vendredi 30 novembre 2012

Tu te sens vraiment imparfaite quand... (prise 56)



devant cette pancarte, JeuneHomme s'exclame «Ohhhhh wow!!! Du gâteau avec du ketchup! Trop cool».

Et du coup, tu réfléchis en silence et ...

a) Tu te dis que le Ketchup fait beaucoup trop partie de sa vie.
b) Tu dois absolument brises ses illusions que le Ketchup sauve tous les repas.
c) Tu te dis que c'est un peu de ta faute s'il l'aime autant.
d) Tu te rappelles que le Ketchup a fait cesser des crises ET a fait manger JeuneHomme pendant son interminable TerribleTwoThreeFour.
e) Tu remercies le Ketchup d'exister et te dis qu'il devrait faire partie de la trousse de départ d'une nouvelle maman avec mention «Produit qui te sauvera la vie dans deux ans.»

14 commentaires:

Taly a dit…

Mon fils a 15 mois et on lui a fait découvrir le ketchup il y a deux semaines quand il a tout à coup décidé d"être vegetarien! Moi qui déteste le ketchup....
Vive le ketchup! Amen

Gen la vilaine a dit…

Princesse Gripette mange même ses grilled-cheese avec du ketchup...

Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour avoir un semblant de paix durant les repas *soupir*

Anonyme a dit…

C'est magique ! Ils n'aiment pas le souper, un petit jet de ketchup et ils finissent leurs assiettes ! Ca règle bien des soucis et ça évite des crises.

VIVE LE KETCHUP !

Une femme libre a dit…

Le ketchup devrait porter la mention: produit plein de sirop de maîs à haute teneur en fructose et également bourré de sodium qui induit le goût sucré et salé chez l'enfant, dénature le vrai goût des aliments et prédispose d'une façon insidieuse mais certaine à l'obésité et au diabète.

Sophie a dit…

Vive le ketchup! J'ai été nourrie au ketchup, ma fille réussi à finir son repas avec et mon fils vient de découvrir « le ketchup aux frites ».

Je connais des gens qui ne veulent pas que leurs enfants en mettent, pour garder le vrai goût des aliments. Je préfère de loin avoir un repas agréable, tout en contrôlant la quantité :)

Taly a dit…

@ une femme libre; je préfère mettre un peu de ketchup pour réussir à lui faire avaler de la viande que rien du tout ! Ya un certain contrôle de la quantité qui doit se faire ! Mais jpense pas qu'une cuillere à thé rende les enfants obèse ! Et surtout, ça fait manger mon fils! C'est tout ce que je veux !

Une femme libre a dit…

Taly,

Oui, il y a comme une obsession maternelle à faire manger les enfants à tout prix. Les grosses mamans, comme les minces, insistent là-dessus. Or, un enfant sait fort bien s'il a faim ou pas. Si on ne présente que des bons aliments, il choisira dans le tas, sans pression, en respectant son appétit. Des jours plus, des jours moins, comme tout être en santé. Un enfant ne se laisse pas mourir de faim et manger ne devrait jamais être un acte pour plaire à sa mère!

Anonyme a dit…

Sérieusement, c'est fou le ketchup.. Je sais pas ce qu'ils mettent là dedans pour rendre les enfants autant addict... Ma fille n'a que 13 mois et jusqu'à ce jour, elle n'avait mangé que des aliments sans ajout de sel, ni condiment. comme elle commence à manger comme nous, mon chum a eu la drôle d'idée de lui mettre un goutte de ketchup sur son plateau de chaise haute.. Soudainemement, mon adorable bébé s'est transformé en junkie du ketchup.. Elle se trempais les doigts là-dedans et se bourrait la face avec des yeux de satisfaction comme si c'était la meilleure chose qu'elle avait mangé de sa vie.. Meilleur que son gâteau au chocolat de fête... Je ne tire qu'une seule conclusion : le ketchup est une drogue pour enfant... :))

Anonyme a dit…

je pense comme une femme libre, mais dans mon cas, ça vient de mon enfance, moi je mangeais tout et ma soeur ne jurait que par le ketchup, elle en mettait sur le spaghetti ce qui remplaçait la fameuse sauce de ma mère... chez nous le ketchup ne sert pas à camoufler le goût des aliments mais bien de condiment pour accompagner certain mets. Attention car je regarde ma soeur et elle ne mange pas très bien aujourd'hui et ses enfants aussi, malheureusement. Chez nous même si mes enfants ne veulent pas manger par exemple des petits pois verts et bien c'est plate mais je continu a en mettre et je me dit un jour il vont en manger. bref les goût ça se développe. Acheter la paix ne règle pas tout.
CLO

Mamanbooh a dit…

Nous sommes aussi des fans!

Ma fille qui a des rigidités alimentaires, arrive à manger quelques aliments. Ce ne sont pas des caprices ou de la mauvaise volonté, juste sa réalité à elle. On appelle ça un handicap.

Alors si ça fait une différence entre 4 bouchées ou 0 bouchée, mon choix est facile!

C'est aussi l'aliment-vedette de notre trempette qui accompagne nos crudités et ce qui est merveilleux, c'est que le plat de légumes se vide à tous les jours.

Dans toutes les cultures, il y a un aliment populaire que les gens, même les enfants, mettent partout (piment, soya, etc...) On n'y échappe pas.

Ketchup=obésité est une équation trop facile. Il y a tellement d'autres facteurs à considérer.
C'est correct de ne pas aimer ce produit. Ce l'est tout autant que de le consommer.

Ne dit-on pas que tous les goûts sont dans la nature?

Anonyme a dit…

Une de mes cousines ne mangeait presque pas, au point où elle était vraiment trop maigre. Pourtant, elle avait accès à tout plein de bons aliments, mais ne les mangeait pas plus. Le ketchup faisait qu'elle mangeait au lieu de se laisser crever de faim (oui, un enfant peut se laisser crever de faim). Sa mère n'aimait pas ça du tout, mais disons qu'entre un fille rachitique et une fille en santé mais accro à la sauce rouge du démon, elle a préféré la 2e option. Ma cousine est adulte maintenant, elle a une alimentation équilibrée (aliments sains avec juste ce qu'il faut de gâteries), un poids correct, et elle aime toujours autant le ketchup!

La liberté n'est pas une marque de ketchup a dit…

Je n'applique pas la méthode ketchup, mes enfants n'en mettent que sur le paté chinois, comme leur père. Et même si je suis contente qu'ils n'en mangent pas beaucoup -je me méfie de la nourriture industrielle moi aussi-, celles qui viennent ici pour juger et jouer les Cassandre devraient se calmer. On fait toutes ce qu'on peut. J'ai été nourrie aux gâteaux Vachon et à la boisson aux raisins : aujourd'hui, je manger bien, j'ai survécu et mon poids est proportionnel à ma taille.

Sophie a dit…

J'ai été élevée au ketchup et aujourd'hui, je n'en mets presque plus.

A ceux qui disent qu'il faut respecter l'appétit des enfants... Avez-vous eu des gloutons? Ma fille peut facilement sauter 3-4-5 repas de suite si ça lui tente (même si c'est du spaghetti et qu'elle mangerait bien 3 desserts). Donc oui, on négocie la bouffe et le ketchup, c'est l'argument fatal. Et étrangement, elle fini rapidement son assiette, en plus de l'avoir fait dans la bonne humeur. Parce que c'est AMUSANT de tremper les patates, les saucisses, le brocoli (!?!) dans le ketchup. Ça leur donne du contrôle, ça les occupe entre deux bouchées et ça rend le tout plus ludique.

Et je ne vous parle pas de la sauce aux prunes pour les egg-rolls..

Anonyme a dit…

seigneur !!! je suis surprise de voir de tels commentaires sur ce site.....qui se veut un blog de dérision de notre rôle de parent (qui est parfois, disons le, ingrat)lâchons le mieux-vivre-avec-son-enfant et le guide alimentaire canadien un peu. Ces "outils" sont là pour nous aider, ce n'est pas nécessaire de les suivre à la lettre !!! Allons y avec le gros bon sens !!! ;) et mon gros bon sens me dit que le ketchup c'est bon !!! ;) hihi et que c'est très drôle que ton fils ai pensé que ça puisse aller sur un gateau au fromage... ;)