samedi 6 janvier 2018

Bilan, 10 ans et prochain tournant !

2018 !


Déjà! Ou enfin. C'est comme vous voulez (ou même un peu des deux)!

En 2018, nous, les (Z), fêterons nos 10 ans. C'est fou! Les enfants étaient petits à l'époque. Maintenant, ils sont aussi grands que nous (et tout aussi imparfaits! Ça, on en est bien fières!). On aurait le goût de vous dire que le temps passe vite, même si c'est cliché, même si tout le monde le dit, même si on ne croyait pas trop nos mères quand elles nous le disaient. Ben oui, le temps passe vite (on vous le confirme!).

C'est, en partie, pour ça qu'on blogue moins. On est rendues ailleurs (merci la quarantaine!), on en ressent moins le besoin, (et - faut le dire! -  les blogues, «c'est pus ce que c'était» comme on dit... tant qu'à être dans les phrases toutes faites!). Tout le monde s'indigne alors on a moins besoin de sortir le porte-voix (on aimerait même parfois sortir les bouchons!).

Après avoir «survécu» avec notre blogue et notre Guide de survie des (Z)imparfaites (sorti en 2009 quand même!) et après avoir appris à mieux lâcher prise (ça, c'est toujours un work-in-progress!), on a décidé de focusser sur les plaisirs. Ou plutôt les plai(Z)irs comme on aime bien dire.

On a retrouvé un peu de temps en pratiquant le lâcher-prise (yé!) mais alors... qu'est-ce qu'on en fait de ce temps? Qu'est-ce qu'on a vraiment envie d'en faire? (ne riez pas... ce n'est pas si simple!) On rêve tous d'avoir du temps, plein de temps. Puis, quand on en a vraiment, on réalise qu'on ne sait plus quoi en faire. Qu'est-ce ce qui nous fait vraiment plaisir? Qu'est-ce qu'on aime? Qu'est-ce qui compte le plus?

Eh oui, si le temps va vite, il faut arrêter de se prendre les pieds dans les fleurs du tapis et vivre un peu plus légèrement en ayant le plaisir (vous pouvez inter changer le mot pour «bonne humeur», «bonheur», «entrain», «sourire», etc.) en tête... en soi! Gagner un peu de légèreté sans pour autant se déconscientiser.

Ça suffit de «survivre» aux enfants, aux devoirs, au travail, au trafic, à la météo, aux courses, aux soupers, aux «maman-taxis», etc. On veut «vivre pleinement», s'offrir des douceurs, se faire plaisir, mettre du «oumpf» dans nos journées et arrêter de subir tout ça.

Pour y arriver, il faut prendre sa vie en main et faire les changements qu'il faut. Regarder ce qu'on a, nommer ce qu'on veut, trouver des solutions/idées/moyens pour injecter une dose de plaisir dans notre quotidien fou et, surtout (surtout!) arrêter de râler sans avancer. Cesser dépenser de l'énergie dans ce qu'on ne peut pas changer. De se fâcher pour tout (et surtout pour rien) au lieu de voir le bon côté des choses.

Le temps va vite. Faut arrêter de le gaspiller et passer à l'action pour que notre vie soit riche. Bon, pas $$$ (quoiqu'on ne dirait pas non, non plus!), mais pour sentir, une fois la tête sur l'oreiller, le vrai (ré)confort qu'amène la satisfaction d'une journée où on a priorisé le plaisir et ce, à travers nos mille obligations (eh, oui, on ne s'est pas recyclées en magiciennes ou en gourous ésotériques: les obligations restent, mais on peut les entrevoir autrement).

Oui, c'est possible d'avoir un peu plus de plaisir dans toutes les sphères de notre vie. Oui, c'est possible d'aimer plus sa job, le trafic, la neige (le frooooooid!), l'adolescence (après le Terrible Two, ça ne nous énerve même pas!) et tous les petits (et grands) désagréments. Tout dépend de quel côté on se met. Subir ou agir, telle est la question!

Surveillez notre page Facebook et notre Instagram (@leszimparfaites). C'est probablement sur ces plateformes qu'on vous partagera les moments forts de notre année, nos découvertes, nos bons coups (et nos moins bons aussi!), etc. Au plaisir de vous y retrouver!

Bonne année 2018!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire