vendredi 2 mai 2014

À quand les prismes triangulaires du lâcher prise?

Auuuuuuuu seeeeeeeecouuuuuuuuurs! Les cubes d'énergie en lien avec le grand Défi Pierre Lavoie sont de retour! Le cauchemar de bien des parents! Dès le retour du dépliant du défi - et la feuille de compilation des cubes accumulés - dans le sac à dos des petits (il y a quelques jours), on a entendu un vent se lever... Le vent de l'écoeurantite totale des parents pour ces genres de défis! 

Je n'ai rien contre la cause ni contre le grand défi Pierre Lavoie. Tant mieux si le but est d'encourager les gens à bouger, mais la méthode est boîteuse. Je me demande bien quel parent a du temps de lousse le soir pour faire encore plus d'activités physiques. Je pense tout particulièrement -et ils sont nombreux - à ceux qui arrivent passé 18h à la maison après leur longue journée de travail avec tout le temps perdu dans le transport et qui, là, entre le souper à préparer, les boîtes à lunch à vider (et à remplir!), une brassée de lavage à faire, les devoirs à superviser, les crises à gérer, les bains à donner, les traineries à ramasser, le souper à manger, la vaisselle à faire, etc. a réellement le goût de sortir dehors et bouger en famille. Qui a encore de l'énergie? Et qui - SURTOUT - a le temps? 

Oui, c'est important de bouger! On le sait: les journaux, la télé, les études, les magazines et les pubs nous le répètent assez. Mais faites ce que vous voulez... Les familles manquent de temps! Elles voudraient bien bouger plus, mais franchement elles n'y arrivent pas. Même si elles gagnent des "cubes", ça ne les motive pas du tout. Et dans tout ça, je trouve les écoles un peu hypocrites d'embarquer dans ce grand mouvement supposément conçu pour faire prendre de bonnes habitudes de vie aux petits. Elles participent plutôt à faire sentir les parents encore plus coupables de ne pas parvenir à tout faire comme il se doit.  Le cubes rajoutent une source de culpabilité supplémentaire aux parents. Beaucoup le font parce que «les autres le font» et craignent de se faire juger s'ils disent que ça n'a pas de sens! Eh bien, disons-le une fois pour toute: «Les cubes d'énergie, c'est de trop!». Ça suffit! Notre cour est déjà pleine, nos soirées sont ultra bookées, on peine à passer ne serait-ce que 30 minutes à relaxer et à jaser en famille chaque soir (pffft chaque soir!!! Qu'est-ce que je dis là? Un soir, ce serait déjà beau!!), nos enfants ont encore des devoirs et des projets spéciaux (vous savez ceux qui nécessite un maudit fusil à colle chaude!!), on est crevé de l'hiver qui a été crissement dur sur le moral et là, juste quand on commence à vouloir souffler un brin, s'asseoir 15 minutes dehors ou prendre une marche vers la crèmerie: bang! On nous garoche les maudits cubes d'énergie. Et l'école endosse le projet alimentant la compétition entre le classes et les élèves? Ça suffit!!! Vous voulez qu'on participe à 100% dans ce concours de cubes? Arrêtez les devoirs, ce serait déjà plusieurs heures par semaine qu'on gagnerait pour bouger... 

Non, ça ne m'encourage pas à bouger dans le plaisir... Je le fais par obligation! En fait, je ne le fais plus depuis trois ans. Finito, le défi Pierre Lavoie et les cubes. Comme dirait l'autre «C'est trop pour moi!». Je n'embarque plus. Je suis tannée que l'école nous entraine dans des projets qui ne nous conviennent pas sous de faux prétextes. Qui peut être contre la vertu? Qui peut dire qu'il est contre le défi Pierre Lavoie? Qui peut être contre l'idée de passer le message que bouger ou faire de l'exercice, c'est bon pour la santé? Personne. Alors peu de gens osent dire qu'ils tournent le dos aux cubes d'énergie... Pourtant, on a le droit. Ce n'est pas qu'on rejette le beau principe derrière cette initiative, mais les moyens ne nous conviennent pas. C'est tout. Et ça n'altère en rien qui on est comme parents. Loin de là...
Tout en pestant contre les cubes d'énergie, je me suis demandée si on ne devrait pas lancer les tout nouveaux cubes d'énergie des (Z)... À chaque fois que vous tournez les coins ronds pour un truc pas vraiment important, vous gagnez les fameux prismes triangulaires d'énergie... de l'énergie que vous «sauvez» pour vous, pour faire ce que vous voulez! Du temps pour faire autre chose.

Vous pourriez aussi gagner des points chaque fois que vous biffez sans la faire une tâche de votre interminable to-do list. On a toutes tendance à trop mettre d'items pour une seule journée. Alors, on fait le ménage dedans avant même de commencer... Et pouf! Un beau prisme triangulaire d'énergie pour vous, car vous avez économisé de l'énergie en ne la dépensant tout simplement pas!

Vous pourriez aussi accumuler des prismes quand vous déléguez des tâches à d'autres, quand vous payez quelqu'un pour le faire à votre place ou que vous êtes capable de survivre tout en sachant qu'un truc n'est pas fait, sans vous justifier, sans vous sentir coupable et sans besoin de désensibilisation (exemple: se coucher même si votre évier déborde de vaisselle).  Bref, chaque fois que vous lâchez prise sur un aspect (aussi minime soit-il!) de votre vie, on vous donne des beaux prismes triangulaires... Il me semble que cette les prismes triangulaires feraient pas mal plus de bien aux parents (et aux enfants qui auraient des parents moins stressés!) que les cubes, non? 

Sauf qu'en y pensant bien, il nous faudrait plutôt une forme géométrique aux coins ronds, ça existe? 

24 commentaires:

Anonyme a dit…

Une sphère (ou une boule) d'énergie!

vieille sacoche a dit…

AMEN !

Anonyme a dit…

tellement vrai !

Caro a dit…

Ma fille de 3 ans fréquente la garderie et j'ai eu la surprise de voir le beau carnet du défi dans son casier cette semaine.

Je m'en confesse, j'ai mis le carnet à la poubelle et je vais voir si on va m'en reparler. :)

C'est bête à dire mais à bien y penser je pense que ce fameux défi devrait justement se faire dans les garderies, dans les 5 premières années de vie.

Ensuite le défi devrait s'adresser aux école pour qu'ils fassent bouger les élèves en accordant plus de temps pour l'exercice physique et pour organiser des sports pendant l'heure du lunch et des récréations.

Je pense qu'il faut bien sûr conscientiser les parents à la cause mais les médias s'en chargent plutôt bien.

Je suis en complet accord que les parents n'osent rien dire, on chiale entre nous mais on ne le fait pas auprès des bonnes personnes. Je vous vois bien partir une page pour les témoignages des parents exaspérés. Peut-être que les organisateurs pourraient améliorer la formule en lisant quelles sont les difficultés des familles. C'est une idée comme ca. :)

Anonyme a dit…

Je dois vous avouer quelque chose... Je suis prof et le défi des cubes énergie, ce n'est pas trop ma tasse de thé. Je dois compiler à chaque semaine les «foutus cubes» et c'est sans compter ceux ont oublié le carnet à la maison, qui l'ont perdu, etc. Bien entendu, je suis pour que les enfants bougent, mais en plus de surcharger les parents, cela surcharge les profs et surtout, les enfants! Ne pouvons-nous pas bouger simplement pour le plaisir?

natacha a dit…

Tellement! Et le pire,d ans toute cette hypocrisie des écoles, c'est qu'eux ne font rien pour faire bouger les enfants!!! Ma fille va à la maternelle. Pas de récréations et seulement 1/2 heure d'éducation physique par SEMAINE !!!! Non mais ils nous prennent pour des twits? Avant de nous culpabiliser de notre manque de temps, et par le fait même, pousser nos enfants à nous faire sentir mauvais pcq qu'on ne ramasse pas assez de cubes, qu'ils les fassent bouger aussi pffff

Patricia a dit…

Merci mon Dieu pour votre billet ce matin, vous l'enlevez les mots de la bouche!

Maman Tupperware a dit…

Exactement ce que j'en disais cette semaine. Ici, on le fera parce qu'on a le temps (congé de maternité de bébé 4 en cours!) mais sinon, on ne l'aurait pas fait.

http://michellemarcoux-mamantupperware.blogspot.ca/2014/04/le-defi-pierre-lavoie-ou-comment-un.html

Anonyme a dit…

Et si l'école s'occupait des «vraies affaires», comme disent les politiciens. Fichez-nous la paix avec les cubes d'énergie, les cubes de matière grise, les boîtes à lunch écologiques et concentrez-vous sur votre tâche: l'instruction. Laissez-nous faire notre boulot de parent et faites le vôtre. Moi, quand la prof de mon enfant me dit, en rencontre de parents, qu'il faudrait que je trouve des défis supplémentaires à mon enfant en mathématique (!), mais qu'elle prend du temps pour la boîte à lunch, je pense qu'il y a une confusion des rôles...

Anonyme a dit…

Asti de cubes d'énergie...
Ça nous pousse à une seule chose : au mensonge, voilà.

T'as fait 20 minutes de vélo ? Tiens 2 cubes d'énergie (on est supposé en compter un seul, mais notre flot le sais-tu lui si ça fait 20 minutes ou 30 minutes ? Non tout ce qu'il veut c'est ramasser des asti de cubes d'énergie). Ton petit frère faisait du vélo avec toi ? Tient, on double tes cubes d'énergie (même si le petit frère en a fait 8 minutes top chrono).

Moi aussi ça m'énerve le grand défi Pierre Lavoie. Une semaine ce serait ben en masse, mais QUATRE ?"?"??!!"!//$?

HAAAAAAAaaaaaaaaa........

Anonyme a dit…

@ Anonyme. L'exercice, l'écologie et l'environnement ne sont pas de "vraies affaires"? L'instruction (ou plutôt l'éducation" ne se résume pas au français et aux mathématiques! Peut-être tournez-vous les coins ronds comme parent, ce qui nécessite une intervention dans d'autres milieu? Le nombre d'enfants obèsese AU PRIMAIRE est alarmant. Fermez la télé et laissez de côté les jeux vidéos et faites de l'exercice! Personne ne parle de courir des marathons, dansez, marcher, faites de la bicyclette ou de la trotinette, nagez... Je suis bien d'accord d'offrir plus de place à l'activité physique en milieu scolaire, mais cessons de nous fermer les yeux, nous devons aussi faire notre part.

Marie

Anonyme a dit…

un cylindre d'énergie! comme une tour à eau! on la remplie ben pleine! gogogo!

Anonyme a dit…

@Marie
je suis bien d'accord que comme parents, nous avons la responsabilité de faire bouger nos enfants (de bien les nourrir, les éveiller à la lecture, aux arts,etc, etc, etc!) mais les cubes c'est ''too much'' selon moi.
J'habite une ferme. Mes enfants sont pratiquement toujours dehors à grimper, jouer dans le sable, construire des cabanes. Ils transportent mes mauvaises en brouette pour s'amuser, s'occupent de bêcher 'leurs tomates' dans le jardin. Je les ai compté monter les escaliers du sous-sol à l'étage 12 fois aujourd'hui! Ils sont tout sauf sédentaires, mais pas grand chose qui fait significativement augmenter le rythme cardiaque.
Un moment donné faut pas virer fou.
Une autre Marie

Anonyme a dit…

Ok. Je l'avoue: J'ADORE les cubes d'énergie. Je suis mère de deux enfants, 9 ans et 4 ans, et on trippe défi Pierre Lavoie. On sort les vélos, on condamne la rue pour faire des games de soccer ou de hockey, on fait des party disco dans le salon... Mon chum et moi on s'organise même pour simplifier les soupers pour avoir plus de temps pour faire des cubes. À chaque année, les enfants sont tout excités que le défi commence et c'est contagieux!
Cette semaine, notre plus vieille était frustrée d'avoir trop de devoirs et de ne pas pouvoir faire assez de cubes à son goût, elle a donc décidé de faire une demande officielle à la direction de couper les devoirs durant le mois de mai. Elle a fait signer la moitié des élèves de l'école et elle a déposé sa requête. Vous savez quoi? La direction s'est montrée ouverte à la discussion!!
On manque de temps? D"accord. Mais il faut couper ailleurs, pas dans les cubes!

Anonyme a dit…

Moi, je suis seule avec mon fils et je travaille. Quand j'arrive le soir, c'est la course contre la montre, souper, devoir, bain, dodo, un moment donné trop c'est comme pas assez. Le défi est bon, mais les enfants sont brûlés de leur journée et nous aussi. Il faut être réaliste aussi un moment donné et faire ce qu'on est capable de faire. L'école devrait les faire bouger davantage ça aiderait déjà au départ et pourquoi l'école ne prendrait pas la responsabilité de ses cubes d'énergie? Ça augmenterait les heures d'éducation physique au lieu de leur faire écouter des films un vendredi après-midi

Anonyme a dit…

Paresseux! Si tu n a pas le temps pour danser 15 minutes dans le confort de ton salon avec ta progéniture et avec le plaisir de le faire avec eux, bien je plain ces pauvres enfants de vous avoir comme parent.

Une femme libre a dit…

Ce sont les devoirs qu'il faudrait enlever, pas les cubes d'énergie! Bouger, c'est excellent pour toute la famille. Si on n'ouvre pas la télévision la semaine, surprise, on en a du temps! L'obésité est un problème réel,il faut la combattre et donner de bonnes habitudes aux enfants. Et c'est la responsabilité des parents d'y voir. L'école aussi devrait faire sa part évidemment et inclure plus de périodes d'activité physique à l'horaire. Si toute notre vie tourne autour de métro boulot dodo, faut y changer quelque chose! L'inertie ne combat pas la fatigue, au contraire. Les gens peu en forme sont lourds et toujours fatigués. Un peu de courage, de stamina, d'exemple, que diable! Arrêtez de chiâler et bougez!

Ceci dit, l'idéal ce serait vraiment de bouger pour le plaisir plutôt que pour accumuler des cubes, comme le fait remarquer une prof en commentaire. Mais si ça prend des cubes pour inciter ou forcer les sédentaires à se botter le c.., go pour les cubes!

Une femme libre a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
Anonyme a dit…

L'éducation ne se résume pas au français et au mathématiques, je suis bien d'accord. Mais je persiste et je signe, c'est le rôle de l'école d'apprendre ça à nos enfants. Les valeurs comme l'écologie et les saines habitudes de vie, c'est mon rôle de parents de leur apprendre ça. Je ne m'ingère pas dans la manière dont le prof gère sa classe, je ne lui permet pas de gérer comment ça se passe à la maison. Je ne tourne absolument pas les coins ronds comme parent. Mes enfants mangent bien, font de l'exercice et je reçois même souvent des petits papiers de «boîte à lunch parfaite» de l'école. Mais je trouve ça absolument ridicule que l'école perde son temps à m'envoyer des papiers semblables, mais me demande de trouver des défis supplémentaires à mon fils parce que ce que l'enseignante fait en classe est (et c'est la prof qui le dit) trop facile pour lui... Elle dirait quoi, la prof, si je lui envoyais des petits mots sur ce qui, selon moi, serait une plan de travail parfait?

Anonyme a dit…

Les profs ont décidé à notre école l'année dernière de ne pas participer au Défi. Les parents ont voulu le faire cette année donc le Défi est de retour cette année et les parents doivent gérer les cubes de A à Z.

Anonyme a dit…

Les mautadis cubes d'énergie... Je suis la maman de quatre enfants et je ne le prends pas ben ben de me faire traiter de paresseuse parce que les cubes d'énergie me tapent royalement sur les nerfs.

Mes enfants bougent beaucoup, ont des repas de bonne qualité nutritionnelle, ne sont pas obèses et ne passent pas leur temps devant la télé. Oui, parfois ils vachent et mangent des chips devant un film à l'occasion, mais ça reste des jours spéciaux (genre une fête ou une pédago pluvieuse)et non la norme chez nous.

Le problème avec les cubes d'énergie, c'est que ça entraine de la compétition entre les enfants : un tel a fait 110 cubes d'énergie, un autre en a fait 150. Hey, j'ai entendu qu'un enfant en avait fait 800 en une semaine !!!! Je soupçonne effectivement les parents d'en rajouter pour ne pas que leur progéniture arrive dernier au défi.

Un autre point qui fait que ça me tape sur les nerfs : À cause de ses cubes d'énergie, je peine à les faire rentrer dans la maison pour souper et faire faire leur devoirs, ils veulent ressortir après souper, me demande de prendre en note tout ce qu'ils font, cours dans les escaliers parce que ça fait des cubes. Bref, les soirs de semaine deviennent un casse-tête avec tout ça.

Ceux qui pensent que ça nous écoeure parce qu'on veut pas qu'ils bougent sont dans le champ, mais c'est plutôt parce que ça rajoute sur tout ce qu'on a déjà à gérer, en plus d'apporter une compétition entre les enfants dont je me passerais certainement.

Je suis d'accord avec la proposition : si ont fait les cubes d'énergie, on laisse tomber les devoirs le temps du défi Pierre Lavoie. Y'a juste 24 heures dans une journée.

Anonyme a dit…

La seule chose que je puisse dire en tant que professeur est que nous avons la même pression que vous les parents envers ce défi... Il nous demande une gestion énorme et sincèrement le mois de mai étant le dernier mois avant les évaluations de fin d'année, on s'en passerait royalement de ce défi. Nous en avons amplement sur les bras....

ganesh46 a dit…

Bah alors le faites pas....vous n'irez pas en prison.
c'est triste de devoir dire aux gens comment ils doivent vivre...mes enfants n'ont pas besoin de "cubes" pour bouger dehors...

Anonyme a dit…

J'ai été prof pendant 36 ans et quand un élève s'ennuyait parce que trop facile pour lui, je me forçais pour lui trouver autre chose d'intéressant à faire...une banque de travaux en réserve...Peut-être que... une petite suggestion, ce ne serait pas si mal que ça...histoire de lui rappeler qu'un élève qui s'ennuie dans une classe, c'est pas normal...