lundi 28 novembre 2016

Ta photo d'école ou 20$?

Et voici revenue la saison des photos scolaires! Avez-vous vu la dernière de votre rejeton? Alors, les cheveux? Le sourire édenté? Les mains savamment placées l'une sur l'autre (quand l'avez-vous vu avec les mains placées comme ça dans la vie de tous les jours?!) À chaque fois qu'on découvre la photo scolaire, une émotion nous étreint (appelons-la "déception").

Heureusement, rendu au secondaire, les photos scolaires sont comme un vieux téléphone (qui flippe et qui ne prend pas de photos): obsolètes!

Sérieusement, a-t-on encore besoin, en 2016, d'une photo figée pour donner aux grands-parents alors qu'on peut prendre de belles photos naturelles à chaque jour de la vie de notre enfant avec notre simple téléphone et leur faire quand même une belle tasse ou un calendrier qu'ils se sentiront obligés d'afficher? (ou faire des vidéos des moments i-n-o-u-b-l-i-a-b-l-e-s de leur vie comme leur première coupe de cheveux chez le coiffeur... et mettre ça sur leur chaîne YouTube!)

Malgré les offres de retouches sur Photoshop (tentantes mais on se garde une p'tite gêne!) et les fonds les plus spectaculaires (votre progéniture devant les pyramides d'Égypte? L'escalier de l'université d'Harvard? La muraille de Chine?), j'ai mis un point final aux photos scolaires en cette belle année du Secondaire 2.

À l'offre "veux-tu ta photo d'école ou le 20$ que ça me coûterait pour les acheter?", la réponse ne s'est pas fait attendre! Le jeune de 13 ans a une bonne idée de ses priorités! Et enfin elles rejoignent les miennes!

Voici un screenshot de ta photo (que tu n'aurais pas donnée à tes amis car ils en ont 129 de toi sur ton compte Instagram)... et mon 20$. De rien!

jeudi 24 novembre 2016

Concours: Un Noël réconfortant - 20 jours de cadeaux



  Ho! Ho! Ohhhhhhhhh!

On le sait, penser à Noël vous donne envie de soupirer. Fort.

On le sait, vous êtes débordée (et le serez jusqu'au 4 janvier!).

On le sait, «Noël, c'pu pareil!».

On le sait, vous prévoyez déjà une écoeurantite de la tourtière et de la dinde.

On le sait, vous vous dites que vous n'aurez pas 2 minutes pour relaxer entre tous les partys (et ça, c'est sans compter les probabilités élevées de pogner la gastro/le rhume).

On le sait, vous allez vous démener pour les cadeaux de tout le monde et n'aurez plus une cenne pour un p'tit cadeau «à moi de moi».

Eh bien, cette année encore, on s'occupe de vous! On vous redonne le sourire avec notre graaaaaand concours de Noël!

Pour la 8e édition de notre concours, notre thème sera le réconfort! La douceur. Le «mou». Le confortable. La chaleur. Le plaisant. Le «pas compliqué», quoi! Et ça, tout le monde (et le monde!) en a bien besoin!

Et qui dit réconfort dit... une tasse de thé, de café ou de chocolat chaud... Nous vous invitons à participer au concours en nous faisant parvenir une photo de ce qui représente votre réconfort suprême! Donc, envoyez-nous par courriel* votre photo ET toutes vos coordonnées postales (pour pouvoir faire parvenir les cadeaux aux chanceuses qui gagneront!). Si le coeur vous en dit, racontez-nous l'anecdote ou le mode d'emploi de votre réconfort (parce qu'on aime bien se laisser inspirer par vos bonnes idées!). Vous avez jusqu'au 30 novembre 21h (parce qu'on se couche tôt!) pour nous faire parvenir votre participation. Ensuite, c'est le temps des cadeaux!!

(Vous n'avez pas envie de nous envoyer une photo: décrivez-nous votre moment de réconfort suprême! Mais si c'est votre chien ou votre chat, on aimerait vraiment ça lui voir le museau!)

Nous publierons les meilleures photos et vos meilleurs trucs un peu partout sur nos médias sociaux et sur notre blogue. Comme une immense vague de réconfort qui nous fera toutes du bien (levez sa tasse comme thérapie de groupe!). Voilà, un chaleureux pied de nez à la folie ambiante! Une incitation à se calmer un brin et à relaxer. Profitez-en pour rêver à tous ces cadeaux qu'on vous offrira jusqu'au 20 décembre (parce qu'après, on veut se mettre à «off»!)


1er décembre
La gagnante du jour: Josée Sabourin, de St-Jean-sur-Richelieu

Un planificateur créatif pour l'année 2017 ainsi que l'étampe «Livraison express du Pôle Nord», un bloc acrylique et une encre rouge. Le tout offert par Chaque jour compte. (valeur de 90$) 



2 décembre 
La gagnante du jour: Mariko Lafontaine, de Trois-Rivières
Un trio signé Trudeau comprenant une pompe pour le vin, un mélangeur et un pilon à cocktail. (valeur de 76$)


3 décembre
La gagnante du jour: Catherine Paradis, de Saint-Lucien


Une bougie de soya au lait de poule à la citrouille (grand format) et une petit bougie sapin & cardamome, offertes par Blanc Soya. (valeur de 55$)


4 décembre
La gagnante du jour:  Marie-Hélène Chrétien, de Lachine
Un soin pédicure balinais offert par Espace Nomad. (valeur de 45$)


5 décembre
La gagnante du jour: Julie Perron Ouellet, de St-Elzéar-de-Témiscouata
Des produits pour les ongles et les cils Ecrinal qui ne contient aucun ingrédients nocifs et qui traitent avec soin les besoins de chacun. (valeur de 85$)

6 décembre
La gagnante du jour: Amélie Leclerc, de Lévis
Les 4 pinceaux vedettes de la gamme Looky Brush offerts par Elle R Cosmétiques. (valeur de 79$)


 7 décembre
La gagnante du jour: Caroline Laparé, de Blainville
Un ensemble de motivation Ma routine quotidienne et un macaron Petit lutin (au choix) offert par Marmots Motivation Ludique. (valeur de 34$)


8 décembre
La gagnante du jour: Nathalie Legrand, de Gatineau
Le jeu Par ici la magie avec le magicien Daniel Coutu offert par Gladius. (valeur de 25$) 


9 décembre
La gagnante du jour: Andrey-Ann Gauvreau, de Québec
Un coussin coussin en lin et coton au motif "branches" de River Oak Studio. (valeur de 72$).


10 décembre
Les 2 gagnantes du jour: Josiane Le Gall, de Montréal et Mélanie Dorion, de Varennes
 
Deux certificats (2 gagnantes!) d'un chèque-cadeau de 40$ pour
le traiteur Jean Bouffe. (valeur de 80$)


11 décembre
La gagnante du jour: Rachel Grégoire, de Saint-Georges
 
Un duo de deux films pour faire plaisir à la famille, gracieuseté de Universal Pictures Home Entertainment: Comme des bêtes et Jason Bourne (sortie le 6 décembre) (valeur de 50$)

12 décembre
La gagnante du jour: France Maheux, de Verdun
Un certificat-cadeau pour 2 avec accès au circuit d'eaux
au Bota Bota spa-sur-l'eau. (valeur de 90$) 


13 décembre 
La gagnante du jour: Lucie Yergeau, de Saint-Jérôme
Un foulard infini offert par Elka. (valeur de 55$ ) 


14 décembre
La gagnante du jour: Lacia Fleury, de Laval
Un plat de cuisson en fonte KitchenAid et des
produits Affresh. (valeur de 250$)


15 décembre
La gagnante du jour: Julie Dubois, de Saint-Constant
Un ensemble de produits Pois de senteur maman de Dans un jardin comprenant un gel fraîcheur, une crème tonus, une crème hydra-douceur, une crème optimale, un baume douceur pour les seins et un lait de bain. (valeur de 180$) 


16 décembre
La gagnante du jour: Émilie Duquette, de Saint-Paul
 
Une place pour l'atelier en ligne Revenir vers soi, pour une durée d'un an pour cheminer à son rythme par l'expression de sa créativité, offert par M comme Muses. (valeur de 150$)

17 décembre
La gagnante du jour: Karine St-Hilaire, de Gatineau
 
Un ensemble Bleu Givré offert par Bleu Lavande comprenant le savon à main,
la crème à main et le parfum d'ambiance. (valeur de 45$)

18 décembre 
La gagnante du jour:  Anne-Marie McDonald, de Laval
 
Un duo de nos deux livres: Assez, c'est assez! et Le guide des prénoms. (valeur de 40$).

19 décembre
La gagnante du jour: Éveline Thibault-Lanctôt, de Mascouche


Un ensemble de trois produits NIVEA Q10Plus dont les perles régénératrices anti-rides, la crème de jour anti-rides et le soin de nuit anti-rides. (valeur de 60$).

20 décembre
La gagnante du jour: Annie Lehoux, de Québec


Un ensemble de manucure au gel Le Mini Macaron pour se faire une manucure semi-permanente à la maison. (valeur de 45$)




* Une seule participation par personne, mais vous pouvez bien nous envoyer plein de photos si vous voulez! Promis, on ne vous fait pas honte. On pourrait publier les photos sur le blogue ou les médias sociaux, mais on ne dira pas de qui elle vient!

lundi 21 novembre 2016

Une occasion manquée (avoue, genre!)

Momo est revenue de l'école l'autre jour avec un beau projet de classe: présenter une personnalité marquante de la culture québécoise. Elle n'a pas hésité une seconde, elle a choisi Félix Leclerc (je pense qu'elle aurait voulu l'avoir comme grand-père!).

Dans sa classe (secondaire 2), la plupart n'avait aucune idée qui choisir parmi tous ceux qu'elle leur nommait. Vrai qu'il y a une majorité d'enfants d'immigrants mais la proportion d'enfants ayant des parents québécois ne connaissaient pas plus les noms suggérés.

«René Lévesque, c'est qui ça?»

J'étais étonnée mais en même temps, je me suis dit que le projet était une justement belle occasion de présenter une vingtaine de personnalités qui ont marqué le Québec à des jeunes qui ne les connaissent pas.

Sauf que... même si la consigne était de présenter des personnalités marquantes de la culture québécoise, voilà que certains (certaines) ont présenté Catherine Brunet (vous aussi elle vous a marqué dans... Le Chalet, hein?!) et Marianna Mazza (elle marquera peut-être le Québec mais elle n'est pas encore rendue là dans sa carrière, il me semble...).

Clémence DesRochers, Janette Bertrand: «c'est qui ça?»

Une occasion ratée d'encadrer un apprentissage utile.

lundi 14 novembre 2016

Mes enfants, ces «sans talent»!

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est eux!

En cet automne où les petits chanteurs et chefs de génie pas encore pubères ont envahi l'écran, mon trio de 13 ans s'est exclamé d'une seule voix: «coudonc, on est donc ben des sans talent»!

Et je suis pas mal d'accord avec eux.

Même si l'une chantonne (sans que nos oreilles saignent, ce qui a tout de même du mérite) sans arrêt, que l'autre apprend des langues (allemand, breton... mais pourquoi?!) et que l'autre court sans se fatiguer pendant des heures, ils sont «average» comme on dit en anglais. Rien pour se partir une chaîne YouTube, courir les auditions et faire des compétitions. Ils sont bons dans rien mais ils ont du plaisir à faire plein de choses.

Les seules fois où on les a poussé à compétitionner, on les a forcé à la retraite. À chaque fois, la compétition leur a fait perdre tout intérêt pour ce qu'ils aimaient. Fini le boccia, fini les compétitions d'athlétisme. Jouer au boccia pour le plaisir de jouer, courir hors piste parce que «j'aime ça courir dans le bois», chanter haut et fort (et tout le temps...) sans aucune intention de «faire carrière».

Et plus on les laisse tranquille avec ça, plus ils se donnent. Pas besoin de les réveiller tôt le matin, pas besoin de courir la province pour participer à des tournois, pas besoin de sacrifier des soupers en famille pour se consacrer à leur passion. Ils s'y adonnent librement quand ça leur tente. Alors il ne sont pas bons, juste moyens.

Et leur plus grand talent, c'est d'être capable de le reconnaître.

vendredi 4 novembre 2016

Une nouvelle tradition?

Euh... j'pense pas, non!



mercredi 2 novembre 2016

Tu parles d'une bonne nouvelle (prise 2)


Ces bas, on les a vus passer sur le web il y a quelques mois déjà. On a mis la photo sur Facebook et voilà que Farfelu nous annonce qu'ils les auront en inventaire. « Tu parles d'une autre bonne nouvelle!». 

Vous ne pouvez pas dire qu'on ne rend pas vos journées plus merveilleuses. 

Qui les aura à Noël? 

 

Tu parles d'une bonne nouvelle!

Rien à ajouter.

https://www.supercall.com/news/100-year-old-woman-credits-long-life-to-gin-and-tonics?utm_source=thrillist&utm_medium=fb_thrillist&utm_campaign=supercall

En fait, oui. Il parait qu'une autre étude dit que c'est l'alcool des psychopathes. Ce qu'on répond? Bah! Les études, faut savoir utiliser celle qu'on aime le plus. C'est un art que les parents développent autrement, on virerait fou!!

mardi 1 novembre 2016

Ce dont on doit arrêter de s'en faire

Parce qu'on doit arrêter de s'en faire... sur un paquet d'affaires! Des rajouts à faire à cette liste?


http://www.thebolde.com/13-fucks-stop-giving-youre-grown-woman/#.V-lXTJ5PBKk.facebook