mercredi 3 avril 2013

Des fusils et des armes, oui! Des pénis et des seins, non!

Sommes-nous puritains? Allez lire l'histoire du «Pénisenfeutrinegate» rapportée par le journal des étudiants de l'UQTR.

Un court métrage pour enfant + personnages en feutrine et en tissu +  seins + pénis (car le personnage vit dans une communauté de nudistes) = scandale sexuel?

Parfois, on n'est pas scandalisé par les bonnes affaires. Comme l'auteur de ce texte le souligne, des parents «outrés» d'autant de nudité (textile, faut-il le rappeler!) sont sortis de la salle avec leurs enfants. La question qui reste est de savoir si des fusils ou des armes en tissu les auraient autant effrayés. Malheureusement, je crois que non. On n'a qu'à voir des parents insouciants (inconscients?) amener leurs petits de 5 ans voir des films où la violence, le sexisme brutal et les tueries sont au coeur de l'histoire.

Des seins et des pénis, ah ça non! Faut pas montrer ça!

Vous en pensez quoi?

5 commentaires:

Ti-Brin a dit…

C'est un peu comme les commentaires de certains animateurs radio contre les annonces à la télé ou on voit 2 personnes de même sexe s'embrassé.....et ces gens là de dire : Arrêtez de montrer des gens se frencher à la télé!!!

euh.....

Une femme libre a dit…

Encore les parents qui n'ont pas de bon sens, selon le texte des étudiants! Et les étudiants de décider que ce qui n'allait pas dans ce film, selon ces parents revanchards qui n'hésiteraient pas à faire voir de la violence à leur cinq ans (quel jugement de valeur tout à fait gratuit) c'est la nudité d'innoncentes petites marionnettes en toutou laineux et douveteux!

Or, ce qui ne va pas dans la sélection de ce petit film d'animation de dix-sept minutes dans une représentation pour enfants, c'est que ce film en est un pour adultes. De conclure que parce qu'il s'agit de marionnettes, c'est nécessairement pour les enfants n'est certainement pas un jugement de cinéphile averti. Ce film plein de qualités n'en doutons pas a bel et bien gagné plein de prix dans des festivals pour ADULTES. Pas parce qu'il est pornographique, il ne l'est pas du tout, mais bien parce que sa thématique s'adresse à des adultes. Cet homme de cinquante ans complètement fucké par la mort de sa mère, qui s'en va dans la forêt pour s'en trouver une autre ayant la forme d'une bête, c'est une métaphore, c'est une poésie, pour adultes, pas pour enfants. Programmer un film qui n'est pas un film jeune public pour des enfants a été l'erreur des organisateurs, pas celle des parents qui y ont emmené leur petit en toute bonne foi. Ce n'est pas de la nudité des marionnettes du de Oh Willy dont les organisateurs se sont excusé mais bien de l'avoir présenté au mauvais auditoire, tout simplement.

Anonyme a dit…

Ma fille a 4 ans. De la même façon que je ne lui montrerai pas des scènes nues à la télé, je ne lui montrerai pas des scènes de violence.
J'ai pas vu le court métrage mais comme le 2ème commentaire, j'ai tendance à penser que c'est un film pour adulte et non pour enfants. Qu'est-ce qu'un enfant de 4-5 ans comprendrait aux communautés nudistes, etc.
Et même s'il faut parler de sexe et de sexualité avec les enfants, peut-être c'est pas à ce moment là, peut-être quand l'enfant posera les questions de lui-même.

Heurl a dit…

Vraiment. Les parents se mobilisent contre des tissus. Parfois ce sont même des livres ou on montre une paire de fesses. Et pourtant...

Mon fils est en 2e année. Il doit bien être le seul à ne pas avoir écouté Spiderman, Les Transformers, Les Avengers et toute la panoplie de films de superhéros faits POUR LES ADULTES. Mais les grands se font tout un plaisir à acheter les nombreux produits dérivés à leurs enfants qui écoutent aussi le film. Les marmots sont donc exposés à de la violence, des scènes non pas d'amour mais de démonstration du pouvoir de séduction, alouette. Et si mon fils de même pas 8 ans n'a pas vu ces films en 2e année, ceux de 1ère et de maternelle oui.
Et comme je travaille dans le milieu scolaire, je peux vous certifier que mon avis est appuyé... Ce n'est pas un peu absurde tout ça ?

ganesh46 a dit…

ça me fait penser au court métrage d'animation "l'homme a la Gordini" dont le thème est la tolérance (et l'intolérance)...on y voit des gens nus en partie....il faisait partie d'une programmation de courts métrages tout public et quand mon fils l'a vu avec nous au ciné il n'a pas été choqué par cela (on en a reparlé après car je ne savais pas que penser). ce n'étaient que des fesses et des zizis dessinés et aucune scène n'était sexuelle...
la nudité ne doit pas être tabou, sinon c'est là que ça devient malsain!