lundi 6 décembre 2010

Glorifier les enfants, pour se glorifier soi-même

Je me suis bien amusée à lire Geneviève Proulx dans La Presse la semaine dernière dans son article "Mon père est plus fort que le tien" où elle évoque le fait qu'une fois rendue adulte et parent, c'est sur nos enfants qu'on jette ce dévolu de faire valoir.

Pourquoi en effet sommes-nous toujours en train de glorifier nos enfants se questionne-t-elle? Et encore davantage, pourquoi le faisons-nous toujours en comparant nos enfants aux autres:

"Ton enfant ne marche pas encore? Le mien à 10 mois il était sur ses pattes!".

"Ma fille lit couramment depuis le deuxième mois de sa première année. Sa prof a dit qu'elle était la plus vite de sa classe".

"Mon garçon parle tellement plus que la petite de ma soeur qui a le même âge, c'est fou!"

Combien de fois avons-nous entendu (ou dit) ces phrases dans une conversation banale avec une autre maman?

Et peut-être finalement que l'hypothèse de la journaliste est bonne. Dans le fond, c'est peut-être nous que nous souhaitons glorifier, et non nos enfants. Question de se valoriser un peu dans ce rôle de parent exigeant et disons-le, parfois un peu ingrat aussi. Besoin d'une petite tape dans le dos? On est jamais aussi bien servies que par soi-même semble-t-il...

Alors on se décerne une médaille collective pour notre beau boulot de parent ce matin?


(Z) Imparfaite invitée: So

10 commentaires:

la maman à la maison a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
la maman à la maison a dit…

je vote pour! ça fait toujours du bien de se féliciter pour notre bon travail. Parce qu'il n'y a pas toujours des échecs avec nos enfants. Ce qui me dérange encore plus...c'est quand pour déposer à quelque part notre trop plein de découragement temporaire face à fiston ou fillotte, il y a toujours quelqu'un qui vit bien pire. Comme si le malheur avait du bon. Merci pour la tape dans le dos ce matin...je suis si fière de mes enfants!

Mamanbooh a dit…

J'approuve!

Une belle tape dans le dos pour tous les parents et...

Pour le reste, on qualifie: tu es patient, tu fais bien ton travail, tu ranges bien, j'aime quand tu...

Et on oublie les louages que les enfants ne comprennent souvent pas et qui n'apportent pas grand chose de plus, ni de positif!

Ainsi, plus tard, l'enfant saura qu'il a des forces, pas juste qu'il est le plus beau, le meilleur, etc...

Anonyme a dit…

Moi, j'appelle ça faire du "spotting de bébé" (comme dans "en spotter avec son enfant). Je trouve ça insupportable et surtout pervers. Pourquoi pervers? Pcq quand tu as un enfant, les références sur lesquelles tu as le plus facilement accès quand vient le temps d'évaluer ton enfant pour t'assurer qu'il n'a pas de retard, ce sont celles des "spotteux de bébé". Du coup, en bon parent toujours un peu inquiet, t'en viens à penser que ton enfant est "en retard" dans tout ce pourquoi il n'est que "normal".
Pire! Tu te sens obligé de faire pareil pour ne pas que ton enfant passe pour un "retardé" de ne pas avoir d'habileté spéciale...

J'ai rien contre les parents qui ont besoin d'une tape dans le dos, mais c'est pas une raison pour nuire aux autres.

Je dirais même plus, si les parents ont tant besoin d'encouragements dans leur job de parents, c'est peut-être pcq les standards sont rendus tellement élevés à cause des "spotteux" qu'ils ne trouvent plus de gratification dans le simple, mais oh combien le plus important, fait que ton enfant est heureux et épanouis.

Sophie.

Lawrichai a dit…

Ce genre de "gloire reflétée" m'a toujours dégoûtée, et ce depuis ma tendre enfance; ma mère faisait ça avec moi et ça m'énervait.

Depuis que j'ai un enfant j'en entend des bonnes des fois, comme "ton fils a deux ans et il n'est pas propre?" BEIN NON, il a eu deux ans HIER, voulez-vous lui sacrer patience? ;) hehehe

Cela dit, ce n'est pas quelque chose que j'encourage. Chaque enfant avance à son rythme et il n'est pas question que je pousse le mien à être plus performant dans le but de m'en vanter plus tard...

Anonyme a dit…

Excellent billet ! Ma médaille de maman je la reçois tous les jours lorsque ma fille me prendre dans ses bras et me donne un bec, comme ça, spontannément ! À ce moment, je sais que je suis la meilleure mère du monde à ses yeux et dans le fond, c'est ce qui compte vraiment ! Ça m'aide à ne pas me laisser affecter par tous les commentaires des autres disant "elle est dont ben petite pour son âge" Ben oui, elle a 18 mois et pèse 20 lbs avec sa couche ! Et puis après !!!! ET il te fond sentir que tu ne la nourris pas bien !!! Maintenant, je réponds que c'est tant mieux pour moi, parce qu'elle porte ses vêtements plus longtemps !
Alors aujourd'hui, je félicite tous les parents, qui à tous les jours, font de leur mieux et leur possible pour aimer et élever leurs enfants. Cessons de nous culpabiliser :)

Anonyme a dit…

Et oui c'est bien connu ce comportement là!!!Mon enfant sait lire depuis qu'il a 2 ans et il est sage sage sage....je crois même qu'il est surdoué ....ahahahahaah avant j'y croyais maintenant ça passe juste plus ....même si cela existe c'est super rare...
Au plaisir:-)))
Elyse

So a dit…

Moi aussi cette tendance à glorifier son enfant à toutes les sauces m'énerve, mais force est d'admettre que parfois, bien malgré moi, il m'arrive de comparer ce que mes enfants font avec d'autres du même âge. C'est peut-être pour cela que son article m,a beaucoup amusée. J'essaie de me prendre le moins au sérieux possible comme parent - parce que je crois qu'en effet, ça devient lourd pour l'entourage, mais on a toutes nos petites insécurités et je pense que cette tendance l'illustre bien!

Bref, que celle qui n'a jamais glorifié son enfant - pas même un tout petit peu - me lance la première pierre! ;)

Evely a dit…

Je sais pas si j'essaie de me glorifier en disant à quel point mon P'tit Clown est merveilleux. Je sais que j'étais fière la première fois qu'il a dit merci parce que je ne l'avais jamais forcé. Je sais surtout que chaque fois qu'il fait quelque chose en retard sur la moyenne, je m'inquiète et quand il fait quelque chose en avance sur la moyen, je me dis qu'il est juste trop fort. En bout de ligne ça s'équivant pas mal.


Le hic c'est que j'aime parler de lui et ça n'a rien à voir avec de la glorification de moi. Je suis fière de mon p'tit bonhomme voilà tout

Lawrichai a dit…

En effet Evely, il y a une grosse différence entre "Regardez mon enfant comme il est bon" et "Regardez moi, c'est MON enfant qui est bon"
=^.^=

La première rend tous les mérites à l'enfant, ce qui est merveilleux.
La deuxième voit le parent s'approprier les éloges au détriment de son enfant.