mardi 19 octobre 2010

Banque de lait maternel... vraiment?


Une banque de lait maternel. C'est juste moi ou j'ai comme un malaise... Un gros malaise. Je n'aurais jamais pu avoir recours à cela. Je sais, je sais, il y en a sûrement pour me dire qu'une banque de sang, c'est la même chose. Mais non, désolée, ça ne marche pas avec moi.

Et que dire du chef new-yorkais Daniel Angerer qui prépare des mets à base de lait maternel? Canular ou pas, je ne mangerai pas de petites entrées «Boule de fromage au lait maternel enrobé de graines de citrouille grillées».

Un bout de placenta avec cela?

19 commentaires:

Anonyme a dit…

Moi aussi j'ai un léger malaise mais par contre, dans d'autres endroits ça se fait déjà! On n'a qu'à regarder il y a environ une centainre d'année, beaucoup de bébés avaient des nourrices. Mais malgré tout, non, serait pas capable d'aller acheter du lait venant d'une autre paires de seins que les miens.LOL

Superbibi a dit…

Pour des prematures peut etre ?

Ou en cas de probleme de sante du bebe si la maman ne peut pas allaiter.

Pourquoi pas.

Mais a part ca effectivement je ne vois pas trop. En meme temps moi ca fait 18 mois que je suis banque perso de mon petit mec alors donner le lait de quelqu'un d'autre ... BOF

Anonyme a dit…

C'est culturel, car venant de France ou ça existe depuis longtemps, je ne vois pas le problème... En fait oui une banque de sang selon moi c'est "pire" au niveau des risques (erreur de groupe ou maladie) et beaucoup plus personnel... Mais avoir besoin d'une transfusion pour survivre, je ne refuserais pas.
Et puisque le lait maternel semble grandement augmenter la survie des prématurés, et bien surement non plus que je ne le refuserais pas à mon enfant si moi même je ne pouvais en produire...

Anonyme a dit…

Oui, je suis d'avis que tout dépend du contexte.

Lawrichai a dit…

En effet, l'opinion diffère beaucoup dépendant si c'est totalement nouveau ou si c'est pratique courante depuis des années.

C'est le principe des nourrices, à la différence où "dans le temps", les bébés avaient un contact privilégié avec elles.

Imaginez-vous une minute, ce qu'a pensé l'entourage de la première personne qui a regardé un pie de vache en disant "-Moi je vais boire peu importe ce qui sort de là!"
=^.^=

Cath a dit…

La banque de lait, je suis pour, surtout au niveau de l'utilisation dans les hôpitaux pour les prématurés par exemple.
Par contre, je ne l'utiliserais pas en cas de manque de mon propre lait...
J'ai allaité mon fils de façon mixte durant 6 mois parce que ma production ne suffisait pas à ses besoin (malgré les suppléments et la médication, rien à faire, j'en avais pas plus!) et une amie (Française...) de mon conjoint ne pouvait pas concevoir que je nourrisse mon fils avec de la formule! À l'entendre, c'était pire que du poison! Alors elle m'a "gentilment" proposé de donner le sein à mon fils!!!! Vous auriez dû voir le regard d'horreur que je lui ai fait!
Je sais que c'est culturel, mais juste l'idée que mon fils prenne le sein d'une autre femme, euh non! Vraiment pas! Peut-être si ça avait été ma soeur? Ah pis je sais même pas... C'est juste trop personnel, ça passe pas dans mes valeurs.

Et pour ce qui est de cuisiner avec du lait maternel, je crois que ça se passe tout simplement de commentaire!

Une femme libre a dit…

Le lait maternel étant le meilleur choix pour un nourrisson, je ne verrais que des avantages à en nourrir mon enfant si je ne pouvais le faire moi-même et si la nourrice avait passé des tests de santé évidemment. J'aurais davantage de malaise à devoir le nourrir à la formule "maternisée" disent-ils, mais rien ne peut vraiment materniser du lait qui n'est pas fait pour un nouveau-né.

Caro D a dit…

Waouw, je pensais que ça existait partout les banques de lait maternel.
Il ne s'agit pas de concocter des petits plats au lait maternel (ça, ok, c'est ridicule et beurk !), mais de sauver des grands prématurés ou certains bébés atteints de maladie qui ne peuvent rien ingérer d'autre.
Les contrôles sont drastiques évidemment, mais les bienfaits sont énormes !
J'ai donné mon lait, j'en suis fière et heureuse.

Dodinette a dit…

C'est le plus souvent pour les prématurés la banque de lait maternel.,,,

Au départ j'étais assez réticente envers l'idée. Et puis quand tu as les seins qui te font mal sur le bord d'exploser, que donc tu tires ton lait pour te soulager, et que tu le JETTES, ben tu changes d'idée.

C'est comme faire des saignées... inutile. Alors autant lui trouver une utilité. J'ai été très heureuse de donner des litres et des litres à la banque de lait maternel de l'hôpital (français) où mon fils est né. Et d'aider quelques dizaines de bébés prématurés, pour qui malgré la pasteurisation, le lait d'une maman sera toujours meilleur que celui d'une vache, même en poudre et passé par les microscopes d'un savant.

Future Prof a dit…

Je crois que c'est une bonne idée pour les mamans qui voudraient, mais qui ne pourraient pas (cancer du sein, ou autre...). Le risque est plutôt que les gens sur-jugent les autres mamans... "Quoi ? Tu as l'occasion de donner du lait maternelle et tu ne le fais même pas ??"

Anonyme a dit…

Cath c'est vraiment très différent faire donner le sein d'une autre femme ou le lait d'une autre femme... Ca ne te dérange pas de donner le lait provenant du sein d'un autre animal mais tu ne te verrais surement pas aller faire téter ton enfant directement au pis de la vache!
Une banque de lait c'est quand même beaucoup plus impersonnel, tu ne connais pas le donneur, alors je ne vois pas la différence entre mettre ça dans le biberon ou une formule moins bien adaptée...

Anonyme a dit…

Étant une grande productrice de lait maternel, je serais partante pour en donner (gratuitement, parce que la question est également soulevée). Surtout si cela contribue à aider un enfant malade et prématuré à se rétablir plus rapidement. Je ne sais pas si j'en demanderais pour mon enfant par contre... Le Canada a déjà eu ses banques de lait maternel, la dernière a été fermée dans les années 70, lorsque l'allaitement n'était pas populaire. C'est normal qu'avec la "montée" ;) de l'allaitement, l'idée de mettre sur pied ces banques reviennent. Et ça existe dans tellement de pays du monde! On traîne de la patte...

Virginie

carole a dit…

j'ai pensé donner mon lait a une banque de lait quand ma fille etait sur le point de mourir et que je produisait 2 litres de lait par jour et que j'avais un congelateur bien plein.

le lait est pasteurisé et est melange avec le lait de plusieurs mamans differentes afin d'avoir le lait le plus complet en vitamine possible. les mamans sont testés contre le VIH et les autres maladies transmises par les liquides humains et comme pour une banque de sang.. le lait est testé.

Certains hopitaux utilise les banques de lait pour les bebe prematures (mais pas encore au quebec) J'ai rencontré plusieurs maman qui aurait bien voulu avoir mon lait plutôt que la formule alors que leur bebe estait hospitalise.

je crois qu'il faut le voir au meme titre qu'un don de sang, c,est aussi une forme de don de vie

Nancy a dit…

Mes prématurés, on les a nourris pendant 1 mois de lipides et glucides purs par intraveineuse... Ils n'étaient pas capables de téter ni de digérer le lait...

So a dit…

Bah, entre le lait pasteurisé d'une vache anonyme et le lait pasteurisé d'une maman anonyme, je ne vois pas vraiment ce qui pose problème. J'en aurais eu à donner en masse si les banques avaient existé il y a 7 ans. ;)

Si c'est utile et apprécié dans bon nombre de pays dans le monde, aussi bien emboîter le pas.

Mais je peux comprendre le malaise...

Mamanbooh a dit…

Pour une banque de lait maternel.

Contre l'idée de payer pour, d'en faire un commerce ou même de la gastronomie.

Mon malaise diminue à mesure que je lis sur le sujet...

C'est vraiment un sujet "chaud"!

Evely a dit…

Je suis pour et même au-delà des prématurés. Je n'ai jamais eu de montée laiteuse et j'ai donné de la formule suite au colostrome qui sortait à peine de mes seins. J'aurais vraiment voulu donné du lait maternel, mais mes seins ne sont pas devenu dur...jamais.

Je déteste lire les commentaires sur la formule, c'est comme si on empoisonnait notre enfant. Dans mon cas, ce n'est pas un choix volontaire et si j'avais pu avoir du lait d'une autre maman, je l'aurais prit avec joie.
Ma seule inquiétude est au niveau de l'alimentation des mamans qui donneraient leur lait. Je suis un peu parano là-dessus et j'aurais peur qu'elles ne feraient pas les mêmes choix que moi.Ça peut paraitre bizarre à dire, mais voilà c'est un peu comme ça que je vois ça. Ceci dit, si a bb2 j'arrive à allaité, je serais plus qu'honorée de donner à une banque pour les prématurés et même pour celles qui n'y arrivent juste pas

maman toute croche a dit…

Après avoir essayé le lait maternel dans mon café matinal, l'idée de l'utiliser pour la cuisine me dégoute vraiment, mais dans un contexte ou les risques sont absents, si je n'avais pu allaiter, je pense que j'aurais été partante.

Anonyme a dit…

Avant de donner du lait maternel d'une autre femme , je suis beaucoup plus a l'aise de donner une préparation ...Moi , nourrir mon enfant avec le fluide d'une autre maman .. heuuu non merci pour moi .

Mais je peux comprendre que certaines sont a l'aise avec l'idée . A noter que je n'ai pas allaitée mes enfants par CHOIX ! Peut etre que ca entre en ligne de compte dans mon opinion .

Lady