vendredi 11 janvier 2013

Les projets scolaires... des parents!

La mode est aux projets scolaires avec des objets recyclés. Je suis sûre que c'est le cas aussi chez vous. Quand un de nos enfants nous arrive avec un excitant projet, TriplePapa et moi ne pouvons nous empêcher de jouer aux devins: «Dis-moi pas que c'est avec des objets recyclés?!»

- Ben oui, comment tu le sais?!

Chaque année scolaire amène son lot de bidules à construire avec tout ce qu'on peut retrouver dans notre bac vert. Si bien que notre maison a parfois l'air d'un repère de ramasseux avec ses piles de boîtes de céréales dans un coin (Lolo doit construire un robot), ses boîtes de conserve bien lavées dans l'autre (Lili doit inventer un instrument de musique) et ses boîtes de lait, cartons surdimensionnés et boîtes de clémentines empilées (Momo doit construire un machin qui glisse dans la neige, elle n'a aucune idée comment faire alors elle garde tout au cas!) et ce, sans compter les languettes de canettes et les attaches de sacs de pain qu'on ramasse dans des petits pots pour des bonnes causes.

Bref, tels des hoarders, on devient vite ensevelis par les trucs recyclés à conserver pour les projets scolaires des enfants... qui finissent plus souvent qu'autrement par être finalisés par les parents. «Maman! Ça ne tient pas!» «Papa, ça décolle!» Et nous voilà tous les deux en train de bidouiller un robot ou de bricoler un instrument de musique prêt à s'éventrer alors que les enfants ont profité de notre air perdu devant ce casse-tête pour s'éclipser.

Finalement, les enfants s'en vont à l'école avec un truc affreux, qui tient à peine ensemble... qui a pourtant l'air d'avoir été fait par eux mais qui ont tout de même été assemblés par des parents sans aucun talent manuel.

Et, lors de la journée portes ouvertes, quand tous ces projets scolaires sont exposés, on se rend vite compte que d'autres parents -euh, je veux dire, enfants- ont réellement du talent. Les robots ont les yeux qui s'allument (wow!!!), les instruments de musique sont en bois bien rabotés (notre boîte de Pringles remplie de riz et recouverte de papier aluminium avec une poignée en cure-pipes fait dure en maudit à côté!) et les trucs qui glissent ont des rebords de métal soudés (Ayoye! T'aurais dû te mettre dans cette équipe, Momo!). On voit tout de suite qui a un papa menuisier, mécanicien, électricien ou soudeur.

Bref, ces projets scolaires sont en fait une compétition pour parents patenteux et nous ne sommes pas de calibre. Désolés pour le C, les enfants! Au moins, on n'a pas perdu notre temps pour un cossin qui va finir... dans le bac vert!

14 commentaires:

Anonyme a dit…

Bienvenue dans notre famille...ici aussi ce talent fait défaut

Anonyme a dit…

Et on ne parle pas des présentations "power point" avec les animations , les textes impecables et tout...en quatrième année pour présenter un livre.
Ma fille s'était contentée de 3 objets et de deux dessins faits main et a quand même eu une bonne note.

Michèle a dit…

Enfin, chacun ses forces! Je ne suis pas bonne dans les bricos mais au moins, mes lunchs contiennent les 4 groupes alimentaires...hum!hum!...

Karine a dit…

Personnellement, j'espère que le/la prof va avoir une bonne discussion avec le parent qui a laisser son enfant jouer avec sa torche à souder...

Blague à part, j'espère quand même que les profs ne pénalise pas les enfants qui font réellement le travail eux-mêmes par rapport à ceux dont les parents font le travail à leur place et non pas *avec eux*!

La même chose pour les powerpoints pour les présentations orales! Ils font quoi les enfants qui n'ont pas d'ordi à la maison?

Tout ce que l'enfant apprend dans ces cas là c'est: "Ce que tu fais de ton mieux c'est quand même pas bon.".

Belle leçon!

CG a dit…

Je suis d'accord avec Karine. Ce sont des projets scolaires des enfants, pas les nôtres. Fille de prof, travaillant dans le milieu de l'éducation, je suis toujours du côté des écoles et des profs. Cependant, je crois que les adultes, s'ils peuvent aider, n'ont pas à faire le travail à la place des enfants. Ce sont eux qui vont à l'école, pas nous.
On peut montrer comment faire, modeler, aider à structurer les travaux, mais pas faire à leur place. L'école, c'est le lieu où on doit retrouver des travaux d'enfants, pas ceux des parents. Alors si les projets d'arts sont un peu croches, avec des morceaux un peu décollés et que les présentations se font avec des supports visuels bricolés, c'est parfait.

Emilie a dit…

Je suis bien d'accord avec Karine aussi!
Entre parenthèses, j'ai déjà écrit sur un travail d,élève (clairement pas fait par l'enfant, même l'écriture était soudain parfaite) Beau travail maman! ...
Ceci dit, pour cette raison (que certains parents par souci de bien faire paraître son enfant, pour donner un coup de main, pour s'impliquer, etc) je préfère demander aux parents de faire parvenir à l'école les-dits objets recyclés et faire cela dans ma classe. Comme ça, je suis capable de voir quels enfants ont de l'imagination, sont capables de résoudre un problème, de faire un effort sur la confection et sur l'apprence, etc. J'ai toujours un malaise à corriger/noter un travail arrivant de la maison où le doute plane à savoir qui l'a fait.
Et en passant, les fameux PowerPoint animés, quand l'enfant ne sais même pas ce qu'il y a sur les diapositives et finit par lire en tournant le dos à la classe, eh bien, c'est moins bien noté que l'enfant qui a deux dessins et 3 objets mais qui a clairement lu le livre et qui sait de quoi il/elle parle! (du moins dans ma classe)

MariePuce a dit…

un ''C'' juste parce que d'autre dans la classe on des parents qui ont tout fait ou presque pour eux. c'est vraiment pas correct....

Une femme libre a dit…

J'aime la prof Émilie qui dit dans son commentaire qu'elle fait faire les bricolages dans sa classe. Voilà une prof courageuse qui s'assume! Merci Émilie au nom de tous les parents qui ont le goût de pleurer devant le devoir ridicule et accaparant de leur enfant. On devrait pouvoir se reposer avec nos enfants le soir, en profiter, relaxer, pas se taper des bricolages-devoirs ennuyants!

Anonyme a dit…

Mes enfants seront chanceux...ils ont 2 parents bricoleurs, mais je ne ferai pas à leur place. Par contre c'est sûr qu'ils sont plus exposés aux travaux manuels et que dès leur jeune âge ils participent (mon gars de 3 1/2 ans a fait sa table de chevet...avec l'aide de son père pour couper les morceaux, mais il a fait tout le reste). Donc mes enfants seront probablement meilleurs pour les trucs manuels...mais pour les présentations orales, oh my god...ils vont avoir plus de difficultés. Et c'est correct. À chacun ses forces et ses talents.

Taly a dit…

Vous avez toutes raison.
Par contre, j'ai 25 ans et dès mon jeune âge j'ai appris vite à l'ordi. J'étais super bonne dans PowerPoint et mes travaux étaient impeccables (et corrigé par moi-même avec un dictionnaire). Je mettais des images et tout. Ma mère était secrétaire et m'a montré comment débuté et j'ai appris par moi même . J'ai toujours eu une excellente imagination et j'etais aussi très bonne manuellement. Résultat ; on m'a dit souvent que c'etait mes parents qui l'avait fait et j'ai dû faire mes preuves souvent! Une fois, la prof m'a mise devant l'ordi et m'a fait monté. Un PowerPoint devant elle. Elle était bouche bée et s'est excusé. Bonne élève, les profs se parlent et on fini par me connaître...Et hop je change d'école...

Bref, il faut connaître l'enfant aussi. Certains ont vraiment des talents cachés qui valent la peine d'etre connus!!

La vie en presque rose a dit…

Ben oui, et puis c'est bien ce recyclage !

CG a dit…

Drôle de coïncidence, hier, j'ai reçu une feuille émanant du prof de musique. Les enfants doivent réaliser un instrument à percussion (à frotter, frapper ou secouer) pour un projet spécial et une exposition. Le tout est à faire... à la maison!

Cette semaine, les devoirs se sont alourdis car en plus de l'habituel se sont ajoutés : des exercices en calcul mental sur Internet, des exercices pour lire l'heure sur Internet et bien sûr, la construction de l'instrument de musique.

Je trouve que c'est beaucoup en même temps, mais bon, comme c'est scolaire, c'est important et ce sera fait. Mais l'instrument ne sera pas le mien ni celui de papa, hein!

Annie V. a dit…

Mon fils a dû réaliser une maquette d'une seigneurie pour un projet d'histoire (4e année)... en classe! Nous leur avons envoyé du matériel de récup dans leurs sacs, c'est tout. Ils ont fait une exposition de leurs maquettes et elles étaient belles, même si c'était loin d'être parfait et à l'échelle. Les enfants en étaient fiers parce qu'ils ont tout fait eux-mêmes!

Anonyme a dit…

Et si tous ces projets permettaient à nos jeunes de s'accrocher à l'école, de vivre des réussites amusantes, d'expérimenter, de tester...et laisser de côté «papier-crayons» tout en favorisant le lien parental...La motivation scolaire est primordiale et passe bien souvent par la pédagogie de projets ou le socioconstructivisme.