vendredi 2 novembre 2012

On fait la grève?

Quelle idée géniale que celle qu'a eue Jessica Stilwell, une mère de Calgary, qui a décidé de faire la grève du ménage! Oui, elle a abdiqué devant ses jumelles de 12 ans et sa fille de 10 ans -et a reçu sa part de critiques de la part d'une tralée de parfaites Canadian mothers- mais je peux facilement comprendre comment sa maison est si rapidement devenue sens dessus dessous (bizarrement, je n'ai pas besoin de faire la grève pour ça devienne autant le bordel chez nous...)

Après des semaines de répétition sur tous les tons, du conciliant «Les filles, rangez votre chambre svp!» à l'hystérique «Si la chambre n'est pas rangée d'ici demain, je jette tout!», je me suis rendue compte qu'ignorer le désordre est la menace qui marche le mieux avec les enfants de ce groupe d'âge.

J'ai décidé de ne plus leur en parler. Je poussais les livres et les magazines d'une main sur leur commode et j'y déposais la pile qui traînait dans le salon. Mon espace de vie, je l'aime moyennement bordélique (vivant, habité, mettons) mais j'ai suffisamment de choses qui mettent de la vie chez moins sans avoir besoin des leurs en quantité industrielle. Quand leur pile monte trop haut, je renvoie le tout dans leurs quartiers.

Le désordre s'est donc accumulé rapidement dans la chambre des filles. (Lolo est du type rangement quasi-compulsif alors je n'ai pas besoin de le forcer. Ça a ses bons côtés!) J'ai donc laissé les filles tranquilles avec leur ménage. J'en ai même plus fait allusion et vous savez quoi? C'est tout rangé depuis samedi dernier! Au retour de notre virée à St-Lucien quelle ne fut pas ma surprise de revoir le dessus du bureau (eh ben, il était blanc!) et un plus grande partie du plancher et de trouver cette note accrochée sur leur bureau:




Ma simili-grève a porté fruit. Elles se sont écoeurées elles-mêmes à force de crouler sous leur bordel! Merci Jessica! Maintenant, je mets le frein sur quelle tâche répétitive et rebutante? Plier le linge? Vider le lave-vaisselle? Préparer le souper? Faire l'épicerie? (en tout cas, pas l'apprentissage du verbe mettre, c'est sûr! ;-)

Une grève d'un weekend, ça me semble assez tentant... Et vous?

4 commentaires:

Mamanbooh a dit…

C'est le genre d'histoire que j'adore!

Anonyme a dit…

wow. j'suis pas game. pt un jour... ;) mais parfois c'Est pas l'envie qui manque !!!

Roukinette a dit…

Ma mère est une accro de l'ordre. Quand je suis partie en appartement pour le Cégep je me suis laissée alléée au maximum, j'en avait besoin. Il y avait trois trou pour aller `mon lit, trois autre pour aller au bureau et pas de compartiment pour ranger les ustensils. Après 2 ans j'ai commencé à me ramasser, à force de piler sur mes choses je me suis tannée. Maintenant chez nous je fais un petit tour chaque soir pour ce qui traîne... mais vive les tiroirs.

Claudia, mère indigne, imparfaite et cruelle a dit…

moi je suis un peu TOC côté ménage et j'ai opté, avec mes enfants pour la méthode ''Subissez les conséquences''
Méthode super efficace qui consiste en 1- je ne lave que ce qui est dans le panier de linge sale des salle de bains Après 2-3 journées à devoir aller à l'école avec des vêtements froissés et sales, ils se sont domptés! 2- si je n'ai plus de plats pour y mettre vos lunchs, vous vous passez de lunchs (après 2-3 dîner sans lunchs j'en ai eu fini de leurs répéter de vider leurs boîte à lunchs) 3- comme je suis un peu TOC, que je respecte mes enfants, j'exige qu'ils respectent également mon TOC alors comme il ne me reste que quelques heures pour jouer avec eux le soir, si je dois nettoyer la cuisine seule, que je dois ramasser ce qui traîne au salon seule, alors tant pis j'aurai moins de temps à leurs consacrer!! (Ça marche!!!! Chacun participe!!!!) 4- mes enfants, les 2 derniers ont 12 et 13 ans, ont beaucoup de liberté côté loisirs et sorties mais à condition de ne pas rapporter de message de devoirs non faits ou de mauvais résultats scolaires, Depuis que j'ai instauré cette règle je ne chicane plus à savoir ''Avez-vous vos devoirs et leçons? Avez-vous des trucs à faire signer?'' non, ils subissent les conséquences de leurs gestes et ont appris à gérer leurs trucs eux-même!

Bon, je ne suis pas parfaite et comme mentionné un peu plus haut, j,ai un TOC, je m'occupe des lits et de l'aspirateur dans les chambres mais pour ça, il ne doit rien y avoir qui traîne dans la chambre, c'Est la condition sinon ils s'en charge eux-même à leurs retour au lieu de sortir et d'aller s'amuser!

Voilà!