mercredi 5 décembre 2012

La folie des lutins

Vous les avez vus sur Facebook, sur un blogue (ou plusieurs), sur Twitter et sur Pinterest? Peut-être même que votre enfant est revenu de l'école en disant qu'il fallait absolument que vous fabriquiez un piège à lutins?

Si vous êtes un tant soit peu sur les médias sociaux, vous savez de quoi je parle. Ce sont d'eux:


Ils sont des lutins. Ils sont coquins. Ils sont tannants. Ils sévissent dans les maisons en jouant des tours aux enfants. Sauf que là au lieu de simplement se poser à des endroits étranges (pour les pragmatiques et ceux qui auraient envie de dire «Ça ne se peut pas! Ils se cachent les lutins», sachez que le jour ces lutins se transforment en statue.) comme dans une botte, sur le haut d'une étagère ou dans le frigo; ils font aussi des dégâts. Ils sont coquins limite un peu détestables. Jugez par vous-mêmes:




Devant cette folie, on ne peut rester de glace. Tout le monde a une opinion. Et c'est là que ça devient étrange...

Une amie me disait «Coudonc, t'as vu la folie des lutins? Je me demande si je ne devrais pas le faire aussi; tout le monde le fait on dirait...» Euh non! Si ça ne te tente pas, tu ne le fais pas. Ce n'est pas parce que les autres le font qu'on doit le faire. On a le droit de penser que c'est trop, que ça ne nous convient pas et que nos enfants ne verront pas tous les efforts qu'on y mettra (et ils n'en demandent peut-être pas tant que ça!). Moi, perso un lutin qui, durant la nuit, écrit avec de la pâte à dents sur le comptoir de la salle de bain, qui renverse du mélange à gâteau sur la table de la cuisine ou vide deux armoires garde-manger, ça m'énerverait (surtout que ce serait moi qui «ferait» le dégât ET le ramasserait!). Mon amie n'avait visiblement pas envie ni le temps de faire entrer les lutins chez elle et voilà que parce que tout le monde le fait, elle hésite. Woooooooooooo! Ça ne devrait pas être ça! Je pense qu'Internet devient un piège. On voit tellement ce que font les autres qu'on peut se mettre à douter. Et à faire des trucs qui ne nous tentent pas vraiment... juste pour être «à la mode», «dans la gang»!

Je me questionne. Est-ce que la mode des lutins pourrait être une surenchère de qui montrerait qu'il en fait plus?  Le fait-on vraiment pour nos enfants ou pour l'«exposure» de valorisation parentale que ça peut apporter? Est-ce que parce qu'on voit les photos des autres qui ont capturé un lutin, on «sent» une pression de le faire pour être un bon parent? Ça brasse un fond de culpabilité? Est-ce qu'on doit absolument épater nos enfants à tel point?

Je ne suis pas contre les lutins, la magie et les rituels. Loin de là. Je suis celle qui aime en avoir plein, même des limites quétaines et douteux. Mais selon moi, il faut en prendre et en laisser. Si ça nous convient: super! Si ça ne nous convient pas: on ne doit pas le faire dans l'obligation. Je me pose simplement des questions parce que l'engouement est tel qu'il appelle des réflexions. Après en avoir discuté avec mon amie, on en est venue à la même conclusion. On trouve que ça ne nous convient pas. Pour moi, cette année, ce serait «de trop» dans mon pré-Noël. C'est une pression qu'on ne peut/veut pas gérer. Sauf que ce sont nos limites. Pas celles de tout le monde. (bon, je dois l'avouer aussi - et je l'assume - : je les trouve laids ces lutins vintage. Ils font peur!)


Quand j'ai eu fini mon brassage de questions, une autre amie m'interpelle. «Je suis triste. Je fais le truc des lutins et les gens autour trouvent ça un peu niaiseux. Je pense que je vais arrêter!» Euh non! Si t'aimes ça, tu le fais et tu te fous de ce que les autres pensent... Woooooooooo! Ce n'est pas ça non plus! Elle remet sa décision en doute malgré tous les bons côtés qu'elle m'énumère sur l'arrivée des lutins (les enfants se lèvent de bonne humeur, son fils est content de lire seul, etc.) parce qu'elle a lu sur Facebook des messages plates sur les lutins et qu'elle a eu des commentaires sur ses propres actions. Du monde qui chiale, il y en a toujours. Et le danger avec Facebook et Twitter, c'est qu'ils ont eux-aussi une vitrine privilégiée. Ça se peut que les autres n'aiment pas ou ne comprennent pas. Tant pis! Il faut continuer malgré eux SI on le fait pour nous et notre famille et que ça nous fait du bien. Ce qui est visiblement son cas... donc continue et on s'en contrefoue de ce que les autres disent. Ça te fait du bien: go! Continue. On est le meilleur baromètre. Il faut se détacher de l'opinion des autres et s'en ficher. Mais il faut assumer en même temps que si on met tout sur Facebook, on peut s'attirer ce genre de commentaire.

Autant ce que font les autres peut nous inspirer, autant que ça peut nous décourager. C'est le danger de l'instantanéité et notre besoin de «se» montrer aussi. Mais si  à la base, on le fait pour nous et que ça nous fait du bien, on va continuer. Parce que ce que les autres pensent n'influence pas notre plaisir personnel.  Si on le fait parce que les autres le font, on va sûrement arrêter à la moindre critique, parce qu'on va vouloir faire comme ces grincheux.

Bref...

Vous avez succombé (ou pas!) à la folie des lutins coquins chez vous? Ou à une folie ou une tradition bien personnelle?

22 commentaires:

Anonyme a dit…

Nous on avait pris la décision de ne pas avoir la visite de lutins cette année. Manque de temps et on était pas certain que les 2 plus jeunes aimeraient vraiment ça mais bon finalement, le lutin est arrivé chez la mère de la Cocotte. Et il l'a suivie ici. Finalement on a tellement de plaisir à faire des petits coups avec le lutin !! Et même Petit bonhomme 2 ans embarque. Pour ce qui est de la folie des réseaux sociaux...c'est encore des parents qui ont besoin de prouver je ne sais pas trop quoi à mon avis. Et de toute manière, les enfants ne le savent même pas que la folie a envahi le web...eux que le lutin ait juste la tête dans une boîte de céréales le matin et qu'il ait fait quelques miettes de pain c'est bien assez pour qu'ils y croient ;)

Sophie a dit…

On ne le fait pas cette année parce qu'on n'a pas le temps. De toute façon, ma fille est encore à l'âge d'assimilier c'est quoi « Noël ». Même le calendrier d'avent n'est pas très important pour elle (3 ans et demi).

Mais l'an prochain!!! On a déjà plein d'idées bien simples et un peu fofolles.

Pourquoi on le fera? D'abord et surtout pour notre plaisir, à mon conjoint et moi (on rit juste à trouver des idées alors imaginez les exécuter...). Ensuite, pour les souvenirs que ça va créer chez les enfants. Et finalement, parce qu'ils vont appendre plein de choses : l'humour et ses limites (que toutes les blagues ne sont pas drôles, oh oui, on va profiter du lutin pour passer des messages) et à dire au revoir à quelque chose qu'ils aiment.

Anonyme a dit…

Oh! je ne savais même pas que c'était "hip" le truc des lutins...moi je le fais par la bande car l'enseignante de première année de mon fils nous a envoyé une enveloppe cachetée à ne pas ouvrir devant les enfants et elle nous propose de laisser des messages (qu'elle a préparé pour nous...yé et merci!)un peu partout dans la maison ou ailleurs dans les choses de notre enfant...ça incite les enfants à lire seul ce petit message des lutins. Donc c'est un deux pour un...magie de Noël et lecture! ça me va ;0)...et pas question d'aller envahir le virtuel avec ça...-vérolu-

Elise Ondet a dit…

Moi je viens de decouvrir par les medias sociaux et j'avoue que je croyais que c'etait un truc que des medias sociaux... et qui me semblait encore comme un de ces trucs hype que seules les "mommy bloggers" allaient faire... Oui, oui, je jugeais, je l'avoue.
Mais les exemples que vous donnez me font repenser la chose et me donnent envie d'essayer, surtout que mon fils de 5 ans s'apprend a lire et ca le motiverait a fond :) A voir...

Emilie a dit…

Wow! Anonyme #2, je retiens la super idée de la prof...

Je trouve que pour ajouter un peu de magie à Noël, le truc des lutins est rigolo mais il y a d'autres choses... L'essentiel c'est justement de la faire si ça vous amuse, pas parce c'est populaire!

Dans ma famille, il y a toujours eu le Père Noël alors je veux continuer cette tradition, mais avec un petit "twist". Je veux que petit garçon apprenne à dire merci quand il reçoit des cadeau alors je vais voler l'idée d,une amie qui laisse un cadeau "inconnu" le soir de Noël avec des traces de pas dans la neige et autre. Les autres cadeaux sont adressés à qui et de qui. De toute façon, le P
ère Noël doit donner un cadeau à tous les enfants alors 1 par enfant dansla famille, c'est tout à fait possible!

Et le calendrier de l,Avent, ben cette année, c'est pour nous! On est allé se chercher celui de David's Tea (je veux pas faire dde pub mais bon!) et à chaque jour, mon conjoint et moi on se partage le thé du jour (juste assez pour deux tasses! Belle façon de faire le décompte :)

BibC a dit…

Au Saguenay-Lac-St-Jean, c’est une pure folie. Ça se transmet à la vitesse grand V dans les écoles et les garderies. Donc, il y a une pression énorme pour embarquer. Un grand-père un peu snoro a parti le bal l’an dernier dans une petite localité au Lac. Certains commerces, y flairant une occasion d’affaires en or, se sont mis de la partie et voilà, la folie est arrivée. Les files d’attentes sont énormes et les prix plutôt élevés.
Je ne croyais pas embarquer là-dedans, mais quand mon fils s’est mis à élaborer des stratagèmes artisanaux tout mignons, qu’il a construit son piège, l’a décoré, a fait des dessins, écrit une lettre aux lutins, je me suis mis à y réfléchir sérieusement. C’est mon goût pour le merveilleux qui l’a emporté.
Je prends un malin plaisir à concocter les tours que jouent les lutins (deux enfants, donc deux créatures). Cependant, la responsabilité est venue avec la capture des bonshommes : tu as attrapé un lutin donc tu ramasses ce qu’il fera. Évidemment, je planifie des tours qui se ramassent bien et qui ne me causeront pas trop de maux de tête… Comme nous avons des chats, on évite la nourriture qui traînent ou des crayons éparpillés qui risquent de servir de rouler toute la nuit et de me réveiller. Déjà, on a eu des débarbouillettes lancées dans la chambre des enfants, des bonbons déversés dans les céréales, des lutins cachés ayant mangé des boîtes de raisins secs…
Les lutins ont aussi écrit des messages aux enfants, leur dévoilant leur nom, leur fonction au village du père Noël et ce qu’ils préféraient. Ça peut être une bonne façon de leur faire passer des messages et d’encourager les marmots à améliorer certaines choses… Et je dois avouer que oui, j’ai été émue quand j’ai découvert la lettre que mon fils lui avait écrite en retour, cachée dans un tiroir.
C’est une activité fort amusante, elle crée une tradition, des souvenirs inoubliables. Les enfants se lèvent tôt (yé, pas besoin de réveiller des grognons et de les presser!) et ils ont des étoiles dans les yeux. C’est spécial pour les enfants et c’est amusant pour les parents. Tant qu’ils y croiront, on continuera!

Anonyme a dit…

Où trouvez-vous les damnés lutins pour les mettre dans les pièges? Je voulais pas embarquer, mais ma fille de 8 ans est arrivée de l'école en me suppliant de fabriquer un piège...Comme c'est probablement le dernier Noël où elle croit au Père Noël, je pense que je vais me laisser convaincre, si je peux trouver un lutin...
Merci

Maman au carré a dit…

J'ai assez de mes deux lutins non-virtuels! Et ça leur donnerait des idées... en plus de celles qu'ils ont déjà.
;) Non merci.

Anonyme a dit…

Ahhh ben moi qui suis à la recherche de traditions, j'avoue que cette idée me plait. C'est bien plus rigolo qu'un calendrier de l'avent.

Ma poulette est encore petite (21 mois) mais je vais tenter le coup l'année prochaine.

Je vais aller faire quelques recherches là dessus, merci!

Caroline

Anonyme a dit…

AHAHA Je viens d'apprendre cette drôle de tradition... ou de tours... ouf pas trop au courant la madame !!! Mais que cela semble comique sans tombé dans l'exagération... mais je ne pense pas le faire... trop de réno dans la maison et celle-ci est tellement bordélique que les lutins coquin ni changerais pas grand chose =)

Virginie a dit…

Je trouve ça bien rigolo et mignon tout plein comme idée aussi mais ...c'est la toute première fois que j'en entends parler hihi... faudrait que je sorte plus souvent? Donc non je pense pas que je le ferai, et je suis trop zimparfaitement paresseuse...

Evelyne a dit…

Je voyais des lutins partout sur FB, je savais pas que c'était ça la raison. Je trouve l'idée sympa, mais je vais attendre que les enfants soient un peu plus vieux. Les trucs coquins on adore ici. Ceci dit, j'irais pas montrer à chaque jour mon piège à lutin, parce que dans le fond, c'est pour les enfants et le plaisir que ça leur fait plus que pour mes amis sociaux.

Ici on se fait critiquer sur le principe du père-noël. Quand j'étais petite ma maman ne voulait pas nous faire croire au père-noël, alors je découvre cette magie à travers mes enfants. Cependant, j'aime pas qu'ils ne remercient pas les grands-parents, les tantes et les oncles pour tous les cadeaux. La famille se casse vraiment la tête pour trouver les cadeaux parfait. Alors j'ai dit aux enfants que les cadeaux sous le sapin ça vient de la famille, mais que le père-noël laisse des cadeaux dans les bas de noël qu'on découvre le 25 au matin et si on a été gentil on reçoit en plus dans le bas une orange et si on a été méchant on reçoit une patate. Je trouvais que c'était un bon compromis... mais je me fais dire que non par mon entourage.... euh... c'est notre tradition et les enfants aiment ça et moi j'aime qu'ils comprennent que les gros cadeaux ça ne tombe pas du ciel, mais que c'est la famille qui leur offre. Enfin, je publicise pas trop ça sur les médias sociaux... j'imagine les commentaires. En attendant, depuis trois ans, la famille s'habitue à mon concept et commence à faire moins de commentaires. La gardienne de mon plus vieux me regarde comme si j'étais folle... ouf !!!

Nancy C a dit…

Quelle belle idée! Je ne connaissait pas ça du tout!
C'est ludique, c'est drole et c'est tout à fait mon genre!
Pour moi c'est comme un calendrier de l'avant mais actif!
+++1000!
Anonyme et la prof de 1 er année: WOW!

Anonyme a dit…

J'ai commencé le 1er décembre et mes enfants adorent ! Et moi aussi, je prend un plaisir fou le soir à préparer les mauvais tours du lutins, prise de photo et tout le tralala ! Par manque de temps je n'ai rien fait hier soir et ce matin : DÉCEPTION de le part des enfants. Pour me rattraper, j'ai dit qu'il doit préparer un gros coup pour cette nuit ! Merci pour les photos, je vais probablement vider le garde manger et faire une canne de Noel avec les cannes de conserves

Sophie a dit…

Evelyne :

Chez-nous aussi, c'est comme ça que ça fonctionne. Un cadeau de la part des parents et un cadeau dans le bas de la part du Père Noël

Cette année, ma fille de 3 ans a envoyé une lettre au Père-Noël avec des photos collées de ce qu'elle aimerait recevoir. Ish, pas du tout ce qu'on lui avait trouvé! Et pas mal trop gros pour le bas :) Donc on lui explique que ce sont seulement des idées pour le Père Noël, pour qu'il sache ce qu'elle aimerait, mais que ça va être une suprise ce soir-là.

Evelyne a dit…

@ Sophie

J'ai complètement influencé la lettre au père-noël de mon fils. Il a presque 4 ans. Je lui disais, mais t'aime bien les schtroumpfs, pourquoi pas demander des schtroumpfs. Très Z la maman. Je me suis qu'en même assuré que ce qu'il veut vraiment soit sur sa liste et les grands-parents sont plus qu'heureux de pouvoir acheter ce qui ne rentre pas dans le bas.

Je vais me mettre une patate cette année dans mon bas et une orange tout au fond. Je vais mettre une carotte dans celle de papa et une orange au fond. Je crois que la confusion à la signification de la carotte sera comique. Juste pour faire rire un peu.

Anonyme a dit…

Comment faire pour s' en procurer un?

Anonyme a dit…

Chez Canadian tire...BMR....Pharmacie Jean-Coutu aussi

Karine a dit…

je ne voulais pas embarquer dans une mode commerciale mais ils savent ( les magasins) comment nous avoir! Avec les sentiments. Ma fille a fait un piège a lutin malgré le fait que je lui disais qu'il ne devait plus en rester vu la popularité dans le voisinage. Le lendemain, met ses bottes son manteau et brave sa peur du noir a 5h du matin pour aller voir sa prise. Elle revient excessivement deçu. Comment ne pas tomber dans le "piège" de la folie des lutins quand on voit son enfant dans cet état. Le laisse-t-on commencer a se demander toutes les raisons du pourquoi son piège ne fonctionne pas seulement pour elle? Tous ses camarades en attrappe excepté elle. A-t-on réellement le choix?

Anonyme a dit…

Je peux vous dire que c'est super, les enfants vont se coucher sans trop de difficulté.
De plus, ils ont hâte de voir le lendemain quel est le mauvais coup que le lutin a pu faire.
SUPER

moue1957 a dit…

Eh bien moi je n ai pas d enfant a la maison et j ai un lutin tannant qui fait des mauvais coups que je publie sur facebook pour que mes tits enfants le vois et a noel je vais l apporté chez ma fille pour leur donné, je l ai eue seulement hier et j ai pris une photo du lutin sur mon balcon enneigé dans une boite hihihi ma fille qui n a pas trouvé de lutin a pris un toutou et elle leur a dit que s était un lutin apprenti et les enfants y croit hihihi c est trop cute

Edith a dit…

Et bien moi, je crois que de faire croire aux enfants qu'il y a des lutins qui se promènent dans la maison pendant la nuit c'est une mauvaise idée car on les garde dans la peur et dans la magie négative. De toute façon la magie ne fait pas partie de ma vie et de celle de mes enfants. Pour faire plaisir aux enfants je leur fait des petits tours comme mettre la brosse à dents dans les bras d'un toutou. Lorsqu'ils se lèvent ils ont un plaisir fou à découvrir ce que maman ou papa ont fait de cocasse. C'est encore plus plaisant je crois.