mercredi 28 septembre 2011

Freaky Chucky


On les appelle les bébés «reborn» et il y en a une flopée à vendre sur internet. Une Québécoise en fabrique même à partir d'un «ensemble de base» qu'elle personnalise à son goût.

Le résultat est une poupée étonnement réaliste (Sur la photo, voici Chucky, euh, non Shelby) et c'est bien ça le problème!

C'est supposément le «bébé» parfait (selon leurs fabricants) pour aider une maman éprouvée à faire le deuil de son bébé mort-né ou accompagner les dames âgées en proie à la solitude et à la sénilité (les vrais chats, ça ne marche plus?). Ou pour consoler la femme désespérée frappée par l'infertilité (comme jadis la fabricante québécoise de ces poupées qui ne les vend pas, mais qui les «donne en adoption» moyennant un «certain montant» ).

Désolée, je n'embarque pas là-dedans. L'infertile en moi n'aurait jamais adopté un vrai-faux bébé! Voyons donc!

Ce qui me choque c'est qu'on vend n'importe quoi sous prétexte que ça fait du bien à quelqu'un (quelqu'un qui est fragile et vulnérable, quelle coïncidence!) Parfois, faut pas juste que ça fasse du bien, il faut le régler le problème! Et ça ne m'apparaît pas une solution ce genre de patch faux-bébé-qui-sourit-tout-le-temps-qui-pleure-pas-et-qui-fait-pas-caca.

Juste à y penser (et à regarder la photo!), j'en ai la chair de poule.

15 commentaires:

Mamanbooh a dit…

Non, merci...

Pour jouer, pour les enfants, pour les collectionneurs, mais pas pour passer un deuil.

J'ai peur d'imaginer la suite, un bébé naturalisé!?!

Beurk!

*Je ne suis pas contre les souvenirs, je comprends les étapes du deuil, etc...

Marylou a dit…

J'ai vu ça sur un autre blog et je réagit de la même façon...ARK! Je trouve ça troublant que des gens profitent de la vulnérabilité de certaine personnes pour faire un commerce de ce genre de réconfort. Ma grand-mère souffre d'Alzheimer et je ne pense pas que de lui offrir une poupée-faux-bébé-en-plastique l'aiderait dans sa confusion...non plus à une mère endeuillée...Quéssé ça!?!
Marylou

Cherrypopz a dit…

Apparament c'est très populaire aux États-Unis. J'avais vu un documentaire là dessus. Une madame en avait au-dessus de 100!

Anonyme a dit…

Il y avait autrefois une sans-abri qui vivait dans ma rue. Une femme qui devait avoir plus de 40 ans qui se promenait avec deux poupées dans son chandail, qui leur parlaient, qui les berçaient, qui leur chantaient des chansons. J'ai toujours trouvé d'une telle tristesse que cette femme soit dans la rue et non en institution. Pour moi, c'était plus qu'évident qu'elle souffrait d'un trouble psychiatrique.

Quand j'ai lu votre article, c'est tout de suite à elle que j'ai pensé... Vraiment, je ne crois pas que la solution ait été des poupées plus réaliste! Voyons donc!

Quand on vit un deuil, il me semble que le mieux n'est pas de s'enfermer dans une fausse réalité. Il faut au contraire faire face à la réalité, apprendre à accepter sa peine, à vivre avec, et laisser le temps faire le reste.

Un faux bébé... ce n'est même pas un souvenir. Mettre tout son amour dans un morceaux de plastique pour ne pas vivre son deuil...??? Ça règle quoi? C'est une barrière en soi-même et le monde réel...

Non, vraiment, ça fait peur.

Anonyme a dit…

Ish.......
Dans desperate housewife aussi, Gabrielle a succombé à une de ses poupées...

Je ne sais pas, j'ai l'impression que dans notre société on ne se donne plus le droit de vivre un deuil. Et non, acheter une poupée pour "nous aider dans un deuil" ce n'est pas vivre un deuil normalement... Parce que si on fait le deuil d'un enfant avec une poupée, ensuite on doit faire le deuil de la poupée?

°zabel° a dit…

Pas très sain à mon avis ce genre de substitution... pour jouer et collectionner à la rigueur mais pour remplacer un être vivant ? beuh !

la zoothérapie, c'est pas pour les chiens ! :P

Anonyme a dit…

Étant moi-même dans le cercle de l'infertilité, incapable d'avoir d'enfant, je me vois très mal obtenir un de ces "faux-bébé" pour complet le vide qui m'habite..

Au contraire ces yeux vides de vie, ne ferait que me rapeller la douleur que je vis chaque jour...

Anonyme a dit…

bien d'accord. J'ai vue un bout de l'émission denis lévesque et j'en revenait pas qui a passé lundi soir. Je trouve ça épeurant et je n'approuve pas que ça peut aider pour un deuil ou les personnes alzheimer.

Anonyme a dit…

oui c'est freak en maudit, mais y'en a à qui leur chien est super important, même trop, chariot derrière un vélo pour chien, poussette pour chien, sac ventral et dorsal pour chien, pantouffle pour toutou, et s'il y a de l'eau ou de la bouette et bien tout est dans les bras, c'est pathétique, j'en connaît pleins sans mon quartier, et je vire sans connaissance lorsque quelques d'entre disent à leur chien de façon bébé: regarde des amis.... heu !!!! Ça aussi ça mérite des soins...non....

Une femme libre a dit…

Je ne trouve rien de choquant à prendre soin d'une poupée ou d'un chien ou d'un singe au lieu d'un enfant. Au contraire, je préfère grandement que ces personnes qui vivent peut-être un certain déséquilibre ou une maladie mentale s'occupent de poupées ou d'animaux au lieu de leur confier un véritable bébé. Là, il faudrait bien davantage s'inquiéter. Mais une poupée réaliste qui peut faire du bien à quelqu'un, pourquoi pas?

Karine a dit…

Pour les chiens, on ne peut pas empêcher un maître de le bichonner... c'est sur, il y a plusieurs niveau, on trippe pas tous sur nos chiens de la même façon mettons...

Pour les faux bébés, si qqun dans mon entourage vivait un deuil de son bébé ou de l'infertilité et qu'elle aurait recours à ce moyen pour se soulager, je suis pas certaine que je pourrais m'empêcher de lui pogner les épaules à deux mains pour la shaker un peu...

C'est effectivement très triste de profiter de la vulnerabilité des gens de cette façon et de donner des poupées de plastique en adoption...

Ça doit faire une superbe collection pour une vieille madame saine d'esprit par exemple! ;-)

Anonyme a dit…

Ce sont de très belles poupées... de collection. Je ne crois pas non plus que c'est très sain de les utiliser pour palier à un manque ou pour passer un deuil. ça donne un peu froid dans le dos de penser que des gens vulnérables les utilisent à cet usage...

Anonyme a dit…

moi je trouve ca complètement illogique. Voir quen ca remplace un vrai bébé.
Et je me dit que donner en adoption moyennant un certain montants, cest pas comme vendre ca???

Maxoo

Anonyme a dit…

Pour vivre un deuil?? Je doute que ça aide. Mais concernant ceux atteint d'Alzheimer, je crois que ça aide et que la pratique est répandu. Ma grand-mère est atteinte de cette maladie et je peux vous dire que ça aidé Elle était beaucoup plus calme et moins confuse quand elle s'occupait de sa poupée (qui en passant n'a pas besoin de ressembler à une poupée reborn). En fait, plusieurs de l'étage ou habite ma grand-mère possède leur poupée.

Josée a dit…

Ma première réaction ressemble à celle de la majorité des commentaires : iiiiiii.... c'est très troublant.

Mais en même temps, qui sommes-nous pour porter un jugement sur "comment bien vivre une deuil" ou comment combler un vide? Le fait d'être des parents fait-il de nous des spécialistes en tout? Nous sommes libres de nous exprimer, mais c'est le niveau de jugement ici qui me dérange, et ce, dans une situation (ex. un deuil) extrêmement complexe.

Peut-être que certaines personnes fragiles ont le choix entre la poupée et se jeter en bas du pond... Personnellement, je préfère l'alternative poupée au pond parce qu'au moins, avec la poupée, la réalité peut éventuellement refaire surface. Pas quand on se jette en bas d'un pond.