vendredi 30 décembre 2011

Vos pires cadeaux (partie 3 de 3)

Et ça continue...!

«Un particulièrement qui m'a fait tellement suer... L'année où j'ai accouché de ma fille Rose -qui est née en septembre soit dit en passant- ma tante que j'adore m'a offert une superbe carte cadeau de 300$ de la boutique Thyme Maternité. Heuuuuu ALLO! J'ai accouché en septembre et nous étions rendu le 25 décembre... BRAVO !! Ma tante a tout simplement répliqué qu'elle était sûre et certaine que j'étais de nouveau enceinte car mon poids lui laissait croire ça. BRAVO !!»

***

«Mon frère est plus âgé que moi et, lorsque j'avais environs 12-13 ans, à chaque Noël, il m'offrait un "certificat-cadeau". Du genre : "je t'emmène à la Ronde cet été" ou "je t'emmènerai à un match des Canadiens"... Et devinez quoi ? Je ne suis jamais allée ni à la Ronde, ni au hockey avec mon frère ! Je veux bien croire que c'est l'intention qui compte mais à 12 ans, c'était décevant !!!»

***

«Je suis enseignante au primaire et le pire cadeau que j'ai eu, c'est un chocolat de Pâques, à NOËL!!!! L'enfant était tellement content de me l'offrir!»

***

«Des pantoufles caniches (blanc et rose), parfaitement ridicules et indécemment grosses, offertes par mes parents alors que j'avais... 35 ans. C'est tellement pas me connaître ! De un, je suis chic (!) et de deux, au lieu de me mettre des caniches dans les pieds, j'essayerai plutôt instinctivement de leur botter le cul ! :) Et... une théière grenouille absolument hideuse, offerte par mon frère, l'année suivant les caniches. Elle a une gueule béante par laquelle s'écoule le thé. Quand on infuse du thé en feuille, on a l'appétissante impression que la grenouille "vomit" le thé dans notre tasse. Miummmm !»

***

«Un balai à neige et des Traction Aids de mon chum. De mon père, ça aurait été super. Mais de mon chum, j'aurais préféré quelque chose de plus personnalisé. Ce n'était pas pour un échange de cadeau volé, c'était pour sa blonde, qu'il est supposé bien connaître après 11 ans d'union!»

***

«À bien y réfléchir, mon pire cadeau de Noël m'avait été offert par ma belle-mère de l'époque. Je devais avoir 24-25 ans, et, comme cadeau, elle m'avait donné une broche - un dauphin deux tons, or et argent (juste la couleur, pas véritablement en or et argent). Je pense même qu'il y avait un oeil en brillants. Elle l'avait achetée au Salon des métiers d'art. Je sais qu'elle avait de très bonnes intentions et paraissait toute contente quand elle me l'a offerte, mais... je n'avais jamais porté de broche auparavant. La broche était jolie, j'avoue, mais tellement pas moi! Elle aurait mieux parue sur le manteau d'hiver de sa mère - ou de ma grand-mère!»

***

«Mon pire cadeau de Noël fut un sac de serviettes sanitaires donné par la nouvelle femme de mon père. Comment ce composer un visage souriant en 2 sec. ?!»

***

«Mon pire cadeau?? Une horloge en verre avec image hologramme du dernier repas de Jésus avec ses apôtres (La dernière Cène)… En plus les rebords de l’horloge étaient coupants!!»

***

«Un set de serviette, étiquettes d’instructions de lavage enlevées et qui n’allaient vraiment pas avec ma salle de bain (lire - couleurs non complémentaires).»

***

«Un sac de Bleu Lavande contenant des produits à senteur de lavande mais... pas de chez Bleu Lavande!!»

***

«Le pire cadeau fut des produits pour le bain. J'ai la peau sensible (je fais de l'eczéma) ouffffffff quand il y a beaucoup de parfum je me gratte au sang. Alors dans une pige de cadeau, j'ai eu le droit à ça des produits de bain et j'ai essayé car après avoir lu les indications ils disaient que c'était doux et toute la patente. Ben je me suis grattée toute la nuit et j'ai dû prendre une douche en plein milieu de la nuit! Croyez-moi je ne ferai plus avoir!»

***

«Le pire cadeau de Noël? Je m'en rappelle comme si c'était hier! Une tante, qui est religieuse, nous a donné, à mon conjoint et moi à notre premier Noël de couple: une bible avec des passages soulignés! Surtout les chapitres où l'on parle de la consommation de la chair avant
le mariage! On en rit encore!»

***

«Mon pire cadeau? Une lampe torchère... bien pratique quand tu t'en va en appart mais platte en maudit à recevoir quand t'as 15 ans!!! Mon père a toujours aimé donné des cadeaux UTILES!»

***

«Mon pire cadeau de Noël fût une buche en bois servant de centre de table!»

***

«Pire cadeau EVER: Je devais avoir dans les 10 ans et j’ai reçu d’une mamie (la mère du mari de ma mère... ma demi-grand-mère?) une belle veste tricottée à la main accompagnée (attention!) d’une bouteille de Head & Shoulders!???! (j’ai même pas de pellicules!!!!) Une chance que la veste était belle pour vrai!»

***

«Ma belle-mère il y a quelques années nous faisait à moi, mon chum et son autre fils un bas de Noël un peu particulier. Elle collectionne les trucs miniatures (petites figurines, petites boîtes, petits animaux de bois... bref, tout ce qui est miniature). Elle mettait donc dans un gros sac cadeau (les plus gros) tout plein de truc pratiques ou rigolos. Une année, j'ai eu droit à un sac cadeau de trucs miniatures. J'ai eu une bouteille de Hertel, de Windex, de Vim, d'eau de Javel MINIATURES!!! J'veux ben croire que je suis une femme, mais à Noël on peut-tu me sacrer la paix avec le ménage!! :-)))»

***

«Mon pire cadeau à vie a été un livre des paroles des chansons de Luc Plamondon! Acheté évidemment par une personne qui aurait tellement aimé lui-même recevoir ce "super" cadeau... Même Walmart n'a pas voulu me l'échanger, c'est tout dire!»

***

«Trouver un déodorant commun dans son bas de Noël, est-ce que ça compte? Je le sais que c'était pour mettre des petits trucs pratique avec les p'tites crèmes à main et les petites bougies et les 2 carnets d'adresses, la paire de ciseau et même le truc en plastique pour mettre sur le tube de pâte à dent... mais j'aurais bien aimé me voir la face quand je l'ai sorti du bas de Noël !»

***

«Une belle poche de 15 livres de patates, que j'ai reçu comme cadeau d'hôtesse, parce que je recevais ma famille il y a 3 ans. Offerte par mon papa. Il a pris la peine de me dire qu'elles étaient en spécial à 0.99$ et que, si j'en voulais plus, il pourrait m'en vendre (oui, oui, m'en vendre!) un autre sac au même prix qu'il les avait payées.»

***

«Alors que je travaillais en Asie et que je m'apprêtais à revenir au Canada pour célébrer les Fêtes, un ami a voulu m'offrir un cadeau de Noël unique (vous verrez, pas de doute là-dessus) et à saveur locale, pour montrer à ma famille. J'ai donc reçu énorme homard, empaillé et vernis, crucifié sur une plaque de bois gossé. Mais le plus beau là dedans, c'est que les yeux de la pauvre bête clignotaient rouge... J'ai dû arrêter de respirer au moins 30 secondes pour garder mon calme et remercier mon ami. Le pire, c'est qu'il était là quand j'ai fait mes valises et que j'ai dû emporter la chose! Une chance que je ne me suis pas fait fouiller aux douanes. Au moins, mon homard disco a fait fureur durant les partys des Fêtes!»

***

«Mon pire cadeau de Noël est sans contredit une petite veste en polar aux couleurs criardes et pas du tout à la mode que j'ai reçue à l'âge de 16 ans. Par bonheur, elle n'était pas de la bonne taille et j'ai pu l'échanger... pour la même veste dans une autre taille! Quand je l'ai donnée à une oeuvre de charité quelques années plus tard, l'étiquette n'avait toujours pas été enlevée.»

***

«Toute la famille était invitée au réveillon de la mère de l’épouse de mon père (!). Mais personne n’avait pensé aviser la gentille dame que j’avais maintenant un amoureux qui m’accompagnait. Cette dame, vraiment très généreuse, offrait un petit présent à TOUT le monde, sans jamais oublier personne. C’était souvent un tout petit quelque chose, mais chacun avait quelque chose à déballer. À un moment donné, je vois la dame en question s’éclipser dans la chambre de son fils, en ressortir pour se diriger vers sa propre chambre. Elle en ressort avec un petit paquet bien emballé qu’elle dépose sous l’arbre. J’ai eu beaucoup de peine à ne pas rire quand mon mari a déballé ce cadeau pour en sortir une paire de bas bruns… Même après plus de 20 ans, ça nous fait toujours rire!»

***

«Mon pire cadeau de Noël est un chandail de laine que ma mère a tricoté avec amour. La couleur était superbe, le modèle aussi mais le chandail était 3 fois trop grand et ma mère, en pensant à sa fille était convaincu qu'il me ferait.... Cadeau poche parce que ma mère me voit un tantinet plus grosse que je le suis (!) et aussi parce que malgré tout l'énergie qu'elle a passé à le tricoter, je n'ai jamais pu le porter!»

***

«J'ai toujours dit que je ne voulais pas de friteuse: ça pue, c'est gras et trop tentant, quand tu en as une! Un Noël, j'ouvre le cadeau de mes parents, qu'est-ce qui est là? UNE FRITEUSE! C'est pas un cadeau poche pour quelqu'un qui en veut une. Mais pour quelqu'un qui n'en veut jamais, c'est pas génial! Spontanément, j'ai répondu, en riant: "J'en voulais tellement pas!"»

***

«Mon pire cadeau... en fait, mon pire Noël:
- Un cours pour apprendre à cuisiner (Ehhhhh ça fait 2 ans qu'on reste ensemble chéri et je n'aime pas cuisiner. Y'a-t-il un message?)
- Des livres de cuisine... encore de mon conjoint
- Une cuillère à crème glacée (WTF!)
- Des linges à vaisselle
Eh oui, tous ces beaux joujoux au même réveillon!»

***

«Mon pire cadeau... difficile de choisir! Mais je pense que l'année où j'ai été le plus déçue a été celle ou j'étais enceinte (de 2 mois, donc même pas encore de bédaine!) et où j'ai reçu de ma belle-mère une tonne de CD de musique pour mon futur bébé et des vêtements pour le petit
trésor en question. Absolument rien pour moi!! Et je ne pouvais même pas prendre un verre de vin pour noyer mes peines!»

***

«Mon pire cadeau de Noël : une boîte de piles AA, donnée par ma maman, parce qu'elle voulait me donner un cadeau utile. Elle a aussi ajouté : "tsé... tout le monde a besoin de piles!"»

***

«Mon pire cadeau de Noël? Je suis chanceuse, j'en ai un à chaque année depuis 13 ans... Que demander de pire que les objets d'artisanat que belle-maman fabrique! C'est laid, ça pue, c'est quétaine et ça prend de la place dans une maison qui prône la mode zen et épurée! Je me demande bien quel bel objet je vais recevoir cette année? Une cabane d'oiseaux en bâtons de popsicle? Un coffre à bijou en Canevas? Un bougeoir en mod podge avec une bougie qui sent la noix de coco? Une petite bonne-femme en plywood qui nous montre ses fesses pour mettre dans mon jardin? J'ai tellement hâte!»

***

«Quel a été mon pire cadeau de Noël? Et bien, une serviette de bain. Je ne parle pas de quand on se prépare à aller en appartement et qu'on est heureux de recevoir des choses qui nous seront utiles, non, je parle de lorsque j'avais environ 10-12 ans. Ma grand-mère paternelle m'a offert une serviette!!???!! Y'a vraiment rien d'intéressant à recevoir cela à cet âge. Mais comme je suis polie, je l'ai remercié et je n'ai pas dit un mot. Mais franchement, elle avait vraiment pas le goût de se forcer cette année-là...»

***

«Je devais avoir autour de 9-10 ans et j'ai reçu une jolie boîte à bijoux en carton offerte par ma tante. Le problème, c'est que JE lui avais offert cette même boîte, un an plus tôt... C'est pas le cadeau qui était nul, mais mon petit cœur d'enfant qui en avait pris un coup!»

***

«Mon pire cadeau de Noël: un beurrier, offert par une tante. J'avais 15 ans !»


***

«Mon pire cadeau de Noël: de gigantesques pantoufles en forme de singe. le genre à 50$ drôles à regarder, mais que tu ne porteras jamais pour des raisons évidentes.»

***

«Le pire cadeau de Noël reçu (à vie !!) est de l'argent Canadian Tire placé dans une belle boîte cadeau. Chaque billet était enroulé de façon individuelle avec un beau ruban (!!!!). J'étais tellement insultée en ouvrant la boîte cadeau. Il faut dire que je ne m'attendais pas à cela. En fait, c'est mon amoureux qui s'est vu hérité de cette belle somme d'argent. Lui, avait reçu un cadeau dont il était content !»

***

«Des serviettes de plage bleues avec des tigres roses, des mitaines de four… dépareillées, un arbre à lanternes bleues en fer forgée blanc. J’en ai encore des frissons !»

***

«Mon pire cadeau : un paquet de feuilles blanches… supposément parce que j’aime écrire.
Bon ok c’est utile mais mettons que c’est poche!»

***

«Mon pire cadeau a été une carte-cadeau chez Esso!! J'ai rien contre les cartes-cadeaux dans les magasins de mon choix, mais pas pour du gaz! C'est pas une gâterie, c'est une nécessité! C'est mon chum qui me l'a offerte à Noël l'année dernière!»

***

«Un petit kit de la Mère Noël de la Senza, vert et... trop petit! Une culotte verte à poils blancs avec le soutien-gorge assorti... Je m'assume depuis mes grossesses, mais là, c'était le top!!!»

***

«Un nain de-jardin qui mesure environ 2 pieds de haut ! Affreux, il faisait peur en plus avec ses gros yeux.»

***

«Le pire cadeau vient de mes beaux-parents lors de mon premier Noël en leur compagnie. Ils sont partie un instant dans le corridor pendant le fameux déballage de cadeaux et je dis bien déballage car ils donnent des tas de cadeau à leurs fils. Après une petite discussion, ils reviennent et me tendent une grosse boîte… hum ! C’était une giga-fontaine en chocolat qu’ils avait gagné dans leur truc de vieux et qu’ils s’étaient emballé pour l’occasion mais… comme ils trouvaient que je n’avais pas assez de cadeaux, ils me l’ont si gentiment offert. En 8 ans, je ne m’en suis JAMAIS servi et mon chum ne veut pas que je la jette. La fontaine en chocolat nécessite 2lbs de chocolat juste pour la partir!!»

***

«Mon pire cadeau de Noël vient de mon père, qui a la cote côté "cadeaux poches"! Il y a dix ans, ma soeur et moi partions au Costa Rica pour deux semaines au mois de février. Pour Noël, mon père a eu la bonne idée de nous acheter un appareil-photo jetable! Même pas ceux avec développement inclus, un simple appareil-photo jetable de 24 poses! Bravo Papa, tu t'es surpassé!»

***

«Mon pire cadeau de Noël à ce jour: une genre de robe de chambre/robe d'intérieur en velours bleu marin (avec une fermeture éclair sur le devant et des broderies) de ma belle-mère presque identique à celle qu'elle porte. Le pire dans ce cadeau c'est que je l'ai essayé le soir par principe (et pour rire) et elle me faisait à perfection! On a tellement rit chum et moi et j'ai dû faire semblant qu'elle ne me faisait pas et redemander la facture à ma belle-mère. Depuis, j'ai comme des sueurs froides à chaque année quand je vois une boîte semblable sous le sapin...»

***

«Voici mon top 3 de pires cadeaux de Noël :

3- des crayons de cire à mes 12 ans (cadeau de ma grand-maman, un peu décalée)
2- un clown de 1 pied de haut en truc crocheté pour mes 13 ans (décidément, grand-maman...)
1- un arrangement floral et branches mortuaires lors d'un échange de cadeau (je crois que j'ai pigé le cadeau le plus cheap et laid de la soirée)»

***

«Le pire cadeau de Noël que j'ai eu? Un genre de cadre en miroir avec des licornes qui faisait de la lumière (dans les tons de rose et mauve pastel). D'une laideur indescriptible. Ça m'avait été donné par une personne âgée de la famille de mon conjoint qui, visiblement, ne savait pas quoi m'acheter et ça avait créé un léger malaise pendant le déballage des cadeaux... Est-ce qu'on rit? Qu'est-ce qu'on dit? Est-ce que je peux réussir à avoir l'air sincère, ou au moins crédible, en disant "wow, c'est beau, merci". Finalement, j'avais remplacé le "c'est beau" par "c'est gentil"!»

***

«Premier Noël dans la belle-famille, j'ai reçu un fer à repasser (!) et un livre de recettes minceur, genre S.O.S. Beauté (!!!). Je me suis bien demandé quelle idée ils se faisaient de moi!»

***

«Mon pire cadeau de Noël m'a été offert par mon père et sa conjointe : une planche à repasser! Faut noter qu'ils m'avaient offert le fer à repasser un an plus tôt!»

***

«Mon pire cadeau de Noël... Quel âge j’avais? Je ne sais plus. Disons entre 7 et 11 ans. (C’est vague mais je range mes souvenirs de Noël dans un seul tiroir!) Ma vieille Bouboule était partie au « paradis des chats » et je réclamais un nouvel animal sans faiblir. Pensant que ça aiderait ma cause, je n’ai pas précisé l’espèce, souhaitant seulement quelque chose avec du poil; chat, chien, lapin, gerboise, peu importe. Mon père, fin farceur, m’a prise au mot. Le soir de Noël, j’ai déballé un lynx empaillé qui devait représenter une petite fortune. Je me souviens de n’avoir pas compris. Mon père a beaucoup ri. Je suis allée me cacher pour pleurer.»

***

«Mon pire cadeau de Noël , c'est ma tante que me l'avais offert lorsque j'étais adolescente : des petites culottes identifiée à chaque jour de la semaine. Ce fût une très grande déception dans mon coeur de nouvelle ado, j'y voyais une ingérence à ma puberté! Bref, je m'en rappelle encore...»

***

«Lors d'un échange de cadeaux de bureau sous le thème «Relaxation», j'ai reçu une petite toupie en bois de 2 cm de haut, qui devait avoir coûté au maximum 25 sous à moins de provenir d'un oeuf Kinder !!!»

6 commentaires:

Mamanbooh a dit…

C'est drôle comment les pires cadeaux des uns pourraient faire le bonheur des autres!

Joyeuses fêtes!

Pépine ;-) a dit…

Tu aurais vraiment voulu mon lynx?

Geneviève a dit…

Mamanbooh : je te donne mon homard clignotant n'importe quand! :-) (à moins que pépine et moi ne partions un musée de bibittes empaillées?)

Solène a dit…

Tu veux mon 15 livres de patates? :P

Marie a dit…

Ma mère a déjà reçu, de la part de ma grand-mère paternelle, un porte napkin, et ça, deux années de suite...

Séb Cô a dit…

En général, les gens chiâlent pour des trucs absurdes. On pourrait facilement être heureux ou content ou trouver drôle ce qu'on a reçu, mais les gens préfèrent chialer. Bon.
Amour!

-Séb