mercredi 5 juin 2013

L'école, ça devrait finir en mai...

... ou du moins les devoirs, les leçons et les examens!

En juin, on devrait initier les enfants à la prochaine année scolaire, en douceur. Et en profiter pour s'amuser. Pour leur faire aimer l'école et avoir hâte d'y revenir. On fait un projet (EN CLASSE, pas à la maison!). On écoute des documentaires. On ralentit. Slow-school, svp.

Je suis à boutte. Les enfants aussi. Oh! J'essaie de ne pas trop le montrer, mais franchement j'en ai ras le pompon! MissLulus a des examens plusieurs jours par semaine. JeuneHomme avait un exposé oral à préparer encore cette semaine.

Il fait beau. Il fait clair tard. On a eu un hiver difficile et sombre, là on a franchement envie d'en profiter. Le soccer est recommencé. Les détours par la crèmerie aussi. Les «Je peux-tu jouer avec la voisine d'en face. Elle est encore dehors!» se multiplient. Et j'ai pas du tout envie de refuser.

Et puis, comme s'il fallait en rajouter, c'est le temps des examens. Et les examens du Ministère. Est-ce que quelqu'un dans ces vastes grands bureaux pourraient penser que ce n'est pas la période idéale. Il fait chaud. Les enfants n'ont pas l'air climatisé dans leur classe (en tout cas, pas ici!). 26 enfants qui suent, qui bougent (en plus c'était le défi Pierre-Lavoie) et qui suffoquent dans une classe pour faire un gros examen. Eh bien! Je ne trouve pas l'idée géniale. On a tendance à surenchérir l'importance des examens ces temps-ci. On s'entend: on est tout de même juste au primaire! Je ne dis pas de ne pas étudier ou de ne pas se forcer, mais quand même! On s'entend disons que dans son CV plus tard, si elle a un DEC ou un BAC, ses résultats de français aux examens du Ministère, qu'elle ait eu 65% ou 85%, ça ne changerait pas grand chose... C'est mieux de partir sur une bonne base, j'en conviens, mais il ne faut pas exagérer... (C'est comme la folie des écoles secondaires, mais j'y reviendrai l,automne prochain. Ceci est mon dernier billet sur l'école d'ici septembre!).

C'est sans compter les conseils d'experts divers et les notes dans l'agenda qui nous disent de coucher les enfants tôt. On en a pas envie. Eux non plus. On prend plaisir à lire dehors, à aller manger une crème molle, à flâner au parc, on soupe plus tard, on vit... on vit dehors.

Alors, je propose que l'école finisse en mai. Qui serait d'accord?

37 commentaires:

Anonyme a dit…

Je ne suis pas d'accord... Les enfants ont déjà 8-9 semaines pour relaxer pendant l'été... Si en plus il faut que l'école se termine 3-4 semaines avant, ça en fait du temps pour pas faire grand chose ça!

Déjà que les 2 (même 3) dernières semaines du calendrier scolaire, il ne se passe pas grand chose...

C'est drôle, mais dans mon travail, je n'ai pas 2 semaines pour me préparer à mes vacances, et me mettre dans l'ambiance! Je travaille jusqu'à la dernière minute, et APRÈS je tombe en vacances!

Linele

Isa a dit…

Je trouve que les devoirs, il ne devrait JAMAIS y en avoir au primaire. C'est d'ailleurs ce qui est recommandé par plusieurs pédagogues et spécialistes du développement de l'enfant, qui malheureusement ne sont pas écoutés. Avec le rythme de vie qu'on a aujourd'hui, il est temps d'arrêter que l'école nous impose des tonnes de travaux comme si nous étions encore des mères aux foyers qui reçoivent leur enfant dès 15 h avec une collation tout prête. Dans la réalité d'aujourd'hui, on arrive à la maison à 18h et le souper n'est pas prêt! Et en plus des devoirs, ils nous culpabilisent parce que les enfants ne font pas de sport le soir... C'est parce qu'il faut bien souper, faire les devoirs et prendre le bain! Et ne pas les coucher trop tard!

Anonyme a dit…

@Isa, bonne idée! L'école devrait aussi offrir un service de souper et des plages horaires adaptés au vôtre. Nombrilisme...

Anonyme a dit…

Déjà que l'école ne dure pas longtemps, pas question de raccourcir l'année scolaire encore plus! Ils ont tout l'été pour se coucher tard et jouer dehors et aller à la crèmerie. Ce n'est pas la fin du monde que d'y aller molo du dimanche soir au vendredi afin d'assurer un bon temps de sommeil aux enfants. Le soccer? Et quoi encore? Vos enfants ne sont pas obligés d'y jouer. Et depuis quand est-ce que le soccer est plus important que l'école?

Isa a dit…

@ Anonyme : Suggérer ce que d'éminents psychologues et pédagogues demandent depuis des années n'est pas à mon sens du nombrilisme, et en attendant des changements, je me conforme bien aux règles établies par l'école. Toutefois, j'estime avoir encore le droit de défendre mon point de vue, qui est, comme je le disais dans mon message, partagé par une bonne part du monde scientifique. Aujourd'hui, les devoirs n'apportent que peu d'avantages par rapport aux inconvénients qu'ils engendrent pour les familles, et c'est un fait prouvé scientifiquement. Les enlever ou les rendre optionnels ne changerait rien ou peu de choses à l'éducation des enfants, mais en revanche cela réduirait de beaucoup les taux de stress chez les enfants. L'anxiété en bas âge est un problème grandissant dans la société, et ça aussi c'est un fait scientifique. Donc, en bref, enjeu de société à débattre? Oui. Un sujet qui m'intéresse en tant que docteur? Oui. Nombrilisme de ma part? Non, désolée je ne crois pas.

Gen la vilaine a dit…

L'école finir en mai, non, vraiment pas. Mais les devoirs, je suis totalement pour!

Je préfère 100 fois voir mes enfants jouer dehors que de les voir bougonner devant des devoirs qu'ils ne veulent pas faire. Surtout au primaire!

On impose déjà notre beat de vie de stressés à nos enfants. Ça serait quoi de leur laisser un peu de leur vie d'enfant 2-3h par jour....

Anonyme a dit…

@Isa Je ne dis pas que les devoirs sont nécessaires (ou qu'ils ne le sont pas), je dis que votre argument est égoïste car il est basé sur vos besoins personnels. D'ailleurs, les parents qui s’opposent aux devoirs sont souvent ceux qui sont débordés par leur propre travail ou qui n’ont simplement pas envie de « se taper ça » le soir.

Il y a également des études qui indiquent que les devoirs sont nécessaires afin de 1) permettre de faire un retour sur ce qui a été vu et 2) permettre au parent de suivre le cheminement de l'enfant et de s'impliquer dans son apprentissage.

Et...en quoi cela est-il pertinent de mentionner que ce sujet vous intéresse en tant que "docteur". Nombrilisme, oui et maintenant j'ajouterais vaniteuse.

Une réflexion s'impose, j'en conviens, mais cette réflexion ne doit pas être guidée par les besoins des parents d'alléger leur horaire chargé.

Isa a dit…

@ Anonyme : Lorsque l'on manque d'arguments ou que l'on a de la difficulté à les énoncer clairement, il est évidemment plus facile de se lancer dans des attaques personnelles, ainsi que de présumer et de juger de la réalité d'autrui. Traitez-moi d'égoïste et de vaniteuse tant que vous le voulez, cela ne changera rien aux faits scientifiques que j'énonce et que j'étudie, d'abord, et, de deux, au fait que mon argumentaire était beaucoup plus respectueux que le vôtre. Sur ce, bonne continuité, je quitte cette discussion avant qu'elle n'atteigne le point Godwin.

Anonyme a dit…

moi si ce n'était pas des devoirs à la maison, mon fils n'aurait surement pas passé son année, car il n'a pas compris la moitié de ce qui a été expliqué par le prof. Les méthodes de nos parents n'étaient pas mauvaises, c'est d'ailleurs celles-ci que j'ai dû utiliser avec mon garçon pour lui expliquer les additions et soustractions avec retenue. Mon fils a été diagnostiqué avec une douance sans tdah, et il est tombé sur un prof qui ne veut rien comprendre et surtout pas nous aider, car mon fils s'emmerde en classe. Alors, il n'écoute pas en classe et ne termine donc pas ses exercices à temps, et est par le fait même dénoter pour ça. Nous devons donc tout refaire à la maison avec lui pour s'assurer qu'il a bien compris. Nous sommes épuisés et avons bien hâte que tout soit terminé, parce que de l'aide nous n'en avons pas eu car nous n'en avons pas le droit. La douance n'étant pas reconnu comme nécessitant de l'aide. Douance n'égale pas plus intelligent, mais comprend différemment. L'an passé, nous avons eu un prof génial et motivant ce qui a aidé, mais cette année, mon mari et moi avons bien hâte que ça se termine. Et à mon avis, des examens du ministère il devrait y en avoir à l'année, pour que l'enfant soit évalué sur l'année et non sur un mois.

Anonyme a dit…

Je suis tout à fait d'accord . Pas d'examen ni devoir passé le mois de juin, du moins pour les enfants tu primaire. Ils ont toute la vie pour se stresser autant jusqu'à la St-jean. Toutefois, j'imagine le casse-tête des parents s'il fallait que l'école ferme à la fin mai... Me semble que le mois de juin serait super pour apprendre des choses amusantes ( Cours de secourisme, cirque, langue, cuisine, science ) sans mettre de la pression. Et aussi le temps de s'amuser et bouger ( Activité physique, piscine, olympiades amicales, classes vertes etc.

Anonyme a dit…

@Isa Je persiste et signe. Il y a toutes sortes d'études qui disent toutes sortes de choses... D'autres études démontrent le contraire de ce que vous prétendez, pourquoi les ignorer? Je le répète, en bout de ligne, peut-être que les devoirs devraient être éliminés (ou diminués), mais certainement pas afin d'accomoder les horaires chargés de certains parents. Si vous relisez votre message, vous constaterez que l'essentiel de celui-ci parle de vos propres besoins "nous impose" "comme si nous étions encore des mères au foyers" "avec le rythme de vie qu'on a aujourd'hui" "ils nous culpabilisent". Je serais très étonnée d'apprendre que ces études discutent de ce genre de "problèmes".

Anonyme a dit…

Depuis quand "faciliter la vie des parents" n'est pas un argument valable? Moi je trouve que c'est un foutu bon argument! Un parent "Zimparfait" c'est justement ça le principe, non? On trouve des moyens de se faciliter la vie un peu...Et on a bien le droit! Si ça fait pas de mal aux enfants, pourquoi on souffrirait? Pour gagner son paradis? haha Moi j'embarque pour un mois de juin relax, les flos l'ont mérité pis nous aussi!

Une femme libre a dit…

Le message agressif de l'anonyme qui répond à Ysa pue à plein nez celui de la mère au foyer qui, elle, a tout son temps et a été vexée de la phrase "comme si nous étions encore des mères au foyer qui reçoivent leur enfant dès 15h avec une collation tout prête". Encore une chicane mère au boulot et mère au foyer, misère, on a pas fini!

Anonyme a dit…

Je suis maman a la maison et je suis quand meme daccord en grande partie avec ce billet et avec Isa!!
Faut laisser les enfants etre des enfants caline....s'amusser dehors...sauter grimper courrir et oui jouer au soccer hockey ect bouger relaxer c'est aussi important que apprendre!!!!


Anonyme a dit…

Je suis maman a la maison et je suis quand meme daccord en grande partie avec ce billet et avec Isa!!
Faut laisser les enfants etre des enfants caline....s'amusser dehors...sauter grimper courrir et oui jouer au soccer hockey ect bouger relaxer c'est aussi important que apprendre!!!!

Anonyme a dit…

Je ne suis pas mère au foyer je ne suis la fameuse anonyme qui a répondu à Isa, mais je suis d'accord avec elle. Les devoirs ont leur importance et l'argument du "on a pas le temps lorsque nous arrivons à 18h00 à la maison et que le souper n'est pas prêt" ne tient pas la route. Il y a moyen de s'arranger autrement. Il y a moyen d'inscrire nos enfants à l'aide aux devoirs afin qu'ils puissent les faire avant le souper. Vers 10 ans, les enfants sont certainement capable de retourner à la maison par eux-même et de faire les devoirs avant le souper. Les parents n'ont qu'à les vérifier par après.

Bref, il existe des solutions. L'école, elle finie vers 15h00. Qu'on donc fait les enfants de 15h00 à 18h00???? Ils ont joué certainement puisqu'ils n'ont pas fait leurs devoirs alors pourquoi réchigner s'ils doivent les faire plus tard plutôt que de jouer?

Caroline a dit…

Moi ce qui me tue.. c'est les devoirs.. PITIÉ ! les enfants n'en peuvent plus et moi donc ! entre une gorgée de vin et la cuisson BBQ, essayez de faire un foutu devoirs.. aucun intérêt !

tous les tests, examens, etc. sont notés A+, A-, A, B, etc.
et je reçois le bulletin... en pourcentage ! wow ! super de vouloir suivre tout ça...

B+ pour une dictée avec 2 erreurs.. quel était le barème de note ???

Vite la fin d'année... VITE !

Anonyme a dit…

Je suis la "fameuse" anonyme. Désolée de vous décevoir, mais je suis avocate et je travaile plus que mon lot d'heures à l'extérieur de la maison, y compris à l'extérieur de la ville, de la province et du pays. J'ai un horaire chargé et je cours souvent après le temps. Je suis toutefois présente pour mes enfants et je prends le temps de faire les devoirs et les leçons avec eux parce que je crois qu'un parent impliqué dans le cheminement scolaire de son enfant sera plus à même ded détecter des éventuels problèmes ou faiblesses de celui-ci.

Est-ce que je dois parfois couper dans des sorties qui me plairaient (ou dans mes heures de sommeil...) pour y arriver, évidemment! Mais je refuse de faire porter les conséquences de mes choix par mes enfants et/ou la société.

Je suis également tout à fait pour laisser les enfants être des enfants,d'ailleurs, je crois qu'il s'agit d'un élément essentiel à leur développement. Nul besoin d'éliminer les devoirs pour y arriver.

Anonyme a dit…

Je suis prof au secondaire. D'accord pour les vacances en mai. Mais l'école n'est pas une garderie. Allez-vous garder vos jeunes à la maison?? hihi :)
Bonnes vacances!

Maman Prof a dit…

On pourrait aussi faire durer l'école toute l'année hein... pour les parents qui travaillent... C'est tellement un casse-tête pour eux de trouver un bon camp de jour...

Je suis horrifiée devant les commentaires des gens qui comparent l'école à leur travail. Êtes-vous au courant qu'il ne s'agit que d'enfants?! De petits êtres humains curieux qui ont envie d'apprendre en étant en action, en expérimentant la vie. Une salle de classe, c'est impersonnel, froid, sans saveur. En mai et en juin, c'est chaud, ça sent la sueur, c'est désagréable...

Quant à ceux qui disent que pendant l'été, les enfants ne font presque rien... C'est la faute à qui vous pensez?! Cessez de blâmer les parents qui veulent passer du bon temps avec leurs enfants et intéressez-vous aux vôtres un peu. Ça ne fera de mal à personne.

Signer «Anonyme», c'est vraiment lâche... surtout pour laisser ce genre de commentaires, hein... Vous avez peut-être raison. Vos enfants sont mieux à l'école qu'avec des parents qui n'en veulent pas à la maison et qui n'ont pas le courage de leurs opinions...

Anonyme a dit…

Je crois pas quelle parlait de finir l'école en mai mais de ne plus avoir de devoir au mois de juin et que les examens soient fait plus tot ! Et moi aussi je suis d'accord. Nous aussi l'école est une vraie fournaise rendue fin mai début juin. Je plains vraiment les enfants. Et oui,(gros mot) bouger courir et faire du social est aussi important que l'école sinon plus , pour le coté santé physique. Et si je devais rapporter du travail à la maison tous les soirs et bien je serais vraiment découragée ! 8 hrs de travail , 8 hjrs d'amusement et 8 hrs de sommeil. (un peu plus de sommeil pour les enfants) donc apres l'école c'est le temps de jouer . Peut etre quelques travaux pour les enfants qui ont plus de difficulté (vraiment dommage pour eux)... Pis c'est ben plate pour certaines choses mais la vie change, des fois on change de travaille pis des fois faut se résigner a faire des horaires moins le fun pour les parents et les enfants parce que oui, la vie coute cher, nourrir des enfants content de plus en plus cher, et si a la conception des enfants tout était dans un idéal, ca veut pas dire que ca peut pas changer quelques années plus tard, et ca fait pas de nous des mauvais parent. Des parents non épanouis , obsédé par leurs enfants, mais qui arrivent difficilement a joindre les bouts et ne peuvent donner lessentiels a leur enfants c'est pas ben mieux !!!! Moi je fais pas beaucoup d'heure au travail, et ca me TUE les devoirs littéralement !!!! Je commence a vieilir et deja le souper, quelques taches ménagere, le bain , les douches, jen ai mon truck ! jai droit aussi a une petite heure d'amusement dans une journée (gros mot) Je crois pas que ca soit trop demander !!!!

Anonyme a dit…

Pis c'est quoi d'écrire tout bonnement a quelqu'un (nombrilisme, égoisme etc) heu .... allo, on est toutes dans le meme bateau, on est la pour s'entraider ou se caller !?!?! Oui ont peut ne pas etre d'accord mais de la a utiliser des termes comme ca, cest quoi ca ?!?!?! Allo ????? que la société se reveil et s'adapte a la situation des femmes, aujourdhui la plupart des femmes travaille, et des fois oui par épanouissement mais aussi beaucoup PAR NÉCESSITÉ, pis pas juste pour s'offrir du Gros luxe , mais pour offrir le meilleur a nos enfants !!!!!! Juste de savoir le prix d'Une bonne épicerie avec un bon choix de menus santé (plusieurs fruits et légumes ) pour une famille de 4-6 personnes, y a de quoi a justifier que des meres travaillent plus dheures que voulus !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! On est toutes des bonnes meres qui font de leur mieux !!!!!!!! Ca va tu finir par passer le message !!!!! Pis oui !!!!! CEST PAS UN CRIME DE VOULOIR PRENDRE AUSSI DU BON TEMPS MEME SI ON A PLUSIEURS ENFANTS c'est bon pour la santé mentale !!!!!!!!!

Anonyme a dit…

On est chanceux, cette année, la température est de notre côté: on a déjà connu des canicules en plein mois de mai, pendant les examens du Ministère. Cette année, dans les écoles, la température est parfaite!
Certains enseignants aimeraient bien avoir quelques jours de plus pour finir leur révision, mais les dates d'examens sont fixées par le ministère et nous trouvons qu'ils sont fixés un peu trop tôt dans l'année. Essayez de tenir ces groupes d'enfants occupés et sages pendant 12 longues journées, alors que tous les examens sont terminés.

Les devoirs et leçons, on peut souvent les avoir à la semaine, ce qui nous permet d'en faire une bonne partie le weekend.

J'adore l'idée de prendre du temps à la fin de l'année scolaire pour se préparer à la prochaine année (rencontrer son futur enseignant, avoir un aperçu du programme,etc.) Seulement, les enseignants sont débordés avec toute cette correction et les groupes ne sont pas encore formés...

Sur ce, bonne continuité! Ne lâchez pas, ça achève! ;)

Anonyme a dit…

Je suis enseignante en 6e année et je suis totalement contre les devoirs (à ne pas confondre avec étude, cependant). C'est une façon de faire bien ancrée dans notre société bien que son inefficacité ait été démontrée par plusieurs études sérieuses. Cependant, là ou le propos de ce billet me dérange un peu, c'est qu'il reflète l'habitude de certains parents de voir l'école comme une garderie. Je suis désolée, mais j'ai été formée pour enseigner et non pas pour animer un camp de jour pendant deux mois

Une prof engagée! a dit…

Je suis également une enseignante!
Qu'est-ce que ça me chagrine de lire vos messages.

J'aime travailler avec vos enfants, être là pour leurs peines, leurs réussites, leurs yeux plein d'étoiles, trouver des solutions à leurs difficultés avec votre soutien et surtout, enseigner!

Il est vrai que les devoirs et leçons peuvent paraître fastidieux ainsi qu'une perte de temps. Ils permettent cependant de revoir la matière et de l'appliquer. Ils vous permettent également de constater les difficultés rencontrées par vos enfants. Il nous faut également passer beaucoup de temps à gérer les devoirs non faits. (Temps repris aux récréations ou lors d'activités facultatives afin d'être conséquent avec nos exigences...) C'est aussi fastidieux pour nous.

Pour ce qui est des évaluations, il est difficile de les faire plus tôt. Il faut bien enseigner la matière avant de l'évaluer! (Respecter la progression des apprentissages) Nous devons également donner des explications supplémentaires aux élèves qui butent sur certaines notions, faire des évaluations formatives afin de permettre aux élèves de s'améliorer et d'appliquer la matière. Nous tentons de donner les meilleurs outils avant de passer ces fameux examens. Nous les jugeons parfois très difficiles (Ça m'a déjà pris 3h pour réaliser celui de mes élèves de 6e!) mais nous devons tout de même évaluer nos élèves à l'aide de ceux-ci.

Malheureusement, chaleur ou pas, nous avons besoin de tout notre temps. Le "relâchement" des dernières semaines nuit aux enfants (Certains parents cessent même la médication de leurs enfants). La révision est importante et les devoirs donnés sont souvent pour soutenir la matière incomprise par la majorité.

Il est effectivement vrai que la DERNIERE semaine nous en profitons pour avoir du plaisir avec nos élèves. Nous planifions des activités (le ménage aussi!) où nous pourrons vivre des instants de bonheur avec les ptits ou grands cocos qui ont partagé un an de notre quotidien.

Anonyme a dit…

Je suis enseignante de 6e...et je suis totalement en accord avec les 3 dernières interventions. Difficile de faire ressortir les livres de maths et français quand les examens sont terminés, alors imaginez si ceux-ci étaient en Mai...Je ne suis pas non plus monitrice de terrain de jeux mais enseignante.

En famille à Londres a dit…

Billet d'humeur, je crois, parce qu'à bien y penser, faudrait faire sauter les bains et la crèmerie avant les devoirs, il me semble. Non mais, il n'y a selon moi aucun argument valable dans ces propos. Je comprends que la vie de parent n'est pas toujours facile (j'ai moi-même 2 enfants en bas âge), mais tout de même, il faut savoir mettre les priorités à la bonne place. Je vis en Angleterre et ici, l'école dure jusqu'au 25 juillet. Il fait beau, il fait clair tard, mais on va à l'école quand même! L'école commence à 4 ans et les enfants ont des devoirs dès la première année d'école, à partir de la fin de l'année scolaire pour se préparer à l'année suivante. Je n'aime pas être moralisatrice, mais là...

ganesh46 a dit…

+1 avec "en famille à Londres".
déjà que les enfants n'ont pas beaucoup de jours d'école (en France 8 semaines de vacances d'été, c'est énorme) alors si on ralentit le rythme déjà en juin ils n'apprendront plus rien...bon ici il n'y a pas d'exams mais mon fils ira à l'école jusqu'au 5 juillet (date officielle des vacances d'été) ....et fera des devoirs de vacances....le fun c'est bien mais l'instruction c'est aussi important!

Anonyme a dit…

Moi je suis prof au primaire et c'est décidé, à partir de l'an prochain, je ne donne plus de devoirs! Trop de gestion ( pour le prof et les parents, et surtout pour les enfants) pour pas beaucoup de retombées positives ( en fait, j'en vois aucune!).

Anonyme a dit…

Beau débat !!! sans réponse "officielle". Il y a tellement de variable...la facilité ou non des enfants d'assimiler la matière, l'horaire des parents, le degré d'implcation, etc. JE travaille aussi en milieu scolaire....peu importe les arguments, il y a des pour et contre, c'Est comme dans tout. J'ai la chance d'avoir des enfants plutôt autonomes côté devoirs.....même en 1ere année. P-t que si mes enfants avaient des difficultés, ça se passerait autrement sûrement....c'Est difficile d'arriver à un consensus sur un sujet comme ça !!! chacun ses choix de vie, ses priorités. Et oui....rendu à ce temps ci de l'année, on a envie de tout lâcher....mais en même temps je me dis : on va savourer ENFIN les vacances quand elles seront là pour vrai !!! quand tout sera terminé....quelle sensation de wow ! oui on a envie de tout relâcher....mais quand on sent les vacances approcher, c'Est un peu le réflexe aussi ! c'Est normal ! ça fait partie de....mais de persévérer jusqu'au bout aussi, ça amène du bon, de la fierté.

Anonyme a dit…

Si l'école finissait en mai, les enfants (et les parents) seraient tannés au mois d'avril. Je suis d'accord que le soccer et la crèmerie, c'est vraiment pas des arguments pour qu'on cesse d'étudier avant le temps. L'éducation, c'est ce qui vaut le plus cher pour les enfants, leur meilleur police d'assurance pour évoluer dans la vie. Un peu d'effort s'il vous plait !!!


Nathalie, mère de 3 enfants et travailleuse autonome

Anonyme a dit…

On pourrait se poser la question pourquoi est-ce que le soccer commence avant la fin de l'année scolaire?

Est-ce pertinent?

Anonyme a dit…

Il faut travailler fort et un peu d'effort même si il fait chaud cela n'a jamais tué personne. C'est ça des obligations. Il y a un moment pour les etudes, un autre pour s'amuser et voilà!

Une femme libre a dit…

Aller jusqu'au bout, faire des efforts, reporter les gratifications à plus tard et les avoir méritées, voilà des valeurs que je veux transmettre à mes enfants! Les jeunes décrochent de l'école plus ici qu'ailleurs et les parents qui ne valorisent ni l'école ni l'effort y sont pour quelque chose. C'est dommage car la plus grande richesse d'un pays ce sont ses enfants et leur éducation.

Ceci dit, les devoirs au primaire sont inutiles et contre-productifs mais pas seulement en mai-juin, toute l'année!

Se coucher tôt pour être en forme et travailler jusqu'à la dernière journée en classe, ça, je suis pour!

Anonyme a dit…

Tellement! C'est LA question !

Claudia Tozzi a dit…

Moi je suis une adulte de 42 ans et j'aime après une journée au boulot, relaxer, m'amuser, me faire plaisir puis je me rappelle très bien qu'enfant, c'était ma seule et unique préoccupation...

Les devoirs servent surtout à valider si les enfants ont bien acquis la matière enseignée, non!? Alors qu'on fasse un devoir à la maison ou un exercice en classe le lendemain, qu'est-ce que ça changerait?

Tout l'monde est d'accord pour dire que tout coûte cher et qu'on doit travailler alors serait-il possible que puissions avoir au moins un peu de plaisir entre le boulot (et l'école) puis l'heure du dodo au lieu de continuer à travailler sur des devoirs et projets!?

Pour ce qui est des vacances plus tôt, c'est déjà assez complexe à gérer et dispendieux (surtout lorsqu'ils sont ados mais pas assez vieux pour travailler)... Je ne connais pas grand parents pouvant se permettre 3 mois de congé chaque été...

Pour ce qui est de l'anonyme frustrée qui s'est défoulée sur Isa, je crois que c'est une maman qui ne se donne pas le droit et le temps de s'amuser, pas plus qu'à ses enfants et c'est pourquoi c'est une FRUSTRÉE DE LA VIE comme ça.

J'ai eu 2 cancers à 28 ans puis un de mes enfants n'est pas normal et voudrait mourir, je connais aussi plein de gens morts bien jeunes, tout ça me pousse à vivre heureuse et à prendre le temps de rendre mes enfants heureux. Si l'un de nous mourrait cette nuit, la dernière soirée passée ensemble à la façon de mère anonyme serait retour à la maison, devoirs leçons souper bains et dodo!?!? Non merci!!! Très peu pour moi!! Les devoirs sont bien vite expédiés et pas besoin de 32 multiplications pour voir que notre enfant a compris... Après 5 moi j'écris un mot sur le devoir du genre: ''notions de multiplications bien acquises, merci.'' et je signe! J'avoue que si il y a des trucs incompris j'insiste un peu plus mais nos soirées et nos week-end on les passe à avoir du bon temps parce que le temps c'est précieux. Vive les (z)!!! Je suis fière d'en être une!!

Anonyme a dit…

Quand j' étais petite ( j'ai presque 37) je n' avais pas le droit de jouer dehors avant les devoirs et le souper. Mes 2 parents travaillaient. Les SDG scolaires n' existaient pas pour mon groupe d' âge. Mes parents ne passaient pas leur soirée superviser nos devoirs ( on était 2).
L'école finissait le 23 juin. On avait des devoirs jusqu'à la mi-juin.

Je suis d' accord pour des vacances estivales plus tôt. Par contre, je vote pour moins de journées pédagogiques ( il y en a minimum 1 fois par mois).
Mais à mon avis, les temps d' étude et de devoir sont importants.
lacook