vendredi 11 février 2011

Le film que je n'irai pas voir...

C'est peut-être un très bon film mais je n'irai pas voir Rabbit Hole, ce film où Nicole Kidman et Aaron Eckhart interprètent des parents en deuil de leur enfant de 4 ans, qui relate leur descente aux enfers. J'ai vu la bande-annonce et ce fut assez. Non merci. On a beau dire que c'est un feel good movie. Euh... sans moi!

Je ne sais pas pour vous mais moi, il y a des sujets que je ne suis plus capable d'aborder depuis que je suis mère. Mes sorties au cinéma sont devenues rares en même temps que suis devenue mère et, la dernière chose dont j'ai envie quand -enfin!- je mets le grappin sur une gardienne, c'est bien de me faire raconter ce genre d'histoire déprimante.

Tout comme je n'ai pas pu lire plus de 50 pages de La Nostalgie de l'Ange tellement j'imaginais ma fille vivre cette situation (pas vu le film non plus, il va s'en dire!). Pas été capable de finir Il faut qu'on parle de Kevin, tant le sujet me bouleversait.

J'ai lu Les Sept jours du Talion avant d'être mère et oubliez-moi pour le film! J'ai l'épiderme 1000 fois plus sensible depuis que je suis mère. Les histoires qui maganent les enfants me bouleversent (même celles qui maganent ceux qui maganent les enfants!), et les faits divers mettant en scène des enfants maltraités et négligés par des parents irresponsables ou carrément fous (le bébé rendu légume parce qu'entortillé trop fort dans une couverture pour l'arrêter de pleurer; le bébé de 18 mois qui a servi d'objet sexuel pour ses parents déviants...) me font rager. Avant, je pouvais subir tout cela sans broncher, désormais je ne supporte pas une seconde de ces histoires d'horreur.

Je ne suis pas une mère poule paranoïaque mais je ne peux me détacher de ces histoires et prendre le recul normal du spectateur. Je me mets à la place de et ça ne me tente pas du tout de vivre cela par procuration.

Et vous, ça vous arrive? Y a-t-il un film ou un livre que vous avez refusé ou arrêté de visionner ou de lire pour cause de grand coeur maternel trop sensible?

15 commentaires:

Bizz a dit…

Tellement la même chose pour moi. Depuis que je suis maman toutes les histoires où des enfants sont blessés ou morts me tirent les larmes et me tordent le coeur, au grand désespoir de mon chum! Je ne suis même plus capable d'écouter des films d'horreur! Et dire qu'adolescente, je riais de ma mère quand elle faisait ça!
Anecdote personnelle: dans les derniers jours avant mon accouchement, je me suis tappée la trilogie des romans Millénium. Plus tard, comme bébé avait l'habitude de dormir dans mes bras l'avant-midi, j'en ai profité pour écouter le premier film de la trilogie. J'ai dû arrêter au moment du viol de la jeune femme. J'étais en train d'allaiter ma puce et de voir ainsi une femme se faire violer, ça m'a rendu si mal!

Anonyme a dit…

Je crois que tout notre corps et toute notre tête change la journée où on devient maman.J'ai toujours trouvé terrible les histoires d'enlèvement ou autres mais quand j'ai eu ma fille, l'histoire de la petite Cédrika par exemple, je ne la voyait plus de la même façon. Mon coeur avait mal, une sensation particulière que je n'avait jamais ressentie avant d'avoir des enfants. Pas que je ne ressentait rien, au contraire, j'avais de la peine pour les parents mais là c'était une toute nouvelle sensation de mal, de peur et d'angoisse mélangé. Et oui, on a tant rie de nos parents et maintenant on fait pareil et meme pire, c'est ce que l'on appelle de la sagesse.LOL!!! Afin de répondre à la question, j'avoue que les 7 jours du talion, c'est quelques choses, je ne l'ai pas fini, pas capable. Pourtant avant d'être ensemble je regardais Décadence et je le conseillais à tout le monde. Oubliez ça maintenant!

Isabelle a dit…

Totalement d'accord avec les propos de cet excellent billet et des commentaires qui précèdent. Je n'ai jamais aimé les films empreints de violence, mais depuis que je suis maman, je ne suis même pas capable d'en entendre parler ou de voir quelques images! De plus, je suis d'avis que le monde va déjà assez mal, or si on en ajoute encore et encore au cinéma (de la violence), c'est inutile...

Marie-Eve a dit…

J'ai eu la bonne idée de lire «Il faut qu'on parle de Kevin» enceinte. Troublant, mais comme c'est pas une histoire vraie, ça a passé vite. Mais je ne suis plus capable de regarder les nouvelles comme avant, c'est vrai qu'on gagne une sensibilité en devenant mère. Bien d'accord avec «anonyme» sur ce point.

Anonyme a dit…

Le film Lost Song (2009). Je ne l'ai pas terminé: j'étais trop occupée à pleurer en boule dans un coin de la maison loin de la télé. Mon chum l'a terminé (il restait environ 10 minutes) et il m'a dit qu'il ne me dirait pas comment ca finit... Je ne le recommande pas.
J'étais enceinte de mon troisième, avec la deuxième endormie dans mes bras. Une panique instinctive m'a pris.... enfin.

Marie-Claude a dit…

Moi je ne suis pas maman et je ne le serais peut-être jamais à moins d'adopter mais ça prend beaucoup d'argent.

Je vis la même chose que vous autres. Dès que j'attends parler d'enfant maltraité le coeur me tord. Dans mon cas, je trouve ça injuste. Eux ils ont des enfants et ils sont incapable de s'en occuper. Moi si je veux adopter, je dois presque avoir l'intervention divine pour y avoir droit et on oublie l'adoption au Québec. Ils aiment mieux laisser des enfants à des parents incompétents que les faire adopter au Québec.

Lawrichai a dit…

eh bien j'y vais avec "la famille" ici ;) Pas d'histoires horribles pour moi merci.

J'ai assez de stress dans mon quotidien (et de manque de sommeil) que lorsque je lis ou regarde des films, c'est pour qu'ils me fassent rire ou rêver, ou qu'ils me détendent.

Anonyme a dit…

ouf je crois que ca me rejoint totalement! Par exemple, pour celles qui écoutent la série DEXTER, la dernière émission de la saison 4 m'a particulièrement ébranlé... même si aucun enfant n'y est mal traîté! je me souvient aussi que dans les derniers jours de ma grossesse, je suis allé voir le film l'Enlèvement avec liam nielson... ca parle d'un père qui essaye de retrouver sa fille qui s'est fait embarquer dans un réseau de prostitution... je me disais que j'étais heureuse d'Avoir un garcon, parce que ca lui arriverait probablement pas!!! bref je pense que mon coeur de maman est pas mal plus sensible que mon coeur de "sans enfants" lol!

Jas la barack a dit…

Totalement en accord. La sensation de brulure dans le ventre me fait si mal quand je vois ce genre de chose. On oublie aussi les téléthon pour enfants. Bien sur je fais un don, mais je ne peux les regarder. On dirait que j'ai peur que juste à regarder, cela nous arrive. Je pense aussi que moins on prete attention à ce genre de choses, moins on leur donne d'importance et on peut se concentrer sur le moment présent. Pas toujours facile.

Chloée a dit…

Je ne comprenais pas ma mère quand elle "pétait sa coche" en écoutant les nouvelles ou qu'elle quittait la pièce en regardant un film de ce genre. Depuis que je suis maman je suis devenue totalement intolérante face à ce genre d'histoires. Incapable de me détacher. Au moins ça nous permet de mieux comprendre nos mères!

clo a dit…

Moi depuis que j'ai des enfants, je suis devenu ultra protectrice et paranoïaque, (j'exagère mais bon) moi aussi je ne suis plus capable d'couter de films ou lire des histoires/livres qui racontent des horreurs sur les enfants ça me rend totalement furieuse, je ne peux croire qu'il y a des gens qui osent faire du mal à des enfants. Je ne suis plus du tout tolérante face à ses abus sur de pauvres individus, c'est épouvantable .

Anonyme a dit…

non seulement je ne lirais pas ces livres ni irais voir ce genre de film, mais là je n'écoute même plus les nouvelles... Malheureusement on dirait que ce genre de nouvelles finit toujours par nous rattraper, on ne peut pas ouvrir la télé ou un journal et même sur ce blog...
Je suis d'accord, on ne peut pas vivre en se cachant la tête dans le sable, mais là OK je le sais que ça existe les malades, pervers, parents indignes et enfants abusés!!! je n'ai pas besoin d'avoir tous les détails, vrai ou pas vrai, ça n'est que voyeurisme malsain et à part donner des idées à d'autres malades... non je ne vois pas !

So a dit…

Idem ici aussi. Totalement incapable de lire, regarder des histoires de ce genre. Et les nouvelles qui touchent des malheurs que vivent des enfants m'affectent au plus haut point. C'est d'ailleurs une des raisons qui m'ont fait orienter ma carrière vers l'enseignement au collégial en éducation spécialisée après 15 ans d'intervention auprès des familles. Après avoir eu mes enfants, les histoires de maltraitance que je voyais au quotidien dans mon travail m'affectaient trop. Je rentrais chez moi en pleurant presque invariablement.

Côté film ou livre, j'ai eu la magnifique (!!) idée de lire "La cérémonie des anges" enceinte. Je me suis rendue jusqu'au bout parce que je voulais voir comment ça se terminerait mais je l,ai donné à la librairie usagée du coin tout de suite après!

Guenièvre a dit…

Travaillant dans un centre jeunesse(j'y suis agente administrative), j'en ai lu des rapports (plus vrai que des scénarios de films) où je pleurait toute seule dans mon bureau...
Je ne peux même pas imaginer que tu puisses faire ce genre de choses à tes enfants, que ce soit, la négligence, les abus physiques ou psychologiques...

Je lève mon chapeau à tout (es) les intervenant(es) qui travaillent chez nous (et partout ailleurs)qui ont a traité ce genre de cas car moi, je suis trop sensible à tout cela..
Je sais que je prendrais tout personnel et je voudrais tous les sauvés ou les adoptés...

BTW, je ne sais plus qui parlait de cela dans celles qui ont laissé des commentaires mais y a tjrs moyen de faire partie de la banque mixte du centre jeunesse pour éventullement adopter..je sais qu'il y a un % de risque que les parents reviennent mais j'ai connu plusieurs cas personnellement qui ont pu adopter...Le site du centre jeunesse montérégie pourrait te donner + de détails :www.centrejeunessemonteregie.qc.ca
Bonne journée à toutes!!!

Anonyme a dit…

Enceinte de 6 ou 7 mois, mon amoureux a assisté au lancement d'un livre d'une écrivaine québécoise. J'ai débuté le livre, qui au dire de tous était excellent, bien entendu ces gens ne me connaissaient pas et ne savaient donc pas que j'étais enceinte. Lui, ne lit pas, donc c'est moi qui s'est promis de lui faire un résumé. Un drame, suspense... oufff jusqu'à ce que l'histoire dévoile que c'était une jeune femme qui avait fait un cimetière dans sa cours arrière, un cimetière de bébé mort-née.... elle travaillait au sous-sol d'une hôpital et ne pouvait pas supporté qu'on déshumanise ses petits êtres laissé dans un coin...
Oufff pas tout à fait le compte de fée idéal pour une maman en devenir.