sainement et qu'ils soient aimés et en confiance pour s'énanouir dans la vie.

Merci Nancy pour ce message, il m'a fait sourire! :)

Anonyme a dit…

Je suis tellement d'accord!
J'espère inspirer la même chose à mes bébés poulet.

C'est peut-être le fait que moi même je manque de confiance envers ma mère pour me confier qui fait que c'est tout ce que je souhaite pour mes enfants.

Touchant ce billet :) J'aime!

Anonyme a dit…

C'est tellement ça être une maman!

Cette semaine, ma fille de 4 ans m'a dit "Heureusement maman, tu es toujours là pour me réconforter". Je veux qu'elle pense ça toute sa vie, qu'elle ressente ce lien qui nous unit, qu'elle ait une totale confiance en moi, car si je ne peux lui épargner toutes les souffrances du monde, je veux au moins pouvoir les soulager!

Virginie