vendredi 9 septembre 2011

Une activité à tout prix?

Jusqu'à leurs 6 ans, mes trois enfants ont multiplié les cours de théâtre, d'équitation, de danse créative et de natation à notre plus grande joie jusqu'à ce qu'ils n'en manifestent plus l'envie. On a alors coupé court aux cours et on a pu profiter de nos samedis matins en famille. On a eu 2 ans de break fort apprécié à traîner en robe de chambre et en pantoufles. Voulez-vous suivre un cours cette année? ''Noooon'', répondaient-ils en choeur (notez ici l'absence de protestation de notre part).

Mais voilà que depuis l'hiver dernier Momo me harcèle pour suivre un cours de chant. Elle colle des post-it incitatifs sur mon séchoir à cheveux, sur ma table de chevet, autour de mon réveil-matin, sur mon tube de dentifrice... Un arbre complet a sans doute dû être abattu pour faire passer ses messages. Difficile de faire comme si je n'avais rien vu... Je m'étais donc résignée à faire le taxi tous les samedis matins, 9h, jusqu'à ce que je réalise que les 240$ exigés (pour 1 heure de cours de chant par semaine) étaient en fait 5 versements de 240$!

Vous avez bien calculé: on parle ici de 1200$ pour l'année (qui dure 32 semaines). Avoir été assise, je serais tombée en bas de ma chaise! Y a-t-il un enfant sur cette Terre qui mérite qu'on investisse 1200$ par année dans son apprentissage du chant? Même la mère de Céline n'a pas payé ça! Et, du coup, j'ai revu les ''performances'' des chanteurs solistes du spectacle de fin d'année de cette école (auxquels j'ai assisté quelques années de suite quand Momo faisait du théâtre et Miss Lulus du ballet... pour bien moins cher que ça!). Je me suis rappelée la comptine chantonnée approximativement par une fillette de 3 ans et cet autre soliste qui faussait tellement qu'on s'était dit qu'il aurait mieux fait de s'inscrire au soccer. Et j'ai tout à coup réalisé que leurs parents avaient payé 1200$ pour... ça?!?!?

Alors j'ai trouvé un plan B et j'ai inscris Momo a une chorale de chant classique pour 2 versements de... 65$. Elle va apprendre à lire une partition, à contrôler son souffle, à faire des vocalises et de la pose de voix, le tout dans un esprit de groupe fort sympathique. Momo est revenue ravie de sa première répétition et... il y a déjà 4 spectacles à l'agenda pour le temps des Fêtes. (et c'est le mercredi soir ;-)

Un méchant bon deal, hein?

Suis-je la seule cheap finie ici ou c'est exagéré d'investir autant pour un enfant dont le talent est tout de même limité (soyons francs, les prodiges sont rares en ce bas monde!)?

13 commentaires:

Michèle a dit…

Moi, il y a un cours (pas parmi 15...parmi 1 seul car mes enfants n'ont pas 15 millions de cours pendant l'année scolaire) pour lequel je suis prête à payer: un cours d'anglais privé. Mon plus vieux aime ça et je trouve que lui donner la chance d'avoir en poche l'anglais n'a pas de prix!

Gen la vilaine a dit…

Sans vouloir être cheap, je trouve parfois que les organisateurs d'activités exagèrent. Mon fils est gardien de but au hockey. Depuis qu'il a 2 ans qu'il dit qu'il va jouer dans la LNH plus tard. Il joue depuis qu'il a 4 ans et il approche 9 ans.

On a investit beaucoup beaucoup d'argent depuis ses débuts mais surtout aussi beaucoup beaucoup de temps. Jusqu'à 5-6 pratiques par semaine, parfois 2 dans la même journée, souvent à des heures pas possible.

Maintenant ma fille a 4 ans et demi et honnêtement, elle ne semble pas manifester de désir pour une activité quelconque et honte à moi, je ne la stimule pas à se trouver un intérêt.

Pourquoi? Parce qu'elle aussi subit les contrecoups des pratiques de hockey puisqu'elle doit suivre et comme son frère nous coûte déjà TRÈS cher, je l,avoue, je suis moins motivée.

Cheap, peut-être, mais surtout saine d'esprit :)

Bubulles a dit…

Ouf... effectivement je trouve cela très cher moi aussi pour un cours de débutant...
Je ne dis pas si l'enfant présente un fort potentiel dans une discipline donné. Si ladite discipline demande des infrastructures spéciales (comme un aréna)
Mais je trouve que pour commencer c'est un excellent deal !

Genny a dit…

100% D'accord avec Gen la vilaine

"Cheap, peut-être, mais surtout saine d'esprit"

Moi aussi je suis cheap en $, mais avant tout cheap en temps.

J'apprends à mes filles à choisir. Maximum 2 activités par année (donc peut-être une saison sans 3 couraillages en même temps) pour les enfants et pour les parents.

J'ai des amies de mes filles qui sont aussi 3 enfants et elles fonts 2-3 activités chaques enfants.... lorsque je réponds que c'est bien trop, la mère me dit, ben que comme elle a la garde partagée, elle ne court qu'une semaine sur deux !!! elle se repose l'autre semaine....

Hey tes filles elles, elles se reposent quand !?!

C'est comme tes cours de chant à 1200$, c'est bien trop cher pour un débutant. Il y a vraiment des parents qui devrait ajuster leurs lunettes (où leurs oreilles dans ton cas) ils inscrivent leurs enfants dans une discipline et comme c'est leur enfant ils ne sont absolument pas objectif dans l'évaluation du talent et le voit déjà aux top ou aux jeux olympiques. C'est des exceptions ceux qui se rendent au top niveau, faut rester réaliste et s'amuser avant tout.

Nous on a passé l'été dans le soccer des 3 filles. Ce fut vraiment le fun, mais je suis bien contente que ca soit fini. Là pour l'automne, la plus grande va faire de la danse à 120$/pr 14 cours et je me demande si je ne vais pas là laissé y aller toute seule, pas sure encore. Ma 2e la sportive perfectionniste attends de savoir si elle va faire l'élite au soccer et j'ai du lui dire non pour toutes sortes d'autres activités, l'élite, c'est exigeant et on fait rien d'autre. Et mon bébé de 7ans ne veut rien faire, elle aussi en a mare de tout le branle bas de combat pour les activités. C'est pas moi qui va se battre avec elle certain...

Je crois que ce qui doit primer avant tout, c'est le plaisir et parfois le plaisir de rien faire et traîner en pantouffe, c'est le fun en maudit.

Anonyme a dit…

Je rit toute seule en imaginant la tête que tu as du faire en réalisant le montant total.
Les chorales de quartier sont supères un bon moyen aussi pour rencontrer les voisins.
Prépares toi pour le petit renne au nez rouge.

Anonyme a dit…

Gen la vilaine, moi j'ai été cette petite fille qui suivait son frère dans les arénas et qui n'avait pas droit à d'activités parce que le hockey coûtait trop cher. J'en ai souffert et aujourd'hui j'HAIS le hockey à cause de ça. J'ai trouvé injuste que mon frère ait droit à tout ça (équipement, ligue de compétition, tournois, etc) et que moi de mon côté, je ne puisse pas faire une activité que j'aime. Parce qu'on s'entend que passer mes fin de semaine dans les arénas, c'était long en bibitte.

Heureusement, à l'adolescence, mon parrain et ma marraine m'ont pris sous leur aile et m'amenaient en ski avec eux et leurs filles.

Aujourd'hui, je suis mère de 3 enfants et ce sera le ski pour tous. Pas question qu'un de mes enfants poirrotes dans son coin pendant que l'autre a tout.

Julie a dit…

Blondinette a suivi des cours de chant à 4 ans et demi (mais, en toute modestie, elle a hérité de ma justesse de voix et de mon rythme facile...). Elle a adoré et elle faisait vraiment bien ça. Elle a fait fureur à son spectacle (ok, parce que c'était la plus petite, mais parce que sa chanson, sa voix, tout était ben cute!)Cependant les cours étaient beaucoup moins coûteux. 1200$ c'est vraiment exagéré!

Elle n'a pas manifesté l'envie de continuer alors maintenant, exit les écoles privées de tout ce que vous voudrez, mes enfants suivent des cours au centre culturel de la ville (qui coûtent 3 fois moins cher!! 12 semaines de ballet pour Bouclette à 29$, qui dit mieux?)

Mamanbooh a dit…

De un, j'aime bien les activités qui se passent le midi à l'école! Au début, j'hésitais, je ne voulais pas priver ma fille d'une bouchée d'air frais quand l'éducatrice m'a dit que souvent, il n'y allait que quelques minutes...

De deux, mes enfants vont maintenant à des loisirs adaptés (Gymn-Eau). C'est cher, mais ils ont du plaisir, ils dansent, ils font des ateliers géniaux en gymnase et ils terminent à la piscine en jeux libres. Nous, ça nous donne une petite pause et ça nous permet de rencontrer d'autres familles qui vivent avec des handicaps et/ou des troubles.

De trois, bravo! J'aime ta solution, au CEGEP, je me suis inscite à la chorale comme cours complémentaire et même sans talent, j'en revenais toujours heureuse!

Josée L a dit…

Bonjour, les deux parents travaillent et passent leur temps à voyager les enfants pour des cours et des activités. Au lieu de se reposer quand c'est le temps. Vive le stress!! Ensuite, tout le monde se plaint.
Quand, mes enfants seront plus vieux et qu'ils travailleront, qu'ils se les payent les cours. Mes parents ne m'en ont pas payer

carole a dit…

mamanbooth,

dans quelle région es-tu j'ai aussi une fille handicapée et je lui cherche une petite activité adapté.. je ne trouve pas ca évident!

gros merci
carole

Caroline a dit…

j'ai fait 10 ans de chorale lorsque j'étais jeune et j'ai beaucoup appris et j'ai fait des tonnes de concert,etc. pour 65$ par année, costume inclus ! pas besoin de gros cour privé qui coûtent les yeux de la tête pour s'amuser tout en chantant ! :)

Anonyme a dit…

C'est vraiment cher 1200$ pour un cours de chant. J'aime bien le fait que vous ayez trouvé une solution alternative pour le désir de votre enfant.

Quant au commentaire de Josée L., je suis sans voix. Il y a moyen d'avoir des activités qui ne bouffent pas tout le temps des parents. Et les activités ne sont pas inutiles pour les enfants, elles permettent de développer plusieurs aptitudes. À l'âge adulte, c'est un peu tard, non ?

Josée L a dit…

Bien sûr Anonyme, les activités développent des aptitudes. Une activité par saison et non trois/enfant, comme je vois souvent.
À ce que je sache, on peut commencer à travailler vers 15 ans, pour se payer des activités plus dispendieuses.