lundi 8 septembre 2014

10 choses à faire durant la rencontre de parents

Parce que vous êtes capable de faire plusieurs choses à la fois, voici 10 choses à faire lors d'une rencontre de parents pour connaître le nouveau prof de votre enfant.

1) Écouter. Souvent, les profs nous disent sur quoi focusser, nous explique le fonctionnement de leur classe (et des devoirs) en plus de nous révéler comment communiquer avec eux (sont-ils plus agenda, texto ou courriel).

2) Poser des questions. C'est à peu près le seul temps où on a accès à eux pendant autant de temps. Mais on pose des questions pertinentes et générales; ce n'est pas le moment de parle devant tous de nos inquiétudes toutes personnelles concernant notre enfant.

3) Observer... Les autres parents! Ah que c'est instructif. Plus vos enfants grandissent, plus vous voulez associer la face du petit tannant qui revient toujours dans la conversation du souper à la face du parent correspondant. Les ressemblances sont frappantes.

4) Prendre des notes. Tout en "évaluant" les parents, vous pouvez sûrement cibler quelques enfants avec qui vous ne voulez pas que votre enfant se lie d'amitié. Commencez la "black list" des petits amis qui ne viendront pas chez vous... (On le fait tous, essayez pas!)

5) Examiner le professeur et son environnement de travail. Ça peut vous aider pour trouver le cadeau que vous devrez lui donner à Noël et à la fin de l'année... Ça peut toujours servir. Est-il plus rouge ou blanc? Zen ou hyperactif?

6) Ne pas faire d'éclat. Ce n'est ni le temps de faire une envolée contre le ministère de l'Éducation, contre les règlements de l'école sur les lunchs santé-écolo, sur la piètre allure de la cour d'école ou vos problèmes avec le transport scolaire: vous vous trompez d'instance. Vous êtes avec le prof de votre enfant, concentrez-vous! Et n'oubliez pas que les autres parents et le prof aussi vous observent.

7) Jeter un coup d'oeil dans les affaires de vos enfants. Vous verrez si étrangement, il est bien ordonné à l'école alors qu'il peine à ranger ses millions de Lego à la maison (piquez le moyen d'incitation au rangement du prof!)

8) Ne pas faire honte à votre enfant. Ne laissez pas de surprises dans son bureau, ne collez pas de "ti-collants" sur son étui et ne parsemez pas de mille et un petits coeurs le mot que vous devez lui écrire. Le souhait des enfants: que leur parent ne se fasse pas trop remarquer...

9) Remarquer la classe. Notez mentalement la disposition des bureaux, les affiches qu'il y a sur le mur (souvent certains verbes y sont inscrits presque en entier... Alors votre enfant devrait avoir le réflexe de s'y référer et ne pas avoir ces fautes dans ses travaux!), les coins intéressants (le panier avec les jeux de logique, le coin des revues, etc.), etc. Ainsi, ça vous donne des points de repère quand votre enfant vous raconte sa journée.

10) Respirer. N'oubliez pas que votre enfant est au primaire. Il doit apprendre, progresser et avoir de bonnes notes. Selon ses propres compétences et ses forces. Performer à tout prix, au primaire, c'est du délire. Personne ne va lui demander sa moyenne en mathématiques en 3e année du primaire quand il postulera pour son emploi. C'est important l'école; les notes moins. Il faut surtout préserver le goût d'apprendre, l'imagination et la curiosité intellectuelle. Le reste suivra.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Remplissez la paperasse (fiche urgence santé, bénévolat, prêt de matériel, sortie à accepter, etc.).

Ne parlez surtout, surtout pas de votre enfant: quel mauvais endroit. Laissez un message à l'enseignante lui donnant les informations que vous souhaitez lui dire.

Sophie a dit…

et surtout soyez présents à la rencontre!!!!

Anonyme a dit…

j'adore le 10 :)

Et la rencontre de profs : quel bel endroit pour tester des techniques de lâcher prise ... lorsque j'en aurai bien sûr.

Gen la vilaine a dit…

SVP!!!! N'arrivez pas en retard!!!! C'est terriblement 1 - Dérangeant pour l'enseignant qui essaye de véhiculer toute son info dans le peu de temps donné et 2 - Frustrant pour les parents que ça intéresse vraiment!

Anonyme a dit…

Bonjour,

Pas d'accord avec le numéro 4... En tant qu'enseignante, j'ai vu souvent des parents qui semblaient "pas d'allure" mais dont les enfants étaient adorables. Je trouve ça triste qu'ils soient déjà étiquetés avant même de les connaitre...

Isabelle Simard a dit…

Surtout soyez-en! :)