lundi 13 juin 2011

Il y en aura de moins en moins

Je pense que je suis atteinte par une vague de nostalgie ces temps-ci. Bien sûr que le fait que JeuneHomme soit allé visiter sa classe de maternelle me ramène en pleine face qu'il grandit... et que le temps file.

Je me surprends aussi à penser qu'il y aura de moins en moins de certains moments merveilleux et tendres dont seule une maman peut être témoin. Des petits riens qui font plaisir et sourire, qui mettent un baume sur une journée particulièrement difficile et qui parfois font pleurer un peu...

Des trucs simples, des petits riens, vraiment. Des trucs banals que ceux qui n'évoluent pas avec des enfants comprennent difficilement la portée!

- des «Maman, je peux venir me coller, je ne m'endors pas...»
- des «Maman, viens me border»
- des «J'aiiiiiiii faiiiiiiiit un cauchemaaaar!»
- des « Viens-tu lire un peu avec moi?»
- des « Flatte-moi, svp!»
- des « Maman, t'es belle!»

Oui, il y en aura moins de tout cela. Ça se fait de plus en plus rare, déjà. C'est normal et c'est correct! C'est ok aussi d'y penser. Je pense qu'ainsi, je suis plus en mesure de savourer ceux qui passeront.

Je sais aussi qu'il y aura autres choses. D'autres élans, d'autres petits mots qu'on prendra comme d'immenses cadeaux, d'autres moments complices, etc. Je le sais. Mais ce matin, je ressens un petit pincement au coeur en pensant qu'il y en aura de moins en moins... parce que ça vaut tellement des millions... mieux que toutes les thérapies!

9 commentaires:

Bubulles a dit…

mon fils a 5 ans et ma fille, 3 ans... Je vois une grosse différence dans leurs calins, mon fils a la peau sur les os alors que ma fille est encore potelée.... Elle s'abandonne complètement alors que mon grand y va plus raide... je sais pas si vous comprenez ce que je veux dire...
On est content de les voir grandir, devenir autonomes, mais en même temps ca fait tout drole en dedans...

Le fil d'Ariane a dit…

Mon «bébé» va avoir six ans dans quelques semaines... Disons que ton billet touche une corde sensible ce matin, ça va me prendre un p'tit kleenex là!!

Anonyme a dit…

tellement vrai...et oui un peu triste aussi!

Moi...c'est d'être témoin de ses découvertes, ses prises de consciences et espionner ses jeux de bonhommes!

Anonyme a dit…

Si ça peut vous consoler, j'avais moi aussi ce pincement au coeur quand mon plus jeune a commencé la maternelle. Il va fêter ses 10 ans au mois de juillet et il est encore très colleux et il aime passer du temps encore avec maman.
:-)
Marylène

Mamanbooh a dit…

Le passage au préscolaire de nos plus jeunes marque une étape.

La fin de la petite enfance, après, c'est du sérieux!

Moi aussi, je suis nostalgique...

*Soupire*

Chantale a dit…

Je vois déjà une différence entre ma fille de 2 1/2 ans et mon garçon de 4 mois...

Elle mène déjà un peu sa vie, joue dans son coin, et quand on se colle, elle me dit parfois "non, maman touche pas à mes orteils" (moi qui les trouve si mignons !). Il faut déjà que j'attende un peu sa permission pour l'aimer,lui caresser les cheveux... Alors que le petit, il est sans défense devant mes attaques de bisous et de câlins ! J'en profite !!!

Moi aussi, je pense déjà à la future rareté de ces choses et j'en ai le coeur qui se serre...

On est là pour les aider à devenir autonomes et à mener leur vie, mais c'est dur d'avoir trop vite des preuves qu'ils peuvent s'en sortir sans nous !

Mademoiselle Maman a dit…

Moi, je suis autonome, partie à 6000 km de maman.J,ai 28 ans et ma fille à moi, n'empêche quand je rentre en France, j'aime ça lui faire des câlins à ma mère, lui dire que je l'aime, qu'elle est belle et mon truc préféré, quand je me réveille vers 6h pour allaiter ma fille, dès que j'ai fini, comme je sais que ma mère ne dors plus à 6h, je vais me glisser dans son lit et je papote avec elle en lui faisant des câlins. C,est moins souvent que quand j'étais petite et quand je regarde ma fille, je me dis que maintenant, c'est elle qui viendra se glisser dans la lit de sa grand-mère. Tout n'est pas perdu ;)

Solène a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Solène a dit…

J'ai un PetitLoup très colleux ici, et qui a encore ses bajoues de bébé. Quand je le regarde dormir, j'ai l'impression de retourner 3-4 ans en arrière. Mais quand il est éveillé, c'est bel et bien un PetitHomme de 6 ans que j'ai devant moi. Quant à Choupinette, je sens déjà des petits bouts d'enfance lui glisser entre les doigts. Mais on vit autre chose et je lui dit à quel point j'apprécie qu'on soit aussi proches malgré qu'elle ne soit plus haute comme trois pommes!