lundi 20 juin 2011

Tu te sens vraiment imparfaite quand... (prise 49)

(Fait vécu par une (Z) anonyme!)

tu te stationnes pour aller à la dernière journée de Passe-Partout de ton enfant et que tu réalises tout à coup qu'il fallait qu'il apporte son toutou ou son jouet préféré.... et que tu as oublié. Pas le temps de retourner à la maison, alors tu lui proposes de ramasser un jouet dans l'auto. Comble! Tu avais fait un simili-ménage et il ne reste que des pièces et des morceaux différents et minuscules. Puis, - miracle! - tu trouves une bébelle "en un morceau" et potable: un mini bouclier de chevalier.
Voilà! C'est magnifique...

Oups! Quand vient le temps que les enfants accompagnés d'un parent, tous assis en cercle, racontent pourquoi c'est leur jouet préféré, pourquoi ils ont choisi ce jouet et qu'est-ce qu'ils font avec, tu manques de mourir de honte en pensant que ton enfant - quand ce sera son tour - pourrait dire quelque chose comme : «Je ne l'aime pas vraiment ce jouet-là, c'est même à mon bébé frère! C'est juste que ma mère avait oublié cela et qu'elle m'a demandé de piger dans ce qui trainait dans le fond de l'auto. » Ou quelque chose de pire encore... Des minutes de souffrance, en attendant que ce soit son tour après que les autres aient raconter leur bonheur intense vécu avec leur toutou chéri ou leur poupée adorée avec qui ils dorment ou qui les consolent... Finalement, quand tu entends ton enfant raconter cela comme un pro en cachant l'entourloupette, tu te sens imparfaite, mais bien fière de lui! Il a compris quelques principes de la vie ;-)

3 commentaires:

Moments de Maman a dit…

La pomme imparfaite n'est pas tombée bien loin de l'arbre :) Y'a de quoi être fière en effet!

Evelyn a dit…

mdr !!!!

Mamanbooh a dit…

Excellente (Z)Imparfaite d'histoire!