jeudi 23 mai 2013

Être invité ou ne pas être invité à une fête d'enfant?

Lolo a fait une gaffe terrible récemment. Il a dit aux amis de sa classe et de son autobus (il est en classe spéciale et en taxi, donc ça limite le nombre à 7-8 enfants, par chance!) qu'il allait les inviter à sa fête en juin. Il l'a dit et répété joyeusement.

Lolo est TED, dois-je vous le rappeler, et les amis de sa classe également. Et la faiblesse de Lolo est précisément le décodage des comportements sociaux. Et, malheureusement, on ne peut pas contrôler ce qu'il dit, fait et promet à l'école.

Ce weekend alors qu'on préparait les invitations, j'ai limité le nombre d'amis invités à 4 par enfant (j'ai des triplés, dois-je vous le rappeler). Avec les amis communs de la famille et les amis d'école, cela porte le nombre d'amis invités à 17, incluant les amis TED de Lolo et les amis en fauteuil roulant de Lili. Un chiffre déjà assez élevé si on veut que la fête demeure agréable gérable.

Si bien que Lolo a dû faire des choix et inviter 4 amis et non tous ceux à qui il en avait parlé.

Ce qui nous a valu l'appel d'un parent indigné.

La non-invitation en question a créé une commotion, son fils a passé une mauvaise journée, etc. Lolo et lui ne se voient pas en dehors de l'école mais, de toute évidence, les attentes du garçon(malheureusement bien entretenues par Lolo) étaient élevées et, au final, il n'a pas été invité.

Soit. Je comprends la peine, je comprends l'intervention (ou la leçon de vie) que la situation oblige le parent à faire envers son enfant, mais de là à nous appeler pour discuter de la situation...

C'est moi ou c'est juste une fête d'enfant?!

S'il n'en tenait qu'à moi, je n'inviterais aucun ami qui n'entre pas dans la catégorie BFF à une fête d'enfant. Je ne comprends pas l'engouement pour ce genre d'événement. Depuis 3 ans, Lolo a été invité à une seule fête d'enfants de son école (une sur... 24 si on fait le décompte). Et ce, il y a deux semaines, pour être plus précise. Et cet ami, il a choisi de l'inviter à sa fête finalement, question de réciprocité. Oui, il a parfois été déçu de ne pas être invité, mais il s'en est remis. Ça fait partie de la vie. Tout le monde doit faire des choix et tout le monde doit accepter les choix des autres.

Et au final, c'est juste une fête d'enfant! Ça va être pas mal plus dur quand sa candidature ne sera pas retenue pour sa job de rêve! Autant s'y faire dès maintenant!

16 commentaires:

Gen la vilaine a dit…

Chez nous on gère la jalousie et l'envie... Grippette est invitée partout! J'ai même dû planifier un budget mondanité puisqu'elle avait tellement de fêtes d'amis que ça devenait difficile à gérer. Héritier 1er lui, c'est tout le contraire. Quand il va à 2 fêtes par année, c'est une grosse année...

Nous avons donc dû faire une leçon de vie au plus grand pour qu'il cesse de se voir comme un ''reject''. Par le fait même, nous avons demandé à Grippette de choisir les fêtes puisque maintenant, c'est maximum 4 pour l'année (c'était rendu que je faisais plus de cadeaux aux enfants des autres qu'aux miens!).

Et pour éviter le conflit au moment de leur fête respective, ils ont droit à l'activité de leur choix, avec UN ami. Donc, zoo, Monster Truck, ou autre, mais avec ton BFF :)

Un moment donné, c'est bien beau ne pas vouloir froisser les sensibilités des autres parents, mais faut aussi respecter ses valeurs... et sa patience parentale :P

Une femme libre a dit…

Étant donné qu'il n'y avait que 7 enfants dans le taxi, c'est un choix horrible à donner à votre fils que d'en éliminer trois! Dans une classe "normale", il y en a plus de 20, normal de ne pas pouvoir inviter tout le monde. Dans ce cas-ci, vu le petit groupe et vu le handicap des enfants et le fait que votre enfant les avait tous spontanément invités, "la justice" avec vos deux autres n'aurait pas dû s'appliquer. Il aurait dû pouvoir inviter tout son petit groupe. Quitte à faire deux ou trois petites fêtes individuelles et modestes pour chacun de vos enfants si le groupe d'invités devient trop grand.

À situation exceptionnelle, solution exceptionnelle.

Illya a dit…

Il est vrai que les fêtes d’enfants sont rendues compliquées de nos jours… Même quand on essaie de faire ça simple, on finit par se compliquer la vie!
J’ai deux enfants dont la fête tombe dans le même mois. Un mois où la température est imprévisible, où l’on peut bénéficier d’un soleil pétant avec des températures de plus de 20 degrés ou de temps pluvieux et froid. J’ai une belle-famille réduite, mais incluant une famille de 4 enfants qui bougent énormément.
Est venu un temps où j’ai voulu ne plus inviter la famille (donc réduire de 8 personnes… quand même!). À quoi bon inviter des adultes qui jasent en prenant un café ou une bière quand les enfants ont tout simplement le goût de s’amuser entre eux! Eh bien, ça a créé des remous. Pourtant, quand j’ai invité ces personnes l’année suivante, les adultes se tenaient dans un coin sans parler à personne. Cette année, j’ai eu droit à des reproches sur les lieux choisis pour les fêtes (avec plusieurs personnes, on essaie des lieux autres que la maison, c’est moins stressant et même s’il faut penser à apporter des choses, ça crée moins de dérangements).
L’an prochain, nous avons décidé d’en rester aux amis proches des enfants, point. On verra bien ce que ça donne!

Roukinette a dit…

Je pense que ça dépend beaucoup de la manière dont l'autre enfant a rapportée l'information à la maison. Si un jour ma petite fille me dit, j'ai un ami qui invite tout le monde de la classe sauf moi à la fête. Et qu'elle ne peut pas me donner d'explications quand la questionne ou semble vraiment le prendre personnel j'appelais l'autre parent. Seulement pour validé et pouvoir mieux expliquer la situation à mon enfant.

En sachant qu'elle exagère parce que c'est juste 4 ami, j'en profiterais pour lui expliquer quelques concepts de la vie.

Anonyme a dit…

je ne comprends pas le but de l'appel du parent... honnêtement il s'attendait à quoi?

Anonyme a dit…

Je suis assez traumatisée de lire le commentaire de «une femme libre». À croire que c'est elle la maman offusquée qui vous a appelé ;)

Super pour elle si elle a le temps (parce que 2 ou 3 petites fêtes, ça prend du temps ça !), l'énergie (parce que 2 ou 3 petites fêtes pleines d'enfants, ça en prend de l'énergie), l'espace (doubler le nombre d'invités, ça prend de la place quand même !) et le budget (parce que doubler le nombre d'amis et doubler ou tripler le nombre de fêtes, ça coûte cher !!!)!!!

Personnellement, je ne serais pas capable de le faire. Même pour ne pas froisser 3-4 enfants (et parents)ou ne pas imposer ce «choix horrible» à mon enfant. Je n'aurais ni le temps (j'aime avoir le temps de passer du temps en famille aussi), ni l'espace, ni l'énergie, ni le budget pour pouvoir le faire. On n'est pas toutes des wonderwomans faut croire...

France a dit…

Une fête d'enfants classique : 4-5 enfants, avec chacun un cadeau a 5$, plus les décos plus les jeux plus le gateau (même fait maison il est pas gratos ce foutus gateau la!) plus les cadeaux, plus le vin pour faire passée le tout ... ca coute cher une fête d'enfants avec juste 4-5 enfants... ont imagine toute la classe maintenant qu'ont doit absolument gérer, amuser, faire manger .... non c'est correct des petites fêtes c'est bien!

Anonyme a dit…

Je vous comprends à 100% et j'aurais pu écrire ce texte à quelques lignes près... ;)

Une maman de triplés qui auront 11 ans en juin ( 2 filles et un garçon qui est TED )

Les DH a dit…

Moi non plus je n'aurais pas le temps de faire 2-3 fêtes juste parce que mon enfants a dit qu'il inviterait tout le monde... Je crois que le fait de mettre l'enfant devant un choix lui rend justement service pour d'autres situations de la vie où il devra justement faire un "choix horrible"! C'est une leçon de vie...

Anonyme a dit…

Je pense que vous avez bien agit, compte-tenu des circonstances. Il est normal de limiter le nombre d'invités par enfants et nous avons toutes nos règles personnelles à ce sujet. Je ne sais si j'aurais eu la même réaction que vous, mais en tant que parent de l'enfant "rejetté", je n'aurais pas réagit de la même façon. Surtout que l'enfant n'a pas été rejetté en tant que tel, votre fils voulait l'inviter.

Vu que le problème provient de la réaction spontanée de votre fils, je crois que c'est à lui d'expliquer qu'au final, il n'a pas le droit d'inviter plus de 4 amis, qu'il doit faire un choix et qu'il aurait bien aimé inviter tout le monde.

Par ici, ma fille est encore trop jeune pour avoir une fête d'amies, j'ai donc encore le temps d'y penser.

Anonyme a dit…

Faut penser plus loin que le bout de son nez, surtout quand il est question d'enfants TED! "La vie", ça ne s'explique pas toujours facilement à un enfant TED... Il y a fort à parier que la maman qui a appelé à dû se taper une puissante crise qui (malgré ce que les parents de neurotypiques peuvent penser) n'a rien avoir avec une attitude de bébé gâté.

Personnellement, je suis d'accord avec Une Femme Libre, à situation exceptionnelle, faut des solutions exceptionnelle. Est-ce que ça veut dire inviter tout le monde? Pas nécessairement, mais ça aurait pu être une solution valable.

Personnellement, j'espère juste que Lolo ne se fera pas "bullier" après cette gaffe. Des enfants frustrés, ça peut faire vivre un enfer aux autres enfants et de ce que je constate, les profs ne sont pas outillés pour protéger les victimes.

Fofie.

Anonyme a dit…

bonjour enfant TED ou pas, on lui explique que tant qu'on a pas d'invitation officielle (la petite carte) c'est pas officiel et que dans la vie il va arriver encore 100 situations comme ça, des enfants c'est spontané, mais voyons, je comprends vraiment pas la réaction du parent.

moi ou j,avais de la difficulté quand ma fille était jeune était le montant qu'il y avait dans les petits sacs cadeaux qu'il y avait, moi qui pensait que ça devait pas dépasser l'équivalent de moins de 2 $ par sac cadeau de gugusses je me suis rendu compte que j'étais cheap. hihihihi.
en fait j,étais pas cheaps c'est les autres qui était démesurés.. tu peux pas faire un sac surprise d'une valeur de 7-8$ si la mère d'un enfant invité donne un casse tête d'une valeur de 5$ comment elle va se sentir si tu donnes à son enfant un sac cadeau d,une valeur bien plus grosse... c'est rendu fou les fête je crois.. imaginer à 3 enfants oufs...

moi ma fille est ados, et j,ai décidé qu'on secondaire (elle termine son sec 3) je paye le cadeaux des meilleures amies, mais les partys de fêtes il y en a tellement ados.. à 20$-25$ le cadeau, ma belle pichounette, je t'adore mais maman va penser à elle avant d'acheter 120$ de cadeaux à des inconnues en 2 mois , maman va penser à elle et s,acheter le livre qu'elle regarde dans la vitrine depuis 3 mois en se demandant si elle prend le budjet pour ça... si tu as envie de faire des cadeaux de fêtes à tes nombreux amies, tu as des allocations.. les meilleures amies qu'on connait depuis lontemps ok mais il faut relativer..

Anonyme a dit…

@fofie:
et puis quoi encore? Je devrais inviter toute la classe POUR éviter que le parent TED ait à se taper une puissante crise de fiston?? Voyons donc!

Quel espèce de raisonnement à la con est-ce que c'est???

Dès que fiston TED fait une crise on rencontre ses désirs??

Tsé, la vie n'est pas toujours facile à expliquer à mes enfants neurotypiques aussi (expliquer la vie, on ne fait pas juste ça aux enfants TED... Dans ma maison, j'ai un TED et 2 neurotypiques...) mais reste que crise pas crise, faut pas s'énerver le poil des jambes...

Me semble voir un autre parent m'appeller pour savoir comment gérer mes bobettes... Eille mais faut-tu avoir rien à faire hein...

Anonyme a dit…

@Anonyme du 28/05/2013 12h41 (toujours très crédible de ne pas signer ses messages d'ailleurs...)

Si relies mon message comme il faut en pensant à autre chose que bitcher ceux qui osent ne pas traiter de conne la maman qui a appelé, tu vas chercher longtemps l'extrait où j'ai dit qu'un parent "doit" inviter tout le monde. J'ai juste dit que c'était possible, dans des circonstances exceptionnelles, ce soit la solution à adopter.

Mais bon, c'est tellement plus facile de grogner après qqn qui dit de ne pas penser qu'à son nombril...

Fofie.

Karine a dit…

C'est la fête de ma fille la semaine prochaine et elle ne voulait pas inviter "tous" les amis de la garderie.

Je lui ai donc dit que j'appellerais les mamans des deux amis qu'elle veut invité et qu'elle ne devait pas parler de la fête devant les autres parce que ça leur ferait de la peine.

Elle va avoir quatre ans, mais ça semble avoir fait son chemin.

On s'est déjà retrouvé dans ce genre de situation pour Monstre#1 qui insistait qu'il était invité à la fête d'une copine de sa classe, on lui a seulement expliqué qu'il devait attendre d'avoir un carton d'invitation, que s'il en avait pas peut-être que son amie avait fait une erreur.

La vie n'est pas toujours juste, c'est sur que si c'était mon enfant qui avait fait tout un spectacle pour dire que tous les amis seraient invités à la fête, j'aurais honte et je lui ferais la morale... mais je ne pourrais pas me permettre une fête avec deux douzaines de copains de classe!

Par contre, je serais beaucoup trop gênée d'appeller un autre parent pour lui donner de la m* parce que son enfant à fait une erreur de jugement qui a fait de la peine au mien...

Anonyme a dit…

Ici jusqu' à 10 ans, c' est autant d' invités que par âge ( 4 ans, 4 amis, 7 ans, 7 amis). Plus ils vieillissent, plus le party est structuré ( à 4 ans, ils jouent entre eux en jeux libres, à 10 ans, je fais un pm-spa avec bain de pieds, masques, décos de cupcakes, pm à l' Atrium par exemple).
Ensuite, tu peux inviter 2-3 amis pour souper et pyjama-party.
Mais on fait des invitations officielles, avec carte et demande de confirmation.
lacook