lundi 1 octobre 2012

LA plus meilleure poussette du monde

Flashback d'il y a 10 ans de moi en train de magasiner une poussette.

(Vendeuse): Bonjour! Vous cherchez une poussette! Ohhh Super! Venez, je vais vous montrer mes nouveaux modèles. 

J'étais déjà perplexe. D'abord, qui crie de joie et d'excitation quand on annonce qu'on se cherche une poussette. Deuxièmement, je suis étonnée: il y a des «nouveaux modèles» de poussettes, année après année? Comme les voitures? Je me demande bien quelles innovations on peut bien trouver à ajouter au modèle de base, mais je ne dis rien. (en 2012, on trouve désormais des «modèles» avec un rechargeur de iPhone!)

Devant la rangée de poussettes toutes bien enlignées, j'ai comme un vertige.

(Vendeuse): Laissez-moi vous aider. Que cherchez-vous comme poussette? Que voulez faire avec?

(Moi): Promener bébé, j'imagine?

(Vendeuse): Avez-vous des critères, des couleurs préférées, des fontionnalités spéciales? Vous savez, certains modèles permettent d'enlever les roues, d'autres se plient d'une main, d'autres....

(Moi): Je veux une poussette pas trop grosse, légère car je veux pouvoir la lever sans me faire un tour de rein, qui ne prend pas toute la place dans ma valise d'auto, que je suis capable de fermer sans avoir l'air d'Elvis Gratton à la plage, avec des roues qui n'accrochent pas partout.

(Vendeuse): Vous avez une marque préférée?

(Moi): euhhh non! Je veux une poussette... Juste une poussette.

(Vendeuse): Et parlez-moi de votre budget?

(Moi): Moins cher que mon paiement de prêt d'auto, svp!  En bas de 150$, ça doit être possible.

Je l'ai eu ma poussette. Une simple Graco avec un rabais de 20$ parce que c'était le modèle de l'an dernier. Elle a tenu la route pour mes deux enfants. Mais, j'ai déçu la vendeuse. J'ai compris que son excitation quand je lui ai dit que je voulais une poussette était qu'elle était payée à la commission et qu'elle espérait me vendre une poussette valant au moins cinq fois plus chère.

Si la scène s'était déroulée cette année, elle aurait pu se terminer ainsi:

(Vendeuse 2012): Vous savez, vous pouvez payer votre poussette sur 12 mois. On a maintenant un super plan! Ainsi, vous allez pouvoir avoir LA plus meilleure poussette du monde.

Eh oui! J'ai vu une publicité d'une boutique où on incite les parents à payer leur poussette sur 12 mois. De fait, on les incite aussi à se procurer une poussette dont ils n'ont peut-être pas besoin. On grossit leurs besoins, on les transforme pour leur faire croire qu'ils ont absolument besoin de pousser leur bébé dans une poussette deluxe, avec le nom d'une marque imprimée en gros sur le côté, pour être de bons parents pour leur futur bébé à naître. Souvent, pour bien des parents avec une voiture, une poussette est un moyen de transport alternatif. On ne la prend pas chaque jour. On ne fait pas nos courses avec. On ne fait pas de sport extrême avec; on se promène dans un centre d'achats ou sur un trottoir bien déneigé (qui sort prendre une marche dans la pluie ou la neige à moins d'y être obligée?).

Mais la poussette reste l'un des premiers objets qu'on achète quand on est enceinte. Et on veut bien faire. On est hésitant. On ne connait pas trop le marché. Et ça, les vendeurs le savent. Ils en profitent parfois (ahhh souvent, même!). Et ils nous incitent à acheter une poussette qu'on regrettera: elle pèse une tonne (on reste au deuxième étage!), elle est si énorme que dans le coffre de l'auto, il ne reste plus de place pour l'épicerie (imaginez quand on partira en vacances!), elle a des roues immenses difficilement maniables (vous allez en écraser des talons...), etc. Mais on veut bien faire et on se laisse convaincre qu'on en a besoin. On dit que c'est un excellent choix pour notre bébé et on devient gaga. Et puis, on a vu les voisines, les cousines, les amies, les vedettes des magazines à potins pousser leur poupon dans une poussette top «tendance». On se dit «pourquoi pas nous?». Et on l'achète. Et si en plus, on nous divise le prix en 12 pour nous faire croire que c'est ultra facile, on risque de la vouloir encore plus et se convaincre encore plus.

Les futurs parents sont des cibles tellement faciles. Ils sont sensibles, prêts à tout pour leur bébé. On les manipule tellement facilement. C'est triste. Parce que le prix qu'on paie pour notre poussette ne garantit rien et ne prouve rien. On a les moyens, la poussette nous convient? Super! Le prix nous donne des chaleurs? On dit «non» et c'est tout. On ne peut pas se mettre la corde au cou, être dans la marde les prochains mois avec notre salaire coupé en formule «congé de maternité» pour être fière de promener notre poussette.... euh de promener notre enfant en poussette.  Une question de priorité qu'on dit? Et surtout de gros bon sens.

16 commentaires:

Anonyme a dit…

Pour ma part ça a été écharpe porte-bébé et plus tard, poussette-parapluie. Très compact!

Anonyme a dit…

C'est tellement facile de faire croire à de futurs parents que leur bébé aura absolument besoin de tel ou tel gadget... Personnellement j'ai amené mon mari pour magasiner les poussettes il y a 6ans: j'ai été super étonnée des questions qu'il posait mais il s'est avéré qu'il y voyait beaucoup plus juste que moi. Bébé 3 se balade dans la dite poussette et même si la couleur est un peu défraichie, elle tient encore très bien la route!!!

Evelyne a dit…

À mon plus vieux j'ai eu la poussette d'une des tantes de mon conjoint, un beau petit modèle standard, quatre roues, mais grosse. À mon deuxième je me suis dit que je pourrais prendre une trois roues plus compact... un modèle de l'an dernier pour pas payer deux fois le prix. En bout de ligne elle est aussi grosse que la première dans le coffre de l'auto. Mon fils est rendu à cinq mois et je vais ressortir ma poussette parapluie. Petite compact, légerte et qui m'a coûté un gros 30 $ chez Zellers. Je vends les deux autres sur Kijiji. La première pour 40 $ alors qu'elle a coûté 200$ à la tante et la deuxième 75 $ alors qu'elle m'en a coûté 90 $ (mais je l'ai utilisé que ce printemps et cet été). La vérité c'est que la poussette parapluie est vraiment la meilleure à mon sens, sauf qu'elle est recommandé seulement à partir de six mois à cause qu'il faut que bébé se tienne un peu.

Pour ce qui est des portes-bébé, j'avais les deux modèles. L'écharpe et le modèle Jelly Bean. J'ai donné l'écharpe à une amie et je vends encore une fois, sur Kijiji mon modèle Jelly Bean parce que mes deux fils, n'ont jamais aimé ça.

On veut tellement bien s'équiper pour bébé, mais finalement faut plus y aller avec nos besoins qu'avec les gadgets. Même chose pour le bain. J'avais acheté un bain qui se met dans le bain... finalement, j'ai toujours donné les bains dans l'évier de la cuisine (pas de maux de dos à être penchée et belle économie d'eau à ne pas remplir un bain complet).

La seule chose pour laquelle j'ai vraiment sortie les sous, c'est la chaise sauteuse. J'ai un modèle qui devient une chaise berçante pour l'enfant jusqu'à 40lbs. Et ma chaise haute (qui se place sur une chaise de table) devient un "booster" quand l'enfant grandit. Bref, maintenant ce n'est pas le modèle le plus hi-tech que je cherche, mais celui qui nous suit dans l'évolution de bébé. :o)

Anonyme a dit…

Ah bien moi j`ai adorée ma giga grosse bébécar tout terrain rouge a 450$ que j`ai promener dans neige, dans bouette, dans le bois et que j`ai revendu 2 ans plus tard pour 375$.

Mais zéro pratique pour l`auto, je regrette pas pantoute de m`avoir gâter :) j`ai pratiquement tout acheter le reste de seconde main.

Karine a dit…

Ahhhh le magasinage de poussette...

Ça a été un vrai cauchemard à magasiner à notre premier, mais dès que je me suis arrêtée deux minutes pour réfléchir à ce dont j'avais réellement besoin ça a été plus facile.

Au final on a acheté une poussette très simple, un système de voyage avec le siège d'auto en fait, qui tien encore la route 3 ans plus tard et qui fera encore "la job" pour bébé#2 qui arrive en décembre.

De toute façon ma fille a détesté la poussette, ce qui a été une dépense indispensable dans notre cas c'est le porte bébé! Ça c'est le 130$ le mieux dépensé de toute ma vie!

IsabelleBB a dit…

Je me souviens de cette vendeuse d'un magasin dont je vais taire le nom par courtoisie, qui m'avait entendu murmurer à ma mère que j'avais vu des poussettes Graco presque pareilles à celles de marque plus chère présentées dans ce magasin, en spécial pour 300$ de moins...
Nullement génée d'avoir épié ma conversation, elle était venu me sermonner en me disant : "Vous savez madame, les poussettes cheaps, comme les Graco, ça donne la tête plate, et votre enfant reste pris avec ça toute sa vie après. Y'en a même qui sont MORTS étouffés parce qu'il ne respirent pas bien dans ces modèles là..."

Qu'est-ce qu'il faut pas entendre...

Mag a dit…

Ce que j'ai préféré lors du choix de la poussette, c'est mon homme qui explique à la vendeuse qu'on veut un modèle compact pour rentrer dans notre voiture, elle nous a demandé ce que c'est, on a repondu ibiza et elle a dit " oui mais quand bébé sera là, vous allez forcément la changer pour un monospace non?" ben... non ! un bébé ca fait bien dans les 3Kgs, pas question de troquer ma voiture pour un minibus pour UN bébé... j'aurais eu des triplés, je dis pas, mais UN...

Anonyme a dit…

Bien moi j'ai acheté la grosse Babyjoggoer 3 roues à 500$ pcq je voulais qu'elle puisse rouler, partout, partout, partout.

Et finalement, j'ai roulé partout, partout, partout: dans la pluie, la neige, la bouette, la nature, tout :-) Je ne la trouve pas lourde et je la trouve suffisamment compacte.

Je ne regrette pas du tout mon achat, ma poussette a servi à tous les jours et j'aurais franchement était malheureuse avec une Graco bon marché.

Mamanbooh a dit…

Ce qui me surprend le plus, c'est qu'en seulement 5 ans, les modèles ont déjà tellement changé!

Certains sont vraiment ingénieux et pratiques.

Pour ma part, j'ai eu et essayé plusieurs modèles (deux bébés en moins de 21 mois): simple, double 2 places de large, double un devant l'autre, double un assis/couché un assis/debout, parapluie, sport, etc...

Elles ont eu des beaux jours, puis elles ont fait le bonheur de d'autres familles.

Mon seul regret? Mes tunnels carpiens qui ont eu besoin d'une intervention chirurgicale suite à mes nombreuses marches à pousser sur mes poussettes, les poignets cassés.

À recommencer, l'ergonomie serait un de mes critères. En un ou douze paiements!

Mario Levesque a dit…

Sur Twitter, j'ai eu une discussion avec quelqu'un qui parlait de "Trending Trollers". Ca veut dire, en gros, des poussettes TENDANCES... Bientôt, on va avoir des collections d'automne dans les poussettes...

Misère...

Caroline a dit…

Moi j'ai choisi une compacte, légère et maniable d'une main, la pliko compact ! elle se plie comme une poussette parapluie, se soulève d'une main avec une poignée sur le côté pour la mettre dans la voiture avec un seul bras et je n'ai pas eu besoin de m'acheter une mini van pour la ranger !
OUI elle m'a coûté 500$ mais c'était mon choix pour le côté ''pratique'' car les Grosses GRACO qui pèsent une tonne et que le tissus défraîchit après un été au soleil... ce n'était pas un investissement pour moi

Optez pour le usagé ! il y en a des tonnes à prix d'aubaine sur les annonces classées !

Moi j'ai équipé bébé 2 AU COMPLET en usagé pour une bouchée de pain et si ça se trouve, j'ai réussi à revendre le tout au prix que je l'ai payé et j'ai habillé bébé à moins de 2$ du morceau !

Alors je me suis payée une poussette neuve, à mon goût !
en achetant la coquille usagée car on s'entends... 250$ pour l'utiliser 7 mois... c'est fou un peu !

Anonyme a dit…

J'ai été vendeuse de poussette moi Aussi et ce que je vous raconte est très sérieux ... Il y a des parent qui sont des cible bien avant que la vendeuse ne l'ai approché:) j'ai vu des mère acheter une poussette style (sexe ans thé city) qui coutais 1600$ au depard et le panier et la housse venait à part :) sérieux elle ma poser la question si cette poussette étais à la mode et non si bb allait être confo...ridicule . Pour ma part j'ai acheter ma poussette 450$ une Peg perreco et elle fait encore pour ma puce sa fait 4 ans et elle est parfaite :) bientôt miss aura 2 ans alors on la range au cas ou

Anonyme a dit…

Trending ou pas, tout dépend de nos besoins. J'ai eu 3 enfants...et 4 poussettes! Une pour mon premier que j'ai revendu à bon prix, une pour mes jumeaux (le top la McClaren qui passe partout et qui est petite et légère comme tout) et 2 Chariot (un simple et un double) que j'utilisent toujours. En tout on doit bien parler de presque 3 000$ de poussettes! C'est beaucoup, mais je crois que cela m'a sauvé bien des ennuis... en plus de me garder en santé (physique et mentale)...

Anonyme a dit…

Idem à anonyme de 21:03...2 chariots et une poussette double...et quel investissement, elles ont tellement roulé et roulent encore que j'ai amplement rentabilisé mon achat. . Pour moi, l'achat le plus inutile c'est le kit de douillette pour lit de bébé à 300$ et dont personne se sert sauf pour faire beau. L'imporatant c'est vraiemnt de regarder ses besoins et ses goûts.

Anonyme a dit…

Le secret pour choisir la bonne poussette est de savoir quels sont nos besoins. On reste à l'étage d'un duplex ? On a peu d'espace de rangement ? On prévoit macher beaucoup? aller en nature ? Ou encore on veut être à la fine pointe de la dernière tendance ? Ensuite, faire une hiérarchie dans ces besoins (la légereté plus importante que l'espace ? ou le prix par rapport au poids, etc). Ensuite, il faut savoir que la poussette parfaite selon nos besoins n'existe malheuresement pas.

Pour ma part, mes besoins sont: poids, facile à plier (nous vivons au 2e étage), prix, qualité, maniabilité, ergonomie. J'ai finalement fait des concessions sur l'élément poids pour gagner sur l'ergonomie. Bref, faut magasiner ça comme il faut et lire les "reviews" sur internet.

Julia a dit…

Super ton article , tu as bien tout résumé ! C'est vrai que parmi tout ce choix on est un peu perdu !!! J'avais les mêmes critères que toi à peu près et j'ai acheté ma poussette sur le site de www.poussette.com , la Recaro easylife , en rose s'il vous plait ! elle est tellement facile à plier et légère ça facilite la vie !:)
bonne continuation, ton blog est vraiment sympa :)
Julia